2015
17/Nov

Comment utiliser un communiqué de presse

Avec internet, vous pouvez transmettre vos messages de marque en seulement quelques secondes. Mais qu’en est-il du bon vieux communiqué de presse ? Et bien lui aussi a évolué. Exit les communiqués de presse version papier envoyés par la poste ! Cependant, utiliser un communiqué de presse n’en reste pas moins un exercice difficile. Pour ça, voici tous nos conseils sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un communiqué de presse

Le communiqué de presse (appelé « CP » dans le jargon) n’est pas un outil de communication récent. Il s’agit d’un article d’une à deux pages. Le but ? Informer la presse sur la situation de votre entreprise, une actu importante ou une crise. Il doit être assez clair et concis pour que le journaliste capte rapidement votre message en le parcourant. Mais un bon communiqué de presse doit répondre à certains codes, notamment :

  • Date, et mention « communiqué de presse »
  • Informations sur l’entreprise
  • Une seule grande actu par communiqué
  • Des images, des titres et sous-titres

En bref, il faut que le CP soit facilement lisible et compréhensible, pour provoquer une réaction positive chez le lecteur.

Regardez par exemple celui de Free, au sujet de son nouveau forfait 4G. Ici, tous les codes sont respectés. Un format court, une mention communiqué de presse », un message clair et précis et une illustration : c’est simple, mais efficace. En plus, ça respecte parfaitement la charte graphique de la marque.

Communiqué de presse Free

Communiqué de presse Free

Les atouts d’un bon communiqué de presse

Un communiqué de presse, c’est bien beau, mais quels sont les avantages concrets pour ma marque ? Voici les principaux :

  • Il apporte de la crédibilité à votre entreprise. Oui, tout le monde publie sur les réseaux sociaux, mais peu nombreux sont ceux qui réalisent des CP. Croyez-moi, ça apportera encore plus de stature à votre entreprise.
  • En temps de crise, le communiqué de presse reste l’arme la plus efficace : vous clarifiez votre position dans les formes, grâce à un discours beaucoup plus élaboré que sur les réseaux sociaux. C’est le moyen le plus apprécié face à une situation délicate.
  • L’atout indéniable, c’est aussi la visibilité qu’il vous apporte ! Un vrai plus par rapport à vos concurrents, car l’attention est portée sur votre entreprise uniquement. En plus, qui dit CP dit visibilité sur le long terme. Les journalistes peuvent en effet programmer un article sur vous d’ici à quelques mois : vous avez donc plus de chances qu’on parle de vous régulièrement.
  • Enfin, il se peut que les conférences de presse soient compliquées pour votre entreprise. Le CP vous permet alors de faire parler de vous dans la presse sans pour autant vous exposer directement.

Et vous voulez la cerise sur le gâteau ? C’est gratuit !

Le bon moment pour le communiqué de presse

Il n’existe pas de moment clé pour publier votre communiqué de presse. En revanche, certains critères sont essentiels, et sans eux le succès ne sera sûrement pas au rendez-vous :

  • Lancez votre CP seulement si vous avez une actu « chaude », c’est-à-dire récente, et suffisamment intéressante. Par exemple, il est d’usage de communiquer sur le lancement d’un produit innovant, une fusion, l’anniversaire de sa marque (pour les plus connues) etc… Posez-vous la question : qui est-ce susceptible d’intéresser ? Pensez aussi à vous y prendre en avance : il faut parfois plusieurs semaines ou mois avant de voir paraître un article. Si vous communiquez en juillet sur votre offre de vacances, ce sera trop tard !
  • Utilisez le communiqué de presse en cas de crise. Il permet de réagir rapidement à un problème en prenant tout de même le temps de préparer votre discours. Par exemple, suite à l’affaire de la viande de cheval en 2012, Findus avait utilisé le CP pour retomber sur ses pattes. Résultat : une progression de 7% de CA un an plus tard.
  • N’hésitez pas à communiquer sur vos produits lorsqu’une nouvelle norme ou actualité déboule dans votre secteur. Si vous avez un atout à mettre en avant, c’est le moment pour réagir avant vos concurrents !

Gardez en tête que les journalistes veulent du concret ! Evitez donc de communiquer sur des projets non encore lancés ou finalisés, ce serait le flop assuré.

Comment atteindre efficacement votre audience

Vous êtes sur le point de lancer votre toute nouvelle gamme de produits ? Vous avez reçu une distinction forte dans votre secteur d’activité ? Une fois votre CP terminé, reste à savoir à qui vous allez le faire parvenir. Votre cible ? Les journalistes, mais pas n’importe lesquels ! Plusieurs solutions s’offrent à vous pour cibler votre audience.

  • Acheter une base de journalistes déjà prête (des sites spécialisés proposent même des outils de suivi en ligne avec la base de données)
  • Vous baser sur une mailing list que vous avez construite en recherchant des informations par vous-même (via les signatures d’articles, votre réseau professionnel, votre newsletter…)
  • Faire appel à des professionnels (agence de relations presse ou attaché de presse)

Dans le cas d’un mail, vous pouvez par exemple intégrer directement le CP dans le corps du mail et spécifier votre fait nouveau dans l’objet. Ça incitera le journaliste à l’ouvrir. Il est aussi possible de contacter directement certains d’entre eux via les réseaux sociaux en message privé. Cela ajoutera de la proximité, et amènera plus aisément le dialogue. Vérifiez néanmoins que les personnes en question sont actives sur le réseau social.

Dans tous les cas, évitez de faire parvenir votre CP aux grands patrons de magazines ou de journaux. Ciblez plutôt la personne en charge de la rubrique qui vous concerne : vous aurez plus de chances d’être lu !

Pour finir, il peut vous être utile de faire parvenir votre CP à des bloggeurs du même domaine, et de le joindre à votre prochaine newsletter. Tout cela contribuera à lui donner encore plus de visibilité !

Le travail « post » communiqué

On le sait, vous avez travaillé dur pour sortir un CP proche de la perfection. Mais le travail ne s’arrête pas là ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à relayer sa sortie sur vos réseaux sociaux, et à créer une « page presse » au sein de votre site internet. Elle facilitera entre autres le travail des journalistes qui souhaiteront se renseigner ou écrire sur vous.

En termes de promotion, il est aussi fréquent d’organiser un événement en y conviant quelques journalistes (3 ou 4, c’est largement acceptable). Sur place, vous pourrez leur parler en direct de votre concept et les convaincre d’écrire sur vous.

Pourquoi ne pas aussi vous rendre sur des salons spécialisés ? Vous rencontrerez des prospects et des journalistes à qui vous pourrez remettre un dossier de presse (communiqué, échantillon de vos produits etc…).

Enfin, il est indispensable de rappeler régulièrement les journalistes qui étaient potentiellement intéressés. N’abandonnez pas si vous n’avez qu’un ou deux articles prévus pour le mois prochain ! Mieux vaut qu’on parle de vous tous les six mois, que 10 fois en un mois. Il faut penser long terme !

Quelques bons conseils pour accentuer l’impact de votre CP

Vous l’avez vu, un communiqué de presse doit répondre à des normes strictes. Néanmoins, il est toujours préférable de mettre en pratique certaines astuces, pour maximiser vos chances de retours.

  • Ne parlez pas de manière subjective. Privilégiez les informations avérées et pertinentes (chiffres, études) qui définissent votre produit : vous n’êtes pas là pour faire de la pub, mais pour informer. En plus, le journaliste se base sur des faits, pas sur l’estimation de valeur que vous faites de votre marque.
  • Commencez par parler du problème que résout votre produit/concept, et de son unicité. En règle générale, intégrez les éléments importants au début du CP : le suspense n’y a pas sa place, et vous risquez de lasser votre audience. Soignez vos titres et sous-titres. Les journalistes reçoivent des dizaines de CP par jour, il n’est donc pas impossible qu’ils se contentent de parcourir vos titres. Travaillez-les bien, de façon à capter leur attention.
  • Ajoutez un ou plusieurs call-to-action dès que possible : un numéro de téléphone suivi d’un message d’accroche par exemple. Ça peut toujours être utile !

Vous voulez savoir qui a tout bon ? Coca Cola. Ici, l’entreprise communique sur le lancement d’une opération : l’inscription de 1000 nouveaux prénoms sur les bouteilles de la boisson.

Elle commence par donner des faits avérés et des chiffres (+5% de volume etc…) et par insister sur l’unicité de son offre. On remarquera aussi qu’elle a soigné ses titres : ils sont courts, attractifs, et donnent envie d’en savoir plus. Enfin, un Call-to-Action invite à se rendre sur leur site internet pour commander un produit.

Communiqué de presse Coca-Cola

Communiqué de presse Coca-Cola

A présent, si on devait vous donner les deux choses à ne surtout pas faire dans un communiqué de presse : ne parlez pas de vos stratégies ou de concepts que vous n’avez pas encore protégés, et ne faites pas usage de l’humour (on risquerait de ne pas vous prendre au sérieux).

Vous l’aurez compris, le communiqué de presse est régi par des critères stricts, et sa réalisation vous prendra du temps. Néanmoins, les meilleures récompenses sont celles pour lesquelles on a travaillé dur ! Vous gagnerez aisément en visibilité et en crédibilité, même si seulement une petite partie des journalistes lira votre CP.

Bon courage !

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!