1min30 > Blog > Plus d’1min30 > Se faire remplacer et réussir à transmettre son savoir : retour d’expérience en 5 points
2018
08/Oct

Se faire remplacer et réussir à transmettre son savoir : retour d’expérience en 5 points

Se faire remplacer et réussir à transmettre son savoir est indispensable pour faire croître son entreprise, surtout quand elle est dans le secteur du service. C’est une étape que j’ai engagée avec la mise en place de notre nouveau modèle d’agence en juin et qui vient de se concrétiser avec la première promotion des Consultants en Croissance Client. Félicitation à nos 7 nouveaux consultants. Je vous partage mon retour d’expérience pour réussir cette transmission en 5 points.

1. Pourquoi se faire remplacer et transmettre son savoir

Dans mon livre Croître ou Mourir, il faut choisir ! 14 étapes pour sortir du rang et passer en hypercroissance (disponible sur Amazon), je consacre le chapitre 12 à ce sujet.

Bien choisir et former ses équipes est indispensable pour croître et réussir le passage à l’échelle, et ce à tous les niveaux de l’entreprise. C’est vrai pour les équipes de production, les équipes commerciales, les équipes supports. Il faut que tout le monde soit autonome et compétent pour bien gérer ses missions et subir l’augmentation de charge.

Dans un métier de service professionnel comme celui d’une agence marketing, c’est d’autant plus vrai pour la fonction conseil qui est souvent l’apanage du ou des fondateurs. Or, sans transmission de ce savoir, l’entreprise ne peut pas croître au-delà de la capacité de production du ou des fondateurs et atteint structurellement un plafond de verre.

C’est pour dépasser cette limite structurelle que j’ai mis en place notre nouveau modèle d’agence basée sur la fonction clé de Consultant en Croissance Client dont la mission et d’accompagner et challenger nos clients sur tous les leviers du marketing, de la communication et de la vente… et de facto de me remplacer 😉

2. Comment transmettre son savoir à son ou ses remplaçants

L’approche la plus classique de transmission, en particulier d’une fonction clé de l’entreprise, s’inscrit dans la durée. Le chef d’entreprise embauche/sélectionne son successeur et passe plusieurs mois voire plusieurs années à exercer à ses côtés et à le former. Cette méthode est très efficace mais ne permet pas un véritable passage à l’échelle, elle permet uniquement d’assurer la continuité de l’entreprise après le départ de son fondateur. Elle n’est d’ailleurs souvent pas bien réalisée et mal anticipée, ce qui mène malheureusement à la fermeture de nombreuses entreprises.

Dans le cas d’1min30, l’objectif est tout autre, il s’agit vraiment d’opérer un passage à l’échelle et non une transmission d’entreprise. Nous avons donc adopté une approche plus courte mais aussi plus risquée sous forme de véritable formation.

3. Comment se préparer à être remplacé

Il est toujours délicat de se préparer à être remplacé !

Nous avons tous le sentiment d’être irremplaçable, de posséder un savoir-faire unique, des expériences indispensables, etc. Nous n’aimons pas nous départir de nos spécificités. C’est un véritable travail sur soi que de réussir cette étape, et pour cela il faut bien s’y préparer et ne pas saboter ce travail en n’étant pas parfaitement en phase avec la démarche.

Pour ma part, j’ai appris à travers mes différentes expériences ratées qu’il ne suffisait pas de confier des responsabilités à des personnes intelligentes pour qu’elles réussissent à assimiler  seules tout un savoir-faire et des méthodes implicites. Je me suis rendu compte qu’à travers mes 6 années de pratique et d’auto-formation à l’Inbound Marketing et aux nouvelles approches du marketing et de la vente, j’avais acquis et appliqué des méthodologies et des process qu’il fallait que je formalise pour bien les transmettre. Qu’il fallait aussi que je consacre du temps à cette formation, avant, pendant et après :

  • Avant, pour bien préparer le programme et être sûr de ne rien oublier.
  • Pendant, pour être présent et partager de façon généreuse, ouverte et transparente.
  • Après, pour accompagner et assurer le passage de relais effectif.

4. Comment bien sélectionner “ses remplaçants”

Là aussi la tâche est difficile !

Qui choisir ? Son clone actuel ? Ou celui ou celle que nous avons été il y a 20 ans, à nos débuts ? Faut-il choisir des personnalités très différentes ? Des parcours identiques ou variés ?

Comment être sûr de faire le bon choix ? Comment être sûr que le travail sera aussi bien fait ? Que le client sera satisfait ? Comment être sûr que son remplaçant sera sérieux ? Qu’il prendra bien le relais ? Qu’il s’investira pleinement ?

Pour ma part, dans ces situations, j’aime bien partager les risques. Il ne s’agit pas d’être le seul à faire ces choix et à prendre ces paris. Il ne s’agit pas non plus de tout miser sur une seule personne. C’est pour cela que nous appliquons une large procédure de candidature et de sélection tout au long de notre formation, avec :

  • Une communication très importante au lancement, avec plus de 2000 inscrits à nos webinaires,
  • De multiples candidatures de qualité,
  • Une sélection par les compétences et les expériences passées,
  • Une sélection par l’argent avec une formation dont le tarif est relativement cher pour s’assurer que les participants sont réellement investis et vont s’impliquer pour la rentabiliser,
  • Une sélection par le groupe et sa dynamique… (voir prochain point),
  • … Et bien sûr une sélection par les résultats (à venir).

5. Comment créer une dynamique de groupe

Dernier point de ce retour d’expérience propre à notre démarche de transmission sous forme de formation. J’ai souhaité qu’une vraie dynamique de groupe s’installe entre les consultants pour qu’ils forment une vraie communauté à même de s’entraider et de continuer à formaliser le savoir-faire et les méthodes que je leur ai transmis. Cette formation doit être le point de départ d’une vraie démarche d’amélioration continue et permettre qu’ensemble nous fassions mieux que ce que je faisais seul, que nous fassions encore progresser la qualité et la performance de nos programmes de croissance pour nos clients.

Pour mettre en place cette dynamique de groupe, j’ai souhaité faire une formation très intensive et condensée, en immersion pendant 2 semaines. J’ai demandé un fort travail de préparation préalable par les participants sur les connaissances et les savoirs, pour permettre de nous consacrer en présentiel sur les méthodes et la pratique. Je les ai fait travailler à coeur ouvert sur le cas 1min30 pour qu’ils s’approprient notre culture et notre façon de faire. Nous avons aussi passé du temps ensemble de façon plus informelle : déjeuner, dîner, bowling, etc. pour apprendre à nous connaître.

Cette forte intensité et émulation a effectivement contribué au processus de sélection, avec un participant sur les 8 qui a préféré arrêter la formation en cours de route.

Maintenant, nos 7 nouveaux Consultants en Croissance Client sont prêts à accomplir leur mission et à faire croître leur client. Nous leur avons assigné des missions dès le lendemain de la formation, pour ne pas laisser retomber le soufflet. Vous pouvez découvrir notre première promotion içi, ainsi que nos programmes de croissance là.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Transformation digitale :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!