2022
25/Mar

PBN : qu’est-ce que c’est et pourquoi l’éviter ?

Technique SEO très en vogue il y a quelques années, le PBN est pourtant aujourd’hui sanctionné par Google. Le but ? Améliorer le référencement naturel d’un site grâce au backlinking. Mais alors vous vous demandez peut-être pourquoi punir cette méthode si elle est efficace ? Dans cet article, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le PBN. 

PBN : qu’est-ce que c’est ?

Private Blog Network, en français réseau de blogs privés, est une technique SEO qui consiste à créer un réseau de blog afin d’améliorer le référencement naturel du Money Site en lui fournissant des backlinks.

Pour ce faire, les créateurs de PBN utilisent des noms de domaines expirés de qualité. Il faut ensuite enregistrer et héberger le site web. Ils créent ensuite le site avec des plateformes de blogging gratuites. WordPress est ici la solution la plus populaire. Ils peuvent même être créés de façon automatisée. Mais attention à bien cacher leurs footprints !

Il était auparavant très facile de les débusquer. Scruter le footprint d’un site web était le moyen le plus simple de l’identifier. Aujourd’hui, ils sont devenus plus sophistiqués. Il est donc devenu un peu plus compliqué de les identifier. Voici quelques points à surveiller afin de les distinguer :

  • L’adresse IP : les sites d’un même réseau sont généralement hébergés sur la même adresse IP.
  • Le design : s’ils ont été créés à la chaîne et avec des outils gratuits, vous pourrez identifier certaines patterns. Des templates qui reviennent, la simplicité du design…
  • Les backlinks : si les backlinks se croisent entre les différents sites, vous avez probablement affaire à un réseau de blogs.
  • Les images et les vidéos : c’est le contenu le plus difficile à faire. C’est donc le contenu le plus susceptible d’être dupliqué sur les différents sites web.
  • Le contenu : parfois, le contenu est simplement copié-collé sur les différentes plateformes. Cette technique est cependant de moins en moins utilisée car trop évidente.

Attention à ne pas les confondre avec un simple réseau de blogs. Il existe des sites gérés par une même organisation ou un même individu qui n’ont pourtant rien à voir avec un PBN. Par exemple, un média possédant plusieurs branches.

PBN : pourquoi faire ?

Vous vous demandez sûrement : mais pourquoi faire tout ça ? Et bien pour tromper l’algorithme Google !

En effet, lorsqu’il décide du classement d’un site web, l’algorithme Google prend en compte plusieurs éléments :

  • La pertinence par rapport à la requête ;
  • La qualité du contenu ;
  • L’optimisation du site en mobile ;
  • L’expérience utilisateur ;
  • La quantité et la qualité des backlinks.

C’est ce dernier point qui nous intéresse. C’est d’ailleurs l’un des 3 critères de classement les plus importants. Pour Google, si de nombreux liens pointent vers ce site, cela signifie que c’est un site de qualité ! Mais vous vous en doutez, le backlinking n’est pas une chose facile. Il faut soit créer du contenu qui puisse servir de ressources, former des partenariats… Cela prend énormément de temps. Bref, un travail fastidieux.

C’est pour cela que la technique du PBN est si alléchante. Avec cette technique, le backlink ne dépend que de vous ! Puisque vous êtes le propriétaire de tous ces sites, vous avez le contrôle total sur ces liens. Plutôt que de former un partenariat avec un autre site web pour qu’il vous cite, vous n’avez qu’à le créer vous même. Pourtant, le PBN ne permet en général pas d’obtenir des backlinks de qualité.

PBN : une technique à bannir

Maintenant que nous vous avons bien expliqué à quel point cette technique est magnifique, nous vous conseillons de ne pas l’utiliser. Pourquoi ? Parce que si autrefois le PBN était une technique très populaire, elle est aujourd’hui considérée comme un black hat par beaucoup. Google le premier.

Le géant américain a développé des algorithmes pour lutter contre cette technique. Ils sont si performants qu’il est devenu presque impossible de réussir une stratégie de PBN. Si par malheur votre site est dans son champ de mire, les sanctions tombent :

Le site est pénalisé et perd des places dans le classement. C’est le cas lorsqu’un employé de Google constate manuellement que vous avez enfreint les règles. On appelle ça, une action manuelle. Dans les cas les plus extrêmes, le site peut même être totalement retiré.

Les liens sont ignorés par l’algorithme et n’ont donc aucun impact sur le référencement naturel du site. Votre investissement tombe donc à l’eau.

Vous connaissez dorénavant tous les tenants et aboutissants d’un PBN. Sachez que même si certains prestataires SEO proposent ce service, nous ne recommandons pas cette technique. Les risques encourus sont bien trop grands pour s’y risquer. Et quitte à y investir autant d’efforts, pourquoi ne pas faire les choses de la bonne manière ?

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence SEO et à télécharger notre livre blanc « Placez le Search Engine Marketing au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Kelly Chateau

Posté par

Diplômée d’un master en Conception de Projet Numérique et Multimédia, j’ai eu l’occasion de travaill

Kelly Chateau

Contact SEO :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)