2019
18/Mar

YouTube : oubliez le nombre de vues et pensez à votre Watch Time !

C’est une dimension peu connue par les créateurs de contenu qui débutent sur YouTube. Parce que quand on commence à investir en temps et en argent sur un projet, on aime voir et analyser des résultats qui flattent l’égo. Pourtant, si le nombre de vues, de likes ou de partages sont importants, il y a une autre donnée à analyser et à faire progresser : le Watch Time.

Mais qu’est-ce que le Watch Time ?

Avant de chercher à améliorer votre Watch Time, définissons-le. Et ce n’est pas si difficile… En effet, le Watch Time est tout simplement la traduction en pourcentage du temps moyen de visionnage d’une vidéo par votre audience.

Mais alors comment le trouver et l’analyser ?

Là encore, rien de compliqué. Dans les données analytiques de l’une de vos vidéos, YouTube vous propose plusieurs onglets. Cliquez sur “fidélisation de l’audience” pour obtenir une courbe schématisant le Watch Time de votre vidéo.
En abscisse, apparaissent les minutes du déroulement de la vidéo. En ordonnée, le pourcentage de l’audience globale. Et donc, la courbe résultante donne le nombre de minutes de vidéo regardées par votre audience.

Et comme YouTube a pensé à tout, la plateforme donne aussi les courbes de vos différentes campagnes de promotion. Display, vidéos désactivables, vidéos non désactivables, superposition, bumper… de quoi suivre et analyser les types d’annonces qui fidélisent le plus votre audience, pour en tirer une stratégie YouTube efficace.

Pourquoi il est important d’avoir un bon Watch Time

Il faut savoir que la plateforme vidéo utilise un algorithme propre qui comptabilise les minutes regardées pour chaque vidéo. Et plus une vidéo est regardée, c’est-à-dire possède un pourcentage de visionnage élevé, plus elle augmente ses chances de grimper dans les résultats de recherche ou les vidéos suggérées.

Dans l’imaginaire collectif, c’est le nombre de vues ou de likes qui définit la réussite ou l’échec de votre vidéo.

Prenons l’exemple de deux vidéos sur le même sujet. La vulgarisation de l’Inbound Marketing par exemple… (link). Eh bien si la première vidéo est cliquée par neuf personnes, mais qu’elles ne la regardent que pendant dix secondes, le Watch Time ne sera que de 90 secondes. Soit 1min30.

Passons à la deuxième vidéo qui – visiblement – a beaucoup moins de succès avec seulement cinq pauvres petits clics… Oui mais voilà, ceux qui ont regardé la vidéo sont restés plus longtemps à la regarder. Près d’une minute par personne ! Le Watch Time est donc de cinq minutes.
La première vidéo a beau avoir été plus cliquée, likée ou commentée, c’est bel et bien le Watch Time de la seconde qui est le plus important. Et donc, la plateforme la mettra plus en avant.

Comment améliorer votre Watch Time ?

Formats long et travaillés, formats courts et récurrents… En vérité il n’y a pas UNE recette miracle pour être propulsé directement sur la page d’accueil de YouTube. Chaque chaîne dispose de sa propre audience, de son propre ton.Inbound Marketing
Tout est une affaire de tests et de réajustements pour trouver la bonne formule. Et c’est ce que permet la consultation des données analytiques relatives au Watch Time.

En regardant le pourcentage moyen de visionnage de leurs vidéos, les YouTubeurs savent quels sont les formats qui intéressent leur audience, quels sont les gimmicks qui font que l’internaute reste scotché devant son écran ou, au contraire, s’empresse de passer à la vidéo suivante.
Pourtant, il existe bien quelques tips qui vous permettront d’augmenter le Watch time de votre chaîne.

Les fiches pour un internaute redirigé

Commencez par mettre des fiches – ou cards en anglais. Elles vous permettent de rediriger les internautes vers vos autres vidéos.
Ainsi, au moment de l’écriture d’un contenu, pensez à incorporer vos précédentes vidéos à la narration pour donner envie aux internautes d’aller les consulter. Cela ne demande pas beaucoup d’effort et ça augmentera très probablement le nombre de minutes passées sur votre chaîne.
Et ce n’est pas tout… Ne vous limitez pas à vos propres vidéos ! Pensez à réorienter les internautes vers les contenus d’autres créateurs.
Whaaat ? Mais pourquoi inciter les personnes présentes sur notre chaîne à la quitter ? Surtout si c’est pour les pousser dans les bras d’autres YouTubeurs ?
Pour la simple et bonne raison que si YouTube adore le Watch Time sur votre chaîne, il y a autre chose dont la plateforme raffole : les cessions de visionnage. Pour faire simple, plus un internaute se balade de vidéo en vidéo, plus l’algorithme est content. Surtout si le point de départ de cette cession est chez vous.

Les playlists pour un internaute captivé

Autre stratégie : la création de séries vidéos. En écrivant des contenus qui se répondent les uns aux autres, vous allez susciter l’intérêt de l’internaute. Il aura envie d’aller consulter la suivante pour connaître la suite.
Et là, pour être vraiment malin, pensez à créer du suspense, à laisser le spectateur sur sa faim. Pensez-y dès l’écriture des vidéos et organisez-les en playlists. Ainsi, l’internaute n’aura rien d’autre à faire que de se laisser attraper la vidéo suivante pour ne plus décrocher son regard de l’écran.

Pour en savoir plus, retrouvez notre livre blanc Inbound Marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients, et contactez notre agence Inbound Marketing.

Maxime Kgozien

Posté par

Après avoir obtenu mon Master en journalisme en octobre 2016, je suis parti pendant neuf mois au Nép

Maxime Kgozien

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!