2020
26/Fév

L’e-santé : la transformation digitale de la santé

Les progrès technologiques ont changé nos comportements au sein de la société et de nombreuses entreprises ont utilisé ces avancées pour changer leur mode de fonctionnement ou bien faire leur apparition. Plusieurs secteurs ont d’ailleurs été bouleversés par l’émergence d’entreprises telles que AirBnb et Uber, qui placent le digital au centre de leur business model. Actuellement, des domaines se digitalisent petit à petit comme c’est le cas de la santé. Focus sur la transformation digitale de la santé et ses enjeux.

Qu’est ce que l’e-santé

L’e-santé ou santé électronique désigne simplement l’application de la santé avec l’utilisation de moyens technologiques d’information et de communication. Elle fait donc appel à Internet, aux smartphones et aux objets connectés.

En termes d’applications actuelles, on peut compter les plateformes de e-santé et les objets connectés.

Applications actuelles

Depuis quelques années, les plateforme d’e-santé ont fait leur apparition. Parmi celles-ci, les plus célèbres sont Doctolib, Rdvmedicaux ou encore 123Docteur. Ces plateformes permettent de prendre rendez-vous chez un médecin spécialiste depuis son portable ou son ordinateur, ce qui simplifie grandement la prise de rendez-vous.

Aussi, elles rendent disponible la prise de rendez-vous de dernière minute grâce à un planning mis à jour automatiquement.

Pour simplifier encore plus le parcours digital du patient, Doctolib permet notamment d’adresser des patients en ligne : les médecins ont la possibilité de rechercher un confrère en ligne, puis d’accéder à ses disponibilités et de prendre rendez-vous chez lui pour ses patients. A cela ils peuvent y joindre des documents médicaux ou des comptes-rendus de façon sécurisée. Pratique non ?

Concernant les objets connectés, ils ont tout à apporter dans le domaine de l’e-santé. À titre d’exemple, il existe des bracelets connectés qui ont la capacité de nous donner de nombreuses informations notamment sur le nombre de pas effectués dans la journée, le rythme cardiaque, temps et analyse du sommeil, bref pas mal de choses.

Autre concept d’objet connecté, l’entreprise Fizimed a développé une sonde périnéale pour aider les femme à rééduquer leur périnée et ainsi stopper les fuites urinaires. La sonde est connectée à une application qui propose des exercices de rééducation sous forme de jeux. L’application permet également de mesurer sa progression en temps réel.

Évolutions futures

Ces plateformes et objets connectés reflètent une certaine avancée technologique et de nombreuses évolutions sont encore à venir. Certains pharmaciens sont confrontés à une demande de digitalisation du parcours de santé. En effet selon une étude réalisée par Satispharma/OpinionWay, la plupart des 18-34 ans souhaitent que le click and collect soit possible en pharmacie ainsi que la livraison à domicile. Puis, concernant les professionnels de santé, certains médecins se digitalisent petit à petit, mais la plupart restent sceptiques sur les objets connectés et peu recommandent leur utilisation à leurs patients.

Problèmes de l’e-santé

L’e-santé est plein d’avenir et annonce de belles promesses, mais beaucoup de personnes restent méfiantes et ce pour plusieurs raisons.

Sécurité et confidentialité des données

Tout d’abord la sécurité et la confidentialité des donnée constitue le frein principal à l’utilisation des objets connectés. Selon une étude réalisée par l’Ifop pour Deloitte en 2015, 43% des répondants ont affirmé avoir des doutes sur la sécurité des données. Les entreprises de ce secteur doivent donc communiquer et assurer la protection des données de leurs utilisateurs. Autre crainte : une performance qui n’est pas au rendez-vous. En effet, 40% des interrogés ont émis des doutes sur la performance de ces objets connectés, ce qui constitue un autre frein à leur utilisation. Les services de santé et les entreprises doivent donc essayer de communiquer sur ces aspects pour éclaircir et lever les craintes.

Une communication peu développée

D’ailleurs, en parlant de communication, celle-ci doit être supportée de manière générale. Beaucoup de français ne sont pas au courant des innovations technologiques dans ce domaine. Toujours dans la même étude, seuls 24% connaissent le programme Télémédecine (service de soins à distance), 10% le programme Hôpital Numérique, et 8% le programme Territoires de Soins Numériques.

En fin de compte, la transformation digitale de la santé est plein d’avenir et de nombreuses innovations et objets connectés voient le jour. Mais pour qu’ils prennent une place concrète dans notre société, il est important que les instituts, professionnels et entreprises communiquent davantage sur ces objets pour informer non seulement de leur existence mais aussi pour rassurer leurs destinataires.

Cet article vous a intéressé et vous souhaitez en savoir plus sur la transformation digitale ? Je vous invite à télécharger notre livre blanc 10 conseils pour faire votre transformation digitale et devenir de véritables médias, et à contacter notre agence en transformation digitale.

Raphaël Theron

Posté par

Passionné par le Marketing et Marketing digital, j’ai connu plusieurs expériences professionnelles d

Raphaël Theron

Contact Transformation digitale :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!