1min30 > Blog > Marketing RH > 5 conseils pour fidéliser ses salariés
2018
29/Oct

5 conseils pour fidéliser ses salariés

Après avoir réussi le recrutement de votre nouveau collaborateur, après avoir lui avoir organisé un onboarding mémorable, il faut maintenant faire le nécessaire pour qu’il reste dans votre société. Et donc réfléchir à la manière de fidéliser ses collaborateurs.

1. Respectez vos engagements

Un contrat de travail est un contrat et celui-ci doit se respecter bilatéralement. En effet, trop souvent l’on pense aux obligations des collaborateurs, mais l’employeur en a également.

En effet, si vous avancez des arguments lors d’un entretien d’embauche, il faut vous assurer que vous respecterez vos engagements. Rien de plus décevant pour un collaborateur que de ne pas voir  se concrétiser quelque chose qui lui a été promis.

Aussi, il vaut mieux parfois ne pas être trop prolixe et laisser faire les choses simplement, et être agréablement surpris de pouvoir faire de belles annonces à ses équipes. Plutôt que de devoir leur dire que vous ne pourrez pas tenir toutes vos promesses.

2. Responsabilisez vos collaborateurs pour les fidéliser

Un collaborateur est la force vive de l’entreprise et c’est grâce à lui que vous appliquerez votre stratégie d’hypercroissance.

Aussi, pour qu’il donne le meilleur de lui-même, il faut lui laisser une certaine zone d’autonomie quant à ses missions. Pour cela, il faut lui laisser le droit à l’erreur mais il faut également l’accompagner dans la prise de responsabilité.

Il faut cependant savoir que tous les collaborateurs ne souhaitent pas devenir “responsables” et il arrive que certains vivent relativement mal cette responsabilisation.

3. Faites monter vos collaborateurs en compétences pour les fidéliser

L’employabilité des collaborateurs est une obligation des employeurs. Pour cela, vous devez leur  programmer un parcours de formation.

Ce programme de formation aura deux objectifs. Le premier est de pourvoir aux besoins actuels et futurs de votre entreprise.
En effet, les objectifs à terme de votre entreprise doivent être servis par les compétences de vos collaborateurs et il arrive souvent que, par l’introduction de nouvelles techniques ou de nouvelles méthodes, il faille former vos collaborateurs à ces nouveaux usages.

Le second objectif est celui de la montée en compétence de vos collaborateurs pour la “stricte obligation légale”. De plus, vous devez, chaque année, vous acquitter d’un versement à un organisme paritaire de collecte agréé pour la formation. Il serait dommage de s’en priver ;).

4. Ayez un management efficient

Le management est souvent la première cause de défection de vos collaborateurs.

En effet, entre les problématiques de harcèlement, les (sur)charges de travail, le stress, etc. le manager est très souvent considéré comme celui qui n’est là que pour surveiller l’activité de ses collaborateurs dans le but d’apporter des sanctions.

Vos managers doivent accompagner vos collaborateurs dans leur montée en compétence afin de soutenir votre (hyper)croissance.

Pour cela, il faut que vous puissiez former vos managers à manager efficacement. Vos managers ne doivent pas uniquement sanctionner vos collaborateurs ou bien surveiller les horaires de travail, mais ils  doivent les accompagner au quotidien, dans les bons comme dans les mauvais moments.

5. Faites-les participer à la vie de l’entreprise pour les fidéliser

Faire participer vos collaborateurs à la vie de l’entreprise est l’un des meilleurs moyens pour les fidéliser.

En effet, en les faisant participer, c’est un peu comme si vous leur partagiez un bout de celle-ci. Ce qui peut être un juste retour des choses étant donné que vos collaborateurs vous donnent une part importante de leur vie.

En les impliquant dans certaines décisions importantes, vous responsabilisez vos collaborateurs et ils feront de leur mieux pour vous aider à atteindre les objectifs que vous aurez fixés.

Cet article vous a plu ? Je vous invite à contacter notre agence de Marketing RH pour échanger sur les problématiques que vous pourriez rencontrer en termes de marque employeur. Nous aurons forcément un accompagnement spécifique à vous proposer.
Dans cette attente, je vous propose de consulter notre livre blanc sur  la démarche de marque employeur pour que vous compreniez son enjeu et l’intérêt qu’elle représente pour votre entreprise.

Yann Schimmer

Posté par

Atypique et passionné. Tels sont les adjectifs qui peuvent me caractériser. Baccalauréat scientifiqu

Yann Schimmer

Contact Marketing RH :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





1 Commentaire

Marie-Claude Nédan dit:30 Oct 2018

Votre approche est intéressante mais ne s'adresse qu'à une certaine typologie d'entreprises. Dans les petites structures, les possibilités d'évolution sont très limitées voire quasi inexistantes. De ce fait, le salarié s'envole vers de nouveaux horizons et en termes de fidélité, l'employeur n'a plus qu'à aller se rhabiller.
Vous avez occulté un paramètre extrêmement important : le côté générationnel. En effet, les modes comportementaux varient en fonction de la génération à laquelle le salarié appartient. Les générations Y et millenials sont à la recherche de la satisfaction maximale et ont souvent très peu d'états d'âme car ils sont plutôt égocentrés. Les générations X sont maintenant vieillissantes et les employeurs depuis 10-15 ans les ont plutôt malmenées au profit des générations Y.
Aussi, fidéliser ses salariés repose surtout sur l'environnement de travail, les tâches à accomplir et les temps impartis (exit bore-out, brown-out, burn out). Dans un contexte de 'leisure society' et de 'me first', la fidélité passe au second plan. A réfléchir...


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!