src=
2017
27/avri

5 conseils pour développer les compétences de vos collaborateurs

Nous le savons tous, notre environnement est très fortement concurrentiel. Que l’on soit une entreprise du marketing ou une industrie métallurgique, l’un des nerfs de la guerre pour l’emporter sur la concurrence est la maîtrise de votre savoir-faire. Pour ce faire, vous devez constamment renouveler vos acquis et en développer de nouveaux. Nous allons ici vous livrer 5 conseils pour améliorer l’employabilité de vos collaborateurs.

1. Connaître son entreprise et ses futures évolutions

Cela va de soi et pourtant bon nombre d’entreprises n'établissent des projets de formation que face à des besoins à court-terme ou dans l’urgence. Or, il faut parfois se poser les bonnes questions au bon moment. Qui suis-je ? Qu’est-ce que je souhaite proposer à mes clients ? Où est-ce que je souhaite aller à l’avenir ? Ce questionnement est essentiel pour bien définir la stratégie de votre entreprise et donc ses besoins présents et à venir. Une fois votre stratégie bien définie, vous pourrez mesurer l'écart entre le savoir-faire actuel de votre entreprise et ses aspirations. Et donc, analyser plus finement vos besoins et ainsi implémenter un plan de formation en parfaite adéquation avec vos besoins.

2. Prendre en compte les aspirations personnelles des collaborateurs

Qui est le plus apte à se former si ce n’est le collaborateur lui-même ? Dans ce cas-ci, pourquoi ne pas lui demander sur quoi il aurait envie de se former ? En effet, il sera alors plus motivé pour mener à bien son apprentissage. Cet apprentissage peut bien évidemment être en lien avec l’activité professionnelle mais pas uniquement. Pourquoi ne pas laisser un collaborateur se former en vue d’un développement personnel ou d’une activité “extra-professionnelle” ? Vous allez me dire : “mais quel intérêt ?”. L’intérêt est double : en premier lieu, un signal fort sera envoyé à vos collaborateurs, indiquant que leur entreprise prend aussi en considération leurs envies personnelles, au-delà des seuls besoins spécifiques à l’entreprise. Le second intérêt : votre collaborateur nouvellement formé sera encore plus motivé car il se sentira valorisé et écouté.

3. Favoriser le partage des connaissances

Bâtir un plan de formation cohérent est une bonne chose pour une entreprise car de nouvelles compétences y seront développées. Cependant, un autre volet de la formation est aussi très important : le partage de connaissances. En effet, vos collaborateurs connaissent vos clients, votre savoir-faire et votre entreprise. Aussi, au lieu de consulter les organismes de formation pour déployer un programme au sein de votre entreprise, pensez à consulter vos séniors. Ils auront peut-être l’envie de transmettre leurs compétences aux juniors et cela aura un impact positif sur votre marque employeur ainsi que sur la fidélisation de vos collaborateurs. Ce tuteur aura grand plaisir à partager son savoir-faire et vous aurez  économisé du temps et de l’argent.

4. Aller au-delà des obligations légales

L’employeur a un devoir envers ses collaborateurs : favoriser leur employabilité. En termes d’obligations légales, l’employeur doit également verser, chaque année, un pourcentage de sa masse salariale au profit du plan de formation collecté généralement par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé  (OPCA). C’est sur la base de ce versement que l’employeur établit généralement son plan de formation, en prenant généralement grand soin à ne pas dépasser l’enveloppe versée et réallouée. Mais il ne faut pas se cantonner à cette réserve, car elle vous limitera dans les formations à dispenser et des arbitrages seront nécessaires. Au risque de susciter un sentiment de frustration chez les collaborateurs qui se voient refuser une formation, ou de retarder des projets car l’acquisition d’un savoir-faire nouveau est reportée.

5. Valoriser l’apprentissage

Vous avez implémenté un plan de formation efficace mêlant formations externes et tutorat. Vous n’avez pas lésiné à la dépense, bravo ! Vos collaborateurs sont formés et heureux de l’être. Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin et pour cela, il faut communiquer autour de cet apprentissage de nouveaux savoir-faire. Pour cela, n’hésitez pas à en parler lors de réunion d’équipe, à faire un affichage, un e-mail ou bien encore une newsletter. N’hésitez pas non plus à faire participer ces “anciens élèves” en recueillant leur témoignage. Mais ne pensez pas qu’une formation implique forcément une augmentation de salaire et/ou une prime exceptionnelle, et il faut expliquer cela de manière transparente. Aussi, l’acquisition de nouvelles connaissances peut faire partie intégrante d’une évolution de carrière qui, elle, pourra entraîner une augmentation de salaire.

Cet article vous a plu ? Je vous invite à prendre contact avec notre agence de Marketing RH et à télécharger notre livre blanc sur la démarche de marque employeur afin de l'implémenter au sein de votre entreprise !

Posté par Yann Schimmer

Atypique et passionné. Tels sont les adjectifs qui peuvent me caractériser. Baccalauréat scientifique, études de droit puis de communication, j’ai fait mes premières armes auprès d’une styliste strasbourgeoise en tant que business développer. Par la suite, j’ai intégré lire la suite...

Pierre Benoit

Contact Marketing RH :
Pierre Benoit

pb@1min30.com
0680023022

Les agences les plus performantes sur les réseaux sociaux

6 étapes pour éditer son livre

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

temp2
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!