1min30 > Blog > Livre d'entreprise > Comment créer et publier un livre d’entreprise
2018
21/Fév

Comment créer et publier un livre d’entreprise

Le projet de création d’un livre d’entreprise doit s’inscrire dans votre stratégie de communication afin de vous assurer d’être reconnu comme une référence dans votre domaine d’excellence..

Éditer un livre d’entreprise, c’est créer de la valeur pour votre marque, votre organisation, votre marque employeur, vos produits, etc.

Au-delà de la création de votre livre d’entreprise, il faut également envisager sa publication auprès du “grand public” et in fine choisir une Maison d’édition et le type de contrat proposé.

Afin de vous y retrouver et pouvoir y voir plus clair, nous vous présentons les différentes étapes à respecter lors de la création et de l’édition de votre livre d’entreprise.

Pourquoi créer un livre d’entreprise ?

Un objet de communication

Communiquer sur votre expertise, affirmer votre positionnement, soutenir votre croissance, etc. sont autant de points déterminants dans votre décision de créer un livre pour votre entreprise.

Utile dans une stratégie de communication multicanal, votre livre sera un véritable atout pour votre entreprise, dans vos relations interpersonnelles, que cela soit avec vos prospects, vos clients, vos fournisseurs ou bien encore avec vos collaborateurs.

En effet, créer et éditer un livre au sujet de votre entreprise vous permettra d’avoir un objet à remettre aux personnes que vous aurez le plaisir de rencontrer ou de côtoyer. Ceux-ci verront à travers ce présent votre volonté de communiquer ainsi que celle de partager les éléments clés de votre expertise.

Au-delà d’être un simple support physique, votre livre d’entreprise accompagnera votre communication externe et interne et vous aidera à vous positionner comme une référence dans votre domaine d’expertise. Un livre, quel qu’il soit, confère toujours une certaine légitimité à son auteur.

Un outil pour légitimer votre expertise

L’aura qui rayonnera de votre livre d’entreprise vous permettra de vous démarquer de vos concurrents et assurera votre visibilité auprès d’une plus large audience.

Le livre d’entreprise est un formidable outil de communication qui pourra ancrer vos savoirs dans le temps.

Pour cette raison, le storytelling que vous développerez devra s’appuyer sur la réalité, mettre en valeur votre activité, susciter le désir, créer un mythe.

Votre livre se doit d’être une véritable valeur ajoutée pour votre entreprise et pour sa croissance et le récit de votre storytelling la soutiendra… ou non !

Le livre d’entreprise, sauf incarnation intuitu personae de l’expertise, ne doit pas être un livre à la gloire de son auteur. Céder à cette tentation serait totalement contreproductif et in fine desservirait votre entreprise.

Votre expertise doit être expliquée, étayée et argumentée afin de faire passer le message que votre entreprise est une référence dans son domaine, mais également persuader le lecteur devrait se tourner vers votre vous plutôt que vers vos concurrents.

Les étapes de la création de votre livre

Trouver un éditeur spécialisé en communication

Écrire un livre d’entreprise est un métier.

Récolter l’information, traiter votre savoir, reconstituer les éléments clés de votre expertise est un travail de fond qui doit être réalisé par un professionnel de la communication et du marketing.

En effet, vous aurez beau être un expert de votre domaine d’excellence, cela ne présuppose pas que vous sachiez retransmettre vos conseils, votre recommandation, votre histoire. Votre légitimité sera donc fonction du storytelling bien construit.

Un éditeur saura vous accompagner dans l’ensemble des étapes de la création, de l’édition et de la publication de votre livre.

Définir le contrat approprié pour votre livre

En édition d’entreprise, deux types de contrats peuvent vous être proposés lorsque vous souhaitez faire éditer votre livre. Chaque type de contrat présentera des avantages et des inconvénients ainsi qu’une part de risque financier et commercial que vous évaluerez.

Votre livre d’entreprise à compte d’éditeur

Vous serez alors considéré comme auteur et, à ce titre, signerez un contrat d’auteur. Ceux-ci sont extrêmement encadrés en France. On ne peut pas vous faire signer n’importe lequel. Être publié à compte d’éditeur ne veut pas forcément dire que vous serez diffusé en librairie (voir plus bas). Tous les éditeurs ne le sont pas, loin de là. Bien souvent quand vous envoyez un manuscrit au comité de lecture d’un éditeur, il faut attendre plusieurs mois avant de recevoir une réponse.

Vous signerez avec l’éditeur un contrat d’auteur. Celui-ci sera le seul responsable du choix du titre, du graphisme de la couverture du livre. Dans ce contrat d’auteur, il sera stipulé que l’éditeur est en droit de vous demander des corrections. Il peut, par exemple, exiger que vous supprimiez un paragraphe et que vous remaniiez vos textes.

Dans ce cas, c’est donc l’éditeur qui prend l’ensemble des risques et se charge du financement de votre livre.

En contrepartie, vous négocierez vos droits en général inférieurs à 10 % du prix de vente hors taxes du livre et payables une fois par an. Vous ne toucherez bien sûr, des droits uniquement sur les livres vendus. Si vous réalisez une signature dans une librairie, le libraire est obligé de passer par votre distributeur ou votre éditeur pour acheter les livres.

Bon nombre de contrats stipulent aussi un « droit de suite ». C’est-à-dire que vous devrez présenter en premier à votre éditeur vos prochains écrits. S’il refuse de les publier, vous serez libre d’aller voir ailleurs ; sinon vous ne pouvez pas changer de maison d’édition. Après tout, il est normal qu’une maison d’édition qui investit sur un auteur espère créer une relation durable, même si c’est sous la contrainte d’un contrat.

Votre livre d’entreprise à compte d’auteur

Un éditeur à compte d’auteur vous fera aussi signer un contrat, mais là, il n’y a pas de règles. Ces contrats ne sont pas du tout encadrés. Tout est donc négociable. Le contrat doit être rédigé en tenant compte de vos besoins. Par contre les lois qui régissent la profession continuent de s’appliquer.

Dans ce cas, vous allez donc payer pour être édité, mais si vous prévoyez d’acheter 500 exemplaires, au lieu de les payer avec une remise de 30 % sur le prix de vente hors taxes, vous pouvez les acheter à un prix bien moindre.

Néanmoins, en fonction de la spécificité de votre livre, de la complexité de votre expertise, votre livre aura peut-être du mal à rencontrer son public, ne comptez donc pas trop sur les ventes en librairie pour récupérer votre investissement.

Finalement, si vous pensez vendre un grand nombre de livres par vous-même, vous pouvez payer moins cher, tout en restant libre de publier votre prochain livre où vous voulez. Ce n’est pas pour autant que votre éditeur ne doit pas avoir un rôle de conseil éditorial. Il doit vous apporter son soutien.

La maison d’édition peut vous accompagner dans l’écriture, vous mettre en relation avec un écrivain ou un journaliste qui écrira, sous son nom ou pas.

La création de votre livre : de l’idée à l’objet

Vous avez votre idée, votre éditeur. Il faut maintenant s’atteler à coucher sur papier votre expertise afin que votre livre prenne vie.

Prestations ou “self-conception”

La question doit se poser même si la réponse parait évidente. D’autant plus dans le cas où vous souhaiteriez être publié à compte d’auteur, car votre éditeur pourra certes vous conseiller, mais il ne sera pas l’écrivain de votre livre.

Ainsi, sauf à être un rédacteur talentueux doublé d’un graphiste, il vaut mieux faire appel à des prestataires professionnels pour obtenir un livre qui soit à la hauteur votre expertise.

Il vous faut choisir le format, le nombre de pages, les photographies en couleur ou en noir et blanc, ou les illustrations, évaluer les documents d’archives et l’iconographie.

Il vous sera difficile de vous passer de prestataires lors de la conception de votre chemin de fer et encore davantage dans la conception et la mise en page de votre livre.

Choisir les bons intervenants

Choisir les bons intervenants est une étape primordiale

Le travail de collecte de l’information engendre souvent une réappropriation de vos valeurs pas assez ou mal exprimées. Un rédacteur ou un journaliste sera l’intervenant pour la réalisation des interviews, des textes et de la recherche d’archives. Un photographe ou un illustrateur pourra vous accompagner.

Il faut éviter de confier la rédaction à un collaborateur déjà débordé de travail ou à un ami et faire réaliser les prises de vues par un photographe spécialisé. Bref, il faut faire appel aux bonnes personnes. Et favoriser la coopération entre les différents intervenants.

La réalisation graphique de votre livre d’entreprise

Réaliser la maquette de la couverture et de l’intérieur du livre est un métier

En effet, votre entreprise aura beau être dotée d’un service de communication et de marketing, très performant au demeurant, il n’en reste pas moins vrai que la création de livres est un métier à part entière et il faut pouvoir prendre en compte les contraintes spécifiques liées à ce métier.

La couverture doit répondre à des codes de communication spécifiques. La correction des textes doit être confiée à un correcteur professionnel. Les photos sont confiées à un(e) graphiste.

Il faudra également faire attention à ne pas passer à côté de fautes d’orthographe, qu’on ne manquera pas de vous faire remarquer.

Il faut également faire un travail d’harmonisation graphique sur les visuels et ne pas vouloir aller trop vite.

L’impression de votre livre

Dès la conception de votre livre, il faut penser à sa fabrication. À ce stade, des devis d’impression doivent être demandés auprès des imprimeurs spécialisés, retenus en fonction des quantités imprimées et du type de livre réalisé. En général, à plus de 500 exemplaires on passe de la technologie numérique à l’impression en offset, mais cela dépend du choix du papier et de la reliure.

La dernière relecture, la signature d’un Bon à Tirer et l’envoi en impression sont des moments intenses qu’il ne faut pas négliger et auxquels il faut porter une attention extrême.

Il s’agit là d’une étape non négligeable, car vous aurez beau avoir un contenu extrêmement qualitatif, si l’objet final ne vient pas en soutien du fond, votre livre pourra apparaître comme bâclé venant ainsi mettre à mal tous vos efforts.

En effet, dans le cas où vous communiquez sur la prochaine sortie de votre livre, votre audience l’attendra avec impatience et votre légitimité sera impactée dans le cas où le rendu final de votre livre ne serait pas du tout qualitatif et cela sera un “argument” dont se serviront vos concurrents pour mettre à mal le bien-fondé de votre démarche.

L’E-book

Votre livre d’entreprise peut bien évidemment être décliné en e-book et, en ce cas, il faut prévoir un format adapté aux différentes liseuses disponibles sur le marché.

Il est également possible d’en faire un ouvrage dynamique qui permet de renvoyer vers des ressources complémentaires sur lesquelles vous souhaitez communiquer

Cet e-book pourra être utile dans votre stratégie de communication, car il peut servir “d’appât” : par exemple, il vous sera possible d’en créer un extrait disponible au téléchargement sur votre site internet.

Cet extrait, téléchargé par vos visiteurs, vous permettra de récupérer des adresses e-mail afin de créer des scénarios d’engagement.

La diffusion de votre livre

Plusieurs canaux de distribution de votre livre d’entreprise sont envisageables.

La distribution et la diffusion via votre éditeur

Votre maison d’édition peut avoir signé un contrat avec une société de distribution et de diffusion.

Le distributeur aura pour tâche de gérer les stocks de l’éditeur. Il aura également pour charge le référencement dans toutes les bases de données, sur toutes les plateformes de vente en ligne.

Celui-ci s’occupera également de l’envoi des exemplaires aux librairies ou aux différents points de vente. C’est le distributeur qui gère les différentes facturations ainsi que les retours éventuels des libraires.

Le diffuseur est en charge de la vente en librairie. II anime une équipe de représentants qui démarchent les libraires, placent vos livres dans les rayons. Le poids du diffuseur détermine sa capacité à imposer vos livres en librairie.

Ainsi, choisir un éditeur c’est également choisir son réseau de distribution et de diffusion et cela peut avoir un très fort impact sur le succès commercial de votre livre.

La vente de votre livre par vos propres canaux

Si vous avez signé un contrat d’auteur et souhaitez vendre par vous-même des exemplaires, l’éditeur vous cédera les livres avec une remise de 30 %.

En France, la loi défend le secteur culturel. Pour cette raison, elle impose un prix unique du livre. Ainsi vous n’aurez pas le droit de vendre directement votre livre à un prix inférieur à 4 % du prix de vente. Vous devrez attendre 2 ans après sa parution pour le solder.

Vous êtes donc libre de vendre vos livres en tenant compte de l’ensemble des contraintes logistiques.

La vente en librairie

En France, les libraires ont un droit de retour sur les livres qu’ils commandent. En général, un livre reste 3 mois en rayon. S’il n’est pas vendu, il est retourné au distributeur ou à la maison d’édition si elle n’a pas de distributeur. En général, les libraires n’aiment pas travailler en direct avec les maisons d’édition. Cela multiplie leurs fournisseurs et complique leur comptabilité. Si un client vient commander un livre qui n’est pas répertorié dans les bases de données professionnelles par un distributeur, vous n’aurez aucune chance que ce livre soit commandé. Si la maison d’édition qui vous édite n’a pas de distributeur et de diffuseur, vous aurez peu de chances de vendre en librairie.

Un libraire a une marge comprise entre 30 et 35 % sur la vente d’un livre ; c’est faible, mais il a un droit de retour sur les invendus.

La vente online (Amazon, Fnac, etc.)

Sur Amazon, chacun ouvre sa boutique comme bon lui semble. Mais la compétition n’est pas à armes égales. D’abord, pour des raisons pratiques, l’écrasante majorité des acheteurs passent par Amazon et non un revendeur, même si c’est l’éditeur du livre. Les plateformes pratiquent le maximum de remise autorisée, soit 4 % et de nombreuses offres d’occasion se positionnent en concurrence. Le montant du port peut être ajouté ou offert. Même chose à la Fnac. Sur Amazon, vous ne pouvez pas vendre avec un port gratuit, au final donc votre livre sera toujours plus cher dans votre boutique que dans celle d’Amazon.

Si cet article vous plu, je vous invite à consulter la page de notre maison d’édition. Ainsi si vous souhaitez réaliser un livre d’entreprise et l’intégrer dans votre dispositif de marketing et de communication, nous vous invitons à nous contacter et à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing.

Yann Schimmer

Posté par

Atypique et passionné. Tels sont les adjectifs qui peuvent me caractériser. Baccalauréat scientifiqu

Yann Schimmer

Contact :

François Sirot

fsirot@1min30.com
0616767878





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!