2019
09/Août

Quels sont les plus grands désastres marketing de l’histoire ?

Le succès d’une entreprise repose sur plusieurs points. Elle doit s’adresser à un public large et répondre à ses attentes. Elle doit proposer des offres qui intéressent réellement les consommateurs et anticiper les agissements de ses concurrents. En cas d’erreur, elle doit être capable de rectifier le tir pour limiter les dégâts. Plusieurs entreprises ont commis des erreurs marketing. Des fautes qui leur ont coûté très cher. Voyez par vous-même !

L’importance de l’étude de marché et de la veille concurrentielle

Le prix est sans doute l’un des premiers critères que les consommateurs évaluent avant d’acheter un produit. Il est indispensable de bien étudier le prix sur le marché et de surveiller activement ses concurrents.

Cela vous permettra de définir plus facilement votre tarif en tenant compte de la qualité de votre produit et de ses atouts, ainsi que du pouvoir d’achat et des attentes des consommateurs. De cette manière, vous pourrez attirer un maximum de clients et les fidéliser. Par ailleurs, vous pourrez anticiper les évolutions de façon stratégique.

L’erreur de Ford dans le lancement d’un de ses modèles en 1957

Il s’agit de l’un des plus gros désastres de l’histoire de l’automobile. La marque a investi plus de 250 millions de dollars dans la création de la Ford Edsel en 1957. Cette voiture au design atypique a déplu aux consommateurs. De plus, son prix était jugé trop élevé.

Alors que le géant de l’automobile prévoyait de vendre jusqu’à 200 000 exemplaires de Ford Edsel, seuls 64 000 modèles ont été écoulés. La production de ce véhicule fut abandonnée au bout de deux ans seulement.

Kodak et l’appareil photo numérique

L’entreprise n’a pas vu venir la révolution de l’appareil photo numérique. Alors qu’elle a déposé le premier brevet pour ce type d’appareil en 1978, elle s’en est rapidement désintéressée. Et pourtant, les Japonais ont adopté le même concept dans les années 2000 et ont connu un succès international. Kodak est alors tombée en faillite en 2012 et n’a pu renaître que l’année suivante.

Nokia et les smartphones

Nokia a longtemps préféré ses modèles anciens aux téléphones intelligents. La firme a mis du retard à concevoir des smartphones, contrairement à ses concurrents. Cela a conduit à sa perte. Jusqu’à aujourd’hui, la marque a du mal à se redresser.

Xerox et Apple

Dans les années 70, Xerox a travaillé dur sur la conception du premier ordinateur contrôlé par une souris, mais ne l’a pas commercialisé. Dix ans plus tard, Steve Jobs, le fondateur d’Apple, a eu vent de cette idée lors d’une visite chez Xerox. Il a alors lancé sa propre version quelques mois plus tard.

Tenir compte de l’avis des consommateurs

Identifier les besoins des consommateurs est primordial. Parfois, il est possible de les anticiper. Dans ces cas-là, il faut saisir les opportunités.

Sony et son magnétoscope Betamax

Avant d’adopter les cassettes VHS, la firme a commercialisé des magnétoscopes Betamax. L’image était meilleure, mais les cassettes ne duraient qu’une heure, ce qui ne plaisait pas aux consommateurs. Cette erreur que la multinationale japonaise a commise en 1975 aurait pu causer sa perte. Sony a alors opté pour les cassettes VHS en 1988. Cela lui a permis de refaire surface.

BlackBerry et son envie de résister aux consommateurs

En 2010, tout le monde était attiré par les écrans tactiles. BlackBerry, leader du smartphone à l’époque, avait commis l’erreur de garder ses modèles équipés de clavier physique.

Coca-Cola et sa nouvelle recette

En 1985, la firme a failli disparaître suite à une erreur marketing monumentale. En effet, elle avait lancé une nouvelle recette, « le New Coke », et avait remplacé ses anciennes bouteilles. Ces initiatives n’avaient pas convaincu les consommateurs et les ventes s’étaient écroulées. Heureusement, Coca-Cola a su rattraper son erreur en revenant à l’ancienne formule.

Adidas

En 1984, alors que Michael Jordan connaissait un énorme succès au niveau mondial, Adidas avait refusé de le sponsoriser. Le célèbre joueur de basketball a donc signé avec Nike et lui fait gagner des millions de dollars avec les « Air Jordan ».

Conclusion

Pour prospérer dans son activité, il est important de rester vigilant sur tous les plans. Compte tenu de l’évolution constante des techniques de marketing et de la technologie, il faut s’informer en permanence et garder un œil sur ses concurrents. Et surtout, il ne faut jamais oublier que le client est roi.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc: “Brand Content et Content Marketing”et à contacter notre agence de brand marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Publicité :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!