1min30 > Blog > Inbound Marketing > 7 astuces pour un contenu web de qualité
2017
29/Juin

7 astuces pour un contenu web de qualité

Quand vous avez un blog ou un site, votre premier désir est d’être lu. D’où la question du trafic et du référencement. Plusieurs paramètres contribuent à optimiser le trafic et le référencement du site ou du blog, et l’un d’eux est le contenu.
Mais le contenu ne se limite pas aux récits et aux messages. Il inclut la structure, les outils (CMS par exemple), le SEO, l’accessibilité, entre autres. Vous entendrez parler de stratégie de contenu, de brand content, de content marketing, de Web content, de contenu web, de contenu de qualité, de contenu pertinent, etc. Bref, avec ce contenu, il faut réussir à communiquer avec vos utilisateurs, vos clients, tout en réussissant votre stratégie SEO. Voici quelques astuces qui vous aideront à rédiger une page web (ou un article de blog) de manière à optimiser votre référencement et le trafic sur votre site.

1. Avoir un style pour un contenu de qualité

Donnez le ton ! Les sites ou les blogs les plus appréciés ou les plus suivis sont ceux qui ont un style éditorial défini et bien choisi. Ton sérieux, ton humoristique, ton didactique, ton ironique, ton polémique… à vous de choisir comment vous adresser à vos utilisateurs. Ce peut être un ton en parfaite adéquation avec votre thématique, ou un ton totalement décalé. Une belle réussite de choix de tonalité décalée en éditorial (mais en graphique et vidéo aussi), j’ai nommé Michel et Augustin.

2. Structurer son contenu

On entend souvent sur la Toile : le contenu est roi. C’est encore plus vrai en 2017, car avec les mises à jour constantes des algorithmes de Google, la qualité du contenu revient toujours au centre de toutes les attentions. Les internautes veulent accéder rapidement aux informations dont ils ont besoin. Et cela passe nécessairement par la classification des contenus.
Les contenus doivent être identifiés et classifiés : par ordre d’importance, généralement du plus important au moins important, ou bien en mode cascade, c’est-à-dire qu’un sujet, ou un thème, en amène un autre et ainsi de suite. Les contenus seront ainsi placés dans des ‘boîtes’ pour être appelés sans difficulté par les requêtes des internautes. Du coup, une question se pose : qu’est-ce qu’un bon contenu ?

3. Choisir ses mots-clés et travailler son maillage sémantique

Pour obtenir un bon référencement naturel, il va falloir réfléchir aux mots-clés et bien choisir les mots à référencer. Pas question de prendre au hasard des mots en rapport avec votre thématique, ou les mots que vous pensez que les autres utilisent le plus. Vous risquez d’être fort surpris par une étude de mots-clés, car très souvent on reste coincé dans son propre jargon, en pensant que les visiteurs tapent les mots-clés auxquels vous pensez, et uniquement ceux-là ! Erreur fatale ! Sans chiffres à l’appui et sans une étude de mots-clés et d’expressions, vous risquez l’échec ! Pour obtenir ces chiffres et faire une analyse, il existe plusieurs outils en ligne : entre autres, Google Adwords évidemment, mais aussi Yooda Insight ou SEM Rush, par exemple.

4. Optimiser son référencement avec les titres et les balises

Il faut, autant que possible, faire en sorte que le contenu de chaque page soit spécifique et bien travaillé. Quelques exemples :

  • Le nom du fichier HTML doit signifier quelque chose et, encore mieux, contenir un mot-clé.
  • La balise Title doit être courte (entre 5 et 10 mots), unique pour chaque page, et doit elle aussi contenir des mots-clés.
  • La balise keywords : il semblerait qu’elle ne soit plus trop prise en compte par Google mais cela ne vous coûte rien de la remplir des quelques mots-clés de la page.
  • Les balises ALT, les textes alternatifs : ces zones sont également à remplir avec des mots-clés sur le thème de la page et la description de l’image. Google lit toutes ces balises, elles peuvent vous aider au référencement et aussi à l’accessibilité.
  • Les ancres des liens : si elles contiennent les mots-clés pour les pages qui les concernent (les pages auxquelles elles renvoient), c’est mieux. L’erreur classique c’est d’écrire « Cliquez ici ».

5. Penser conversion et travailler le netlinking

Le contenu reste le meilleur moyen d’attirer des visiteurs sur votre site. Un contenu pertinent et apportant une réelle valeur vous permettra, par exemple, de créer une communauté. Mais votre objectif principal reste avant tout d’optimiser votre taux de conversion, et le contenu peut vous y aider. Lorsque vous pensez et rédigez le contenu, pensez toujours à votre lecteur et à ce que vous souhaiteriez qu’il fasse. Si votre objectif est de vendre, inutile de créer un long texte expliquant le pourquoi du comment. Privilégiez un texte court donnant les informations essentielles et qui amène votre visiteur à convertir.
Le netlinking est une stratégie de liens pertinents entrants et sortants dans votre thématique. Depuis Google Pingouin, les fermes à liens n’ont plus d’utilité — ces liens peuvent même être catastrophiques pour votre référencement naturel. Plus les liens seront de qualité, plus vous gagnerez en visibilité. Comment faire ? Contactez les influenceurs. Les profils les plus suivis de votre domaine ont une influence sur votre visibilité web et peuvent vous aider à l’accroître. Il est donc important de les informer de votre existence et de votre volonté d’apporter du contenu de qualité à la thématique que vous traitez. En créant une vraie stratégie de communication, avec des partenariats avec les influenceurs, vous augmenterez votre visibilité, votre crédibilité et par conséquent votre taux de conversion.

6. Penser internautes et mobile first

Avec un accès de plus en plus facile à l’information et aux produits qu’il cherche, l’internaute est de plus en plus exigeant en termes de recherche. Il veut trouver vite l’info et la lire vite. Il ne passera pas 20 minutes à lire votre contenu même s’il est excellent. Privilégiez donc des textes courts et des pages pas trop longues.
De plus, le mobile est de plus en plus utilisé pour naviguer sur le web. Créez vos textes et votre site en mobile friendly : textes courts et site responsive. Vous atteindrez ainsi un nombre toujours plus grand de clients potentiels.

7. Être créatif sans négliger les médias

Laissez parler votre créativité, tout en respectant votre ligne éditoriale, et vous toucherez votre cible facilement. N’hésitez pas à vous balader sur le web pour vous inspirer et lancez-vous.
Ne vous cantonnez pas à des infographies ou des photos. Répertoriez tous les supports utilisables dans votre thématique et jouez avec. Vidéos, podcasts, ebooks, slides, infographies… Changez, renouvelez, innovez… Vous pouvez vous exprimer de façon différente avec chaque nouvelle production de contenu.
Lancez-vous !

Si cet article vous a plu et que vous voulez mettre en place une stratégie de contenu, je vous invite à contacter notre agence de content marketing ainsi qu’à télécharger notre livre blanc de brand et content marketing

Atena Rivoli

Posté par

Après différentes expériences professionnelles littéraires et artistiques, j’ai pris le tournant inf

Atena Rivoli

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





2 Commentaires

Matthieu dit:26 Juil 2017

Ces astuces aideront beaucoup les rédacteurs. De plus, rédiger un bon contenu est vraiment nécessaire.


Sébastien Guillaume dit:21 Juil 2017

Voilà de quoi remonter le moral des référenceurs, merci pour ces conseils bien instructifs sur le SEO et l'optimisation des contenus.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!