2021
04/Jan

Tendances marketing 2021 – Les 4 RE

On ne peut pas essayer de prévoir les tendances de 2021 sans prendre en compte le caractère très particulier de 2020 et de la crise sanitaire mondiale créée par la COVID. L’ensemble de l’économie mondiale s’est arrêtée, les pays ont été confinés et les entreprises ont été contraintes et forcées à faire encore plus de digital pour télétravailler, faire des évènements à distance, etc. En cette fin d’année 2020 tout porte à croire avec l’arrivée des vaccins que nous assisterons à un retour à la normale courant d’année 2021. C’est dans cette perspective de retour à la normale que je vous propose mes tendances 2021 autour de 4 RE. 

1. Redémarrer son activité

2020 a mis énormément d’entreprises à l’arrêt ou tout du moins au ralenti. Les budgets ont été coupés. Les clients étaient frileux ou directement atteints par la crise… Et pour la plupart, les entreprises ont plus perdu de clients que gagné des nouveaux. Une fois la crise terminée, il faudra rapidement se remettre à acquérir de nouveaux clients et profiter de cette occasion pour prendre le cas échéant des parts de marché sur sa concurrence en étant mieux préparé que ses confrères avec des stratégies d’acquisition repensées pour s’adapter à la situation. Comme je l’ai évoqué dans un article paru sur le blog de Frédéric Canevet, en temps de crise, il ne faut pas faire moins de marketing mais plus ! et ceux qui auront pu suivre ce conseil redémarreront mieux et plus fort que les autres… À ce titre, il n’est pas trop tard pour bien faire et il vous reste encore quelques mois pour bien vous préparer à la reprise et découvrir notre nouvelle méthodologie l’Acquisition Strategy Design qui vous permettra de concevoir une stratégie d’acquisition réellement adapté à votre marché et à votre entreprise ;-)))

2. Rééquilibrer la part du digital

Début 2020, j’avais fait l’essentiel de mon article Tendance marketing 2020 sur cette idée du post-digital à savoir que le digital n’était plus une nouveauté mais un fait accompli et que pour se différencier, il fallait réussir à remettre du “traditionnel” dans ses stratégies : Print, Evénementiel, Etude, Création dans le cadre d’une approche systémique et structurée… ce qui m’a d’ailleurs amené à écrire le livre Acquisition Strategy Design.

2020 avec la COVID m’a complètement démenti et on a assisté à une accélération de la digitalisation à tous les niveaux, ainsi qu’à un renfort des GAFAM alors que je recommanderais plutôt de gagner en indépendance vis-à-vis d’eux… 2021 devrait pour le coup me donner raison et je crois que l’on assistera à plus d’événements physiques et phygitaux (c’est pas sûr 😉 que l’on retrouve avec plaisir le plaisir de se retrouver, de toucher des objets physiques de communiquer autrement que par écrans interposés.

3. Repenser sa façon de faire du marketing

Au-delà du rééquilibrage digital, c’est aussi toute la façon de faire du marketing qu’il faudrait réenvisager. Le marketing bashing est devenu une norme, la convention citoyenne demande de réduire voire supprimer la publicité sur certains produits. J’en ai d’ailleurs fait un article sur le bon et le mauvais marketing

Pour ma part, je ne sais pas si le monde d’après sera meilleur que celui d’avant, mais il me semble important de faire un marketing moins intrusif et irritant. Il faut réussir à viser juste, adresser les bonnes personnes avec les bons messages et les bons produits. Quand le marketing rend service, il est utile, il est naturellement apprécié. C’est quand il dérange, qu’il est mal calibré, qu’il rend fou…

4. Réorganiser ses équipes

Dernier point et non des moindres, en termes d’organisation, j’ai le sentiment que les directions marketing sont hypertrophiées, à force de concentrer toute “l’expertise client” elles adressent des sujets qui ne sont plus directement de leur ressort. L’Acquisition en concurrence avec la direction commerciale, l’expérience client en chevauchement avec la production, le marketing RH en support des directions des ressources humaines, etc. Il faut à mon sens aujourd’hui mieux distribuer cette expertise client dans l’ensemble de l’organisation et ne pas la cantonner à la direction marketing. J’ai écrit à ce titre un article dans les Echos “Il faut fermer les directions marketing” en préparation d’un livre sur le sujet co-écrit avec Pierre Menant.

Ainsi, je vous souhaite à tous le meilleur pour 2021, qu’elle soit l’occasion de bien démarrer votre activité et de retrouver une vie normale… En étant peut-être un peu plus préparé 😉 Pour ma part, je vais continuer à écrire, le fait de ralentir en 2020 m’a donné goût à l’exercice conceptuel de réinventer notre métier. Challenge your Marketing !

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Acquisition Strategy Design et à découvrir notre méthodologie.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Actualité 1min30 :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)