2020
19/Fév

Stress du cadre vs stress du consultant : du salariat à l’indépendance qu’est-ce qui change ?

Quelles sont les qualités d’un bon consultant indépendant ? Qu’est ce qui lui permet de faire ce métier avec plaisir ? Plus que les compétences et l’expérience, je crois que c’est la capacité à gérer le stress et à réussir à rester serein alors que l’on n’a qu’une visibilité à très court terme sur son activité. Le consultant indépendant n’a pas plus ou moins de stress que quand il était cadre salarié, il n’a pas le même stress ! Je vous propose d’y réfléchir ensemble et de voir si le métier de consultant indépendant est fait pour vous ?

Le stress du cadre salarié

Personnellement c’est un stress que je n’ai jamais su bien gérer. J’ai toujours trouvé que la relation hiérarchique dans les grandes entreprises était extrêmement complexe. Que pour survivre il fallait savoir faire de la politique, planifier ses actions n’ont pas pour qu’elles soient les plus efficientes vis-à-vis du marché mais pour qu’elles soient les mieux acceptées par l’organisation. Ce qui compte ce n’est pas toujours de faire bien son travail mais plutôt de se faire bien voir, savoir ménager les susceptibilités de chacun et en particulier de sa direction.

Avec le temps, j’ai le sentiment que le stress du cadre ne cesse d’augmenter. La financiarisation des entreprises, introduit une pression extrêmement forte par le haut. Les dirigeants ne sont plus à l’abri dans leur tour d’ivoire et doivent atteindre des objectifs toujours contraignants pour satisfaire leurs actionnaires.

Cette pression descend alors dans l’organisation et les cadres ne sont pas épargnés. Plus haut on se situe dans la hiérarchie plus le stress subi est grand. Peur de perdre son poste, peur de perdre ses avantages ! Salaires toujours plus élevés qui constituent des prisons dorées dont il est difficile de s’échapper mais qui sont aussi des épées de Damoclès dans le cadre de réduction de coûts.

Passé la quarantaine, plus personne n’est à l’abri, et les licenciements peuvent facilement tomber au gré d’une réorganisation ou simplement parce que le courant ne passe pas. L’indépendance devient une véritable option, pas dénuée de stress non plus !

Le stress du consultant indépendant

Analysons maintenant le stress du consultant indépendant. Ce n’est pas du tout le même !

Je trouve pour ma part que la relation client-fournisseur est beaucoup plus saine que la relation hiérarchique salariée. La politique a beaucoup moins sa place et ce qui compte c’est la qualité de la prestation et dans le cadre du conseil, une véritable connivence se forme souvent avec le client, le consultant est à son service, il lui apporte de la valeur, agit en partenaire alors la relation est plutôt bonne voire souvent excellente ! Quand on fait bien son métier ce qui est généralement le cas, cette partie là de l’activité n’est pas génératrice de stress, c’est plutôt une source de réconfort et de gratification !

Non, le stress du métier de consultant indépendant réside dans l’incertitude. L’incertitude d’avoir suffisamment de missions. D’en avoir une autre après celle en cours si on fait des missions longues ou d’en avoir suffisamment en parallèle si on fait des missions courtes. C’est extrêmement complexe de réaliser ces projets tout en prospectant pour les suivants et cela peut devenir une véritable source de stress pour certains. Stress qui n’existait pas sous cette forme quand on était salarié car le salaire tombait tous les mois.

Pour ma part, je crois que c’est un stress qu’il faut accepter et savoir gérer. Cette incertitude fait partie inhérente du métier, être consultant indépendant avec des revenus réguliers est quasi-impossible. Ce métier constitue souvent la variable d’ajustement pour les entreprises clients et pour les sociétés de service sous-traitantes alors il faut accepter cet aléa et l’intégrer dans son business plan. Il faut ainsi s’assurer que les revenus d’un 2 tiers temps voire d’un mi-temps vous suffisent car si tel n’était pas le cas, vous ne dormirez plus la nuit et il vous sera urgent de retrouver un boulot salarié.

Comment minimiser votre stress en travaillant avec 1min30 ?

Travailler avec 1min30 n’est pas la solution miracle pour réduire le stress du consultant indépendant. Nous ne garantissons malheureusement pas des revenus stables, cela serait du salariat. Nous assurons en revanche une prospection en continu grâce à notre stratégie d’Inbound Marketing et à notre très forte visibilité (plus de 250 000 visiteurs par mois). Nous rencontrons de nombreux prospects en gré à gré et nous répondons à de nombreux appels d’offres.

Nous essayons ainsi d’alimenter régulièrement les consultants avec qui nous travaillons en nouveaux projets. Rien n’est garanti, il faut réussir à les gagner, mais avec votre expérience professionnelle et notre savoir-faire, on essaye de mettre toutes les chances de notre côté. Voir aussi notre article sur notre organisation apprenante.

Alors si vous êtes intéressé pour rejoindre notre équipe de consultants en croissance client, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page “devenir consultant en croissance client” et à découvrir notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact vente :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!