src=
2015
08/avri

Le webdocumentaire : nouvelle alternative pour mettre en avant un projet, un concept, une marque

Présenté par les uns comme un dérivé du documentaire et défini par les autres comme un média d’information réalisé à partir d’images, textes, sons et vidéos publiés sur le web, le webdocumentaire trouve tout son charme, son originalité, sa particularité et son succès dans l’interactivité qu’il propose. Aujourd’hui, avec cette nouvelle dimension, il s’invite dans l’univers du webmarketing avec pour particularité : la promotion de projets à grande échelle.Le webdocumentaire est en passe de devenir la nouvelle alternative pour mettre en avant un projet, un concept, une marque. A l’ère du numérique, toute entreprise (qu’elle soit petite, moyenne ou grande) porteuse de projet, qui se veut ambitieuse et innovante, et dont le secteur d’activité se résume au web, fait du marketing digital son arme d’attaque, afin d’obtenir une bonne visibilité sur les moteurs de recherche et surtout d'effectuer une bonne communication, si possible virale, auprès de ses clients.Cette précieuse arme qu’est le webmarketing nécessite au préalable une bonne stratégie. Laquelle, à son tour, exige un bon contenu éditorial, généralement conçu à partir de supports écrits (texte), graphiques (image) et audiovisuels (vidéo).Mais parmi ces trois outils, un attire particulièrement notre attention aujourd'hui : les supports audiovisuels, qui de plus, lorsqu’ils sont interactifs génèrent un effet de rapprochement, une communication participative voire engageante des clients quant au développement de la marque. Et de nos jours, les entreprises ont tout intérêt à s’y investir, pour quatre raisons principales. 

4 raisons pour considérer le webdocumentaire

  • La première raison est qu'il est plus facile, à travers un support audiovisuel, de capter l’attention d’un internaute, de par sa durée assez courte, son contenu ludique, contrairement à un texte qui demande un plus grand effort de concentration.
  • La deuxième raison tient au fait qu’aujourd’hui, pour avoir une bonne visibilité sur le web, les entreprises ont tendance à construire une stratégie SEO solide à travers du contenu pertinent, régulier et techniquement "parfait" (liens, mots clés, etc...). Et celle-ci suscite une forte concurrence entre les structures, ce qui ne garantit plus sur de longues durées, une réelle stabilité du positionnement.
  • La troisième raison, elle, réside dans le fait que YouTube est Le deuxième moteur de recherche après Google. Il offre donc un impact important sur le référencement et sur la visibilité de l'entreprise au milieu du flot d'informations et de contenus diffusés.
  • Enfin, la quatrième et dernière raison, se trouve en la floraison de réseaux sociaux tels qu'Instagram, Vimeo, Pinterest destinés à des contenus médias qui bénéficient d’une notoriété remarquable et d’une large audience, de plus en plus affinable auprès des internautes.
Ainsi, utiliser une vidéo, qui plus est interactive (webdocumentaire), pour mettre en avant sa marque, son concept, son produit, est une très bonne technique pour asseoir sa stratégie inbound. Car celle-ci, nécessitant une bonne préparation (ciblage, scénarisation, etc...), va permettre de mieux répondre aux  besoins des clients et anticiper leurs comportements. 

2 exemples de webdocumentaire

Pour preuve, passons à la loupe la réalisation de deux webdocumentaires (BECOM & Fort Mc money) qui contribuent actuellement à la promotion de projets sociaux de deux villes (Toulon en France et Alberta au Canada).
  • Le premier : BECOM, a été d’une grande utilité pour Toulon Province Méditerranée et son projet de faire de l’agglomération un écosystème numérique dans 10 ans. En effet, ce webdocumentaire réalisé par des étudiants de l’institut Ingémédia et dont le concept est de projeter l’utilisateur (l’internaute) dans un univers numérique, où il prend part aux prises de décisions des enjeux d’une ville numérique, est en train de favoriser une mobilisation autour de la candidature de T.P.M pour l’obtention du label French Tech. Ainsi, il contribue à séduire et impacter une cible bien définie que sont les acteurs, entrepreneurs, start-up. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux aux portes de Toulon avec dans leurs valises, des projets numériques viables.
  • Quant au deuxième : Fort Mc money, un webdocumentaire interactif sur la ville d’Alberta au Canada, qui a suscité un effet d’appartenance, une communication participative et engageante autour de l’un des problèmes cruciaux du Canada. Grâce à ce webdocumentaire plaçant l’internaute au cœur des prises de décision, les habitants de la localité s’investissent de plus en plus dans le projet de développement et d’amélioration de la plus grande réserve pétrolière de sables bitumineux du Canada située dans leur ville.
Tout comme Toulon Province Méditerranée et l’Alberta, si vous souhaitez communiquer autour d’un projet, d’un produit ou de votre marque auprès d’une cible large, 1min30 vous accompagnera dans votre stratégie de vidéo interactive. Pour en savoir plus, connaître nos tarifs ainsi que les étapes de réalisation d’une vidéo explicative, téléchargez notre proposition commerciale de réalisation de vidéo explicative, notre  livre blanc sur le vidéo marketing et découvrir notre offre studio vidéo ainsi que notre offre « Communiquez sur YouTube ».
No photo

Posté par Mahamadou Cisse

Conscient de la place qu'occupe le content marketing à l'ère du web 2.0, Mahamadou CISSE a décidé après un passage dans la presse écrite, la radio et la télé en tant que journaliste, de se spécialiser dans le lire la suite...

Contact Inbound Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Optimiser l'ergonomie de son site web

Comment faire une veille digitale efficace ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

temp2
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!