2020
07/Déc

Covid-19 : faut-il boycotter Amazon ?

La crise de la Covid-19, impacte de nombreuses TPE / PME, notamment les libraires. Depuis le deuxième confinement, les librairies qui ont dû fermer une nouvelle fois et qui sont considérées comme un commerce non-essentiel font l’objet d’un grand soutien auprès de la population. De nombreux français ont décidé de boycotter Amazon pour soutenir les libraires.

Amazon : une librairie en ligne qui est devenue le e-commerçant numéro dans le monde

Lors de sa création, Amazon n’était qu’une librairie en ligne, elle avait pour objectif de proposer le plus grand choix de livres au plus grand nombre et de manière accessible. Aujourd’hui, Amazon est bien la première librairie en ligne qui propose un des meilleurs services e-commerce dans le monde et bien plus que des livres.

Il ne faut pas oublier que le géant américain, propose également à tous les commerçants qui le souhaitent de vendre sur sa place de marché. Amazon permet ainsi à de nombreux commerçants qui n’ont pas les moyens et la visibilité de vendre directement via leur plateforme.

Pourquoi certaines personnes souhaitent boycotter Amazon ?

Amazon est loin de faire l’unanimité au sein des consommateurs. L’entreprise a quelques défauts qui dérangent une partie de la population française :

  • Ils ne payent pas beaucoup d’impôts en France.
  • Les employés ne sont pas très bien traités (rythme effréné, emplois précaires, forte pression…).

Ces éléments sont récurrents depuis de nombreuses années, cependant depuis le confinement de nouveaux griefs viennent s’ajouter et amplifient la volonté des consommateurs français à boycotter Amazon :

  • Certains consommateurs et élus qui accusent Amazon pensent que le confinement profite à Amazon au détriment des commerçants locaux.
  • Des élus et les consommateurs demandent des lois afin de freiner le développement d’Amazon durant cette période difficile pour l’économie française.
  • Ils estiment également qu’un emploi créé chez Amazon contribue à la destruction de 2,2 emplois en France (librairie, petit magasin d’électroménager…).
  • Une pollution accrue dû à la livraison.
  • Ils souhaitent favoriser les artisans et les entreprises français.

Pour toutes ces raisons, ils ont crée le mouvement #noelsansamazon.

Pourquoi d’autres personnes estiment qu’il ne faut pas boycotter Amazon ?

Malgré tous les griefs que l’on peut attribuer à Amazon, si le service fonctionne si bien c’est qu’il offre une expérience client exceptionnelle par rapport aux autres plateformes / boutiques :

  • Un service de livraison imbattable, ils sont capables de livrer des produits en une journée et même le dimanche.
  • Une logistique optimisée pour gagner du temps et optimiser les emballages en carton en fonction du produit.
  • Un service client irreprochable et super efficace.
  • Un renvoi des objets commandés jusqu’à 30 jours sans avoir besoin de se justifier.

L’entreprise contribue ainsi au développement des petits commerçants et à la prospérité d’une partie de l’économie française.

Par exemple, pour 1min30 Publishing, notre maison d’édition, nous avons décidé de vendre nos livres sur Amazon. Et pour tout vous avouer nous en sommes plutôt contents… Amazon s’occupe entièrement de la logistique, la plateforme nous donne une visibilité que nous n’aurions pas autrement (même si notre site réalise plus de 300 000 visiteurs par mois).

Alors oui, en tant qu’éditeur nous sommes assez contents de pouvoir vendre nos ouvrages sur Amazon, car cela permet de nous aider à vendre plus et à bénéficier d’une des meilleures Supply Chain en France et dans le monde.

Les alternatives à Amazon

Si vous désirez trouver des alternatives à Amazon et que vous préférez consommer français, c’est possible, il existe de nombreuses initiatives françaises qui permettent de vous passer du géant américain.

Pour commander vos livres, vous pouvez aller sur la lalibrairie.com qui est un site qui vous permet de commander directement auprès de vos libraires préférés.

Ou si vous cherchez un cadeau innovant pour Noël, vous pouvez aller chez la fabuleuse French Fabrique créée par notre consultante Acquisition Strategy Design : Virginie Vivier. Un site qui vous permet de découvrir des pépites made in France et faire plaisir à toute votre famille en consommant français.

 

Pour conclure, une chose est sûre le géant américain ne laisse personne indifférent et tout le monde a un avis bien tranché s’il faut ou pas boycotter Amazon. Pour ma part, je pense qu’Amazon propose aujourd’hui la meilleure expérience e-commerce dans le monde, et une multitude de produits qu’il est difficile de trouver ailleurs. Alors oui, l’entreprise n’est pas parfaite, mais elle permet aussi à de nombreux commerçants français de rebondir durant cette crise économique et de se digitaliser rapidement en prenant en charge toute la partie Supply Chain, gestion du site et apporte une grande visibilité à de nombreux commerçants qu’ils n’auraient pas autrement. Boycotter Amazon, c’est aussi boycotter les petites entreprises qu’Amazon aide et qui peuvent survivre grâce au géant américain.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc les 12 enseignements des sites e-commerce leader et à contacter notre agence d’E-commerce.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact e-commerce :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 52 54 78 50





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)