src=
2017
29/mai

6 conseils pour bâcler vos recrutements

A contre-pied de mes propositions habituelles, j’ai décidé de vous livrer dans cet article 6 conseils qui vous permettront, à coup sûr, de louper vos recrutements et incidemment, vos embauches.

1. Penser que son entreprise est la meilleure du monde

Pourquoi faire preuve d’humilité ? Notre entreprise est la meilleure, revendiquons-le ! Cela évitera ainsi de se remettre en question et donc de se demander s’il y a des choses à améliorer dans nos process ou nos méthodes.
Notre entreprise étant la meilleure, nous sommes certains d’attirer les plus hauts potentiels et nous aurons donc pléthore de curriculum-vitae.
Nous n’avons aucun problème de notoriété et sommes donc entièrement légitime dans nos démarches.
Pas question de 
mettre en place une démarche particulière d’attractivité et/ou de fidélisation, les candidats viennent à nous sans cela !

2. Ne pas avoir anticipé le coût du recrutement

Notre entreprise étant la meilleure, nous sommes les plus forts et nous pouvons donc recruter sans difficultés et sans nous préoccuper de l’avenir.
Nul besoin donc de
budget prévisionnel ni même de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences cohérentes, nous sommes au-dessus de cela.
Aussi, nous pouvons recruter à tour de bras sans budgeter l’impact éventuel sur notre chiffre d’affaires.
Notre entreprise ne saurait être déstabilisée financièrement par un recrutement raté. Nous pouvons donc nous permettre des recrutements hasardeux.

3. Favoriser le silence radio après l'entretien

Pourquoi devrions-nous revenir vers le candidat après l'avoir interviewé ? Qu’il s’estime déjà heureux qu’on l'ait reçu en entretien.
En plus, reprendre langue avec le candidat fait perdre du temps et est sans intérêt pour l’entreprise car il n’est pas important pour nous d’avoir un follow-up du candidat suite à son entretien : nous sommes la meilleure entreprise du monde et tout va bien dans nos méthodes.

4. Ne pas prévoir l'intégration du nouvel embauché

Pourquoi faudrait-il faire des efforts en vue de l’intégration du petit nouveau ? S’il veut tellement travailler avec nous, c’est à lui de s’intégrer. Pourquoi lui faire suivre un parcours d’onboarding ?
Il est donc parfaitement inutile de mettre en place un parcours d’intégration lui permettant de faire connaissance avec ses collaborateurs et avec les métiers de l’entreprise.
Dans le pire des cas, si ça ne lui convient pas, il n’a qu’à partir !

5. Ne pas accorder d'importance au candidat reçu en entretien

Nous rejoignons ici un peu le premier point. Notre entreprise est la meilleure du monde et l’on va donc s’en gargariser lors de l’entretien.
Pourquoi laisserait-on la parole au candidat, étant donné que, s’il ne convient pas, nous le remplacerons.
Inutile donc de s’intéresser à ses compétences ou à ses capacités, d’autant plus que nous n’aurons très probablement pas lu son curriculum-vitae ! De toute façon, nous ne retirerons aucun enseignement de ce candidat.

6. Recruter son clone

Il est tellement plus plaisant de rester dans sa zone de confort en recrutant quelqu’un qui nous ressemble.
Il est également plus agréable de travailler avec quelqu’un qui a les mêmes centres d’intérêts que nous, aussi. Autant ne pas s’embêter à recruter un candidat qui pourrait ne pas être d’accord avec nous !
Comme cela, nous aurons également tous le même parcours, nous pourrons en discuter ! Ressortiront également les mêmes idées lors des réunions, nous n’aurons ainsi pas à chercher de compromis !

Cet article vous a surpris ? Vous pensez, comme moi, qu'il s'agit d'erreurs évidentes à ne pas commettre lors d'un recrutement ? Cependant, ces erreurs sont très souvent commises et je vous propose de prendre contacte avec notre agence de marketing RH et à télécharger notre livre blanc sur la démarche de marque employeur afin de voir où vous en êtes dans votre marque employeur !

Posté par Yann Schimmer

Atypique et passionné. Tels sont les adjectifs qui peuvent me caractériser. Baccalauréat scientifique, études de droit puis de communication, j’ai fait mes premières armes auprès d’une styliste strasbourgeoise en tant que business développer. Par la suite, j’ai intégré lire la suite...

Pierre Benoit

Contact Marketing RH :
Pierre Benoit

pb@1min30.com
0680023022

Webdesign : comment être plus performant avec Adobe Xd

Identité de marque : et si votre entreprise devenait une "Public Benefit Corporation " ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

temp2
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!