1min30 > Blog > Marketing RH > Quelques chiffres éloquents sur la marque employeur, en infographie
2017
26/Sep

Quelques chiffres éloquents sur la marque employeur, en infographie

La marque employeur est un sujet en plein essor qui reçoit de plus en plus d’écho auprès des DRH. Souvent présentée comme étant l’image dégagée par l’entreprise dans les médias, tant comme recruteur que comme employeur, la marque employeur est l’objet de nombreuses études spécialisées. Nous avons choisi quelques uns de ces chiffres pour illustrer la réflexion qui doit précéder une démarche marque employeur. Les voici présentés sous forme d’infographie.

1. Dis-moi ce que tu vois, je te dirai si je te suis

Tout employeur envisageant une démarche marque employeur se doit au préalable de définir son positionnement en la matière, lui-même aligné sur la vision de l’entreprise. Mais définir sa vision d’entreprise s’avère souvent délicat et il n’est pas rare que l’on parle de “perte de sens au travail” face à l’impossibilité pour une direction de définir sa vision. Stepstone s’est intéressé à la question dans une étude de 2012, et les chiffres sont sans appel : sur les personnes interrogées dans 7 pays européen, 37 % avouent ne pas connaître la vision de leur entreprise.

En France, ce chiffre dépasse même 54 % des personnes interrogées. Le patron français aurait-il plus de mal à communiquer sa vision à ses collaborateurs ?

2. Pourquoi les collaborateurs sont-ils fidèles ?

Susciter l’engagement du collaborateur pour sa marque revient souvent à parler de la fidélité de celui-ci. C’est cette fois Kelly Services qui s’est intéressé à la question et a demandé à près de 14 000 personnes de se prononcer sur les raisons de leur fidélité envers leur employeur. Voici les 5 raisons majeures :

  1. le bien-être dans l’entreprise
  2. l’impossibilité de trouver mieux
  3. le respect de l’équilibre vie privée/vie professionnelle
  4. les possibilités d’évolution perçues dans l’entreprise
  5. le salaire et les autres avantages

S’il est rassurant de voir que le bien-être du salarié est la première raison de sa fidélité, il est en revanche surprenant de voir que la deuxième raison est son incapacité à trouver “mieux”. Notons enfin que le salaire et les autres avantages ne viennent qu’en cinquième raison. Ils sont néanmoins 32 % qui pensent régulièrement à changer d’emploi.

3. La marque employeur sur le web : qui prend la parole ?

Linkfluence et Randstadt se sont intéressés au profil des personne prenant la parole sur le web au sujet de la marque employeur. Sur les 40 000 publications recensées en février 2016, deux catégories prennent largement la parole : les journalistes (27 %) et les professionnels des ressources humaines (24 %). La marque employeur est parfois considérée comme un sujet de communicant trop éloignée des réalités du terrain. Les chiffres issus de cette étude sont rassurants car ils montrent bien qu’il s’agit d’un sujet qui intéresse le lecteur, mais plus encore le secteur qu’il concerne.

Les “communicants” (et marketeurs) n’arrivent qu’en cinquième position (12 %) derrière les spécialistes des réseaux sociaux (14 %) et les spécialistes business et finances (14 %).

4. Que regarde un salarié en poste qui souhaite rejoindre une autre entreprise ?

Revenons à l’étude menée par Kelly Services. Quels sont les éléments que regarde un salarié qui souhaite rejoindre un autre employeur ?

26 % des personnes interrogées s’intéressent d’abord à la culture de l’entreprise. Si cela n’est pas tellement surprenant, demandons-nous quels sont les éléments que regardera un candidat souhaitant mieux connaître la culture d’une autre entreprise. Rares sont les entreprises qui communiquent suffisamment sur cet aspect pour fournir une information satisfaisante à un candidat.

Le deuxième élément qui intéresse notre candidat est la longévité de l’entreprise (19 %), autrement dit, sa crédibilité à durer dans le temps. Enfin l’étude nous apprend que le troisième critère le plus regardé lorsqu’un salarié envisage de rejoindre une autre entreprise est son positionnement concurrentiel sur son marché (17 %). Là encore, on comprend aisément le poids de ce critère dans le choix d’un candidat.

5. Et les valeurs d’entreprise, on en parle ?

Les fameuses valeurs d’entreprise… les marques aiment à les afficher fièrement et abondamment, au risque parfois, que l’envie de les afficher prenne le pas sur les valeurs elles-mêmes.

C’est cette fois-ci une étude organisée à l’occasion de la 7e édition du Trophée du capital humain, qui nous révèle des informations intéressantes sur le rapport entre les collaborateurs et ces valeurs. Ainsi plus de 20 % des salariés interrogés ne croient pas dans les valeurs prônées par leur entreprise. Pire encore, pour 41 % d’entre eux, l’image de leur entreprise dans la presse est mensongère.

Dans tout ce brouillard autour de la marque employeur, il est une société dont l’action en la matière est saluée par l’ensemble des professionnels de la marque employeur : Carrefour.

6. Carrefour : champion de la marque employeur pour la deuxième année !

Chaque année, le cabinet Potential Park établit un classement dans plusieurs pays des meilleures stratégies digitales RH. Le classement se fait selon 4 catégories :

  • Site carrière
  • Candidature en ligne
  • Social media
  • Mobile

Pour la deuxième année consécutive, Carrefour se classe premier, suivi  de Deloitte et Orange. Découvrez ici l’ensemble du classement.

Si cette infographie vous a plu je vous invite à télécharger notre livre blanc Comment mettre en oeuvre une démarche marque employeur ou à nous contacter directement.

Pierre Benoit

Posté par

Formé au droit travail et au management des ressources humaines, après une première expérience chez

Pierre Benoit

Contact Marketing RH :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!