1min30 > Blog > Non classé > L’inbound marketing au service des associations
2016
16/Mai

L’inbound marketing au service des associations

Le marketing en France est souvent accusé d’être à la source des principaux maux de notre société de consommation : marchandisation des relations humaines, manipulation des comportements, non respect de l’éthique, mensonge. Le marketing en soi n’est pas responsable. Il n’a pas d’odeur. Comme l’argent qu’il génère, direz-vous ? Oui. Mais comme l’argent, il peut être mis au service de tous les business et de toutes les causes. A nous d’en décider.


Pour ma part, j’aimerais  voir aujourd’hui avec vous comment l’inbound marketing peut être utile aux associations qui souffrent de l’affaiblissement des fonds publics… Et je vous invite à venir nombreux au 6e Salon des Solidarités, le 19, 20 et 21 mai à Paris, Porte de Versailles.

 

Quelques chiffres qui montrent l’importance du secteur associatif

  • Il existe 165 000 associations employeurs en France.
  • Elles emploient 1 800 000 personnes, soit un salarié du privé sur 10, et représentent un secteur plus important que celui des transports ou de la construction.
  • Elles regroupent 16 millions de bénévoles actifs [1]
  • 46 % des Français de plus de 18 ans sont membres d’une association
  • Le secteur associatif réalise un budget cumulé de 70 milliards d’euros
  • Sa contribution au PIB est de 3,5 % [2]

La densité, la vivacité et le dynamisme de ce tissu associatif sont une chance ! Préservons-là ! Sa transformation digitale est essentielle.
Voici donc quelques recommandations à l’intention des associations qui souhaitent capitaliser sur l’audience de leur site internet et mettre celui-ci au service du recrutement de leurs donateurs et de leurs ambassadeurs (les bénévoles).
Habitués de ce blog, je ne vais pas vous répéter l’intérêt de l’inbound marketing. Et j’invite ceux qui le sont moins à télécharger notre livre blanc sur l’inbound marketing.

Pour résumer en contextualisant cependant : l’inbound marketing consiste à attirer sur le site les visiteurs potentiellement intéressés par la cause que vous défendez, puis à retenir leur attention pour les convertir en donateurs puis en ambassadeurs bénévoles.

Pour cela, règle n°1 : communiquez sur ce qui les intéresse en partant du principe que, pour eux, vous êtes ce que vous faites.

 

1) Votre site internet s’adresse à ceux qui ne vous connaissent pas !

Beaucoup d’associations pensent encore leur site comme une vitrine institutionnelle sur laquelle elles collent des pastilles d’appel aux dons.
« Vous êtes sensible à notre cause ? Rejoignez-nous, envoyez-nous de l’argent. » clament-elles sur leur home page, sans penser qu’internet est un formidable moyen de s’adresser justement à ceux qui ne les connaissent pas !

  • Vos visiteurs doivent donc voir en un clin d’œil vos domaines précis d’intervention, comprendre l’engagement que vous attendez d’eux (parrainage, pétition, dons, engagement sur des actions précises) et surtout pouvoir juger de votre activité et de votre dynamisme.

 

2) Avant de sortir leur carte bleue…  vos donateurs potentiels ont besoin d’adhérer à vos actions concrètes

  • Attirez-les sur votre site en vous glissant dans leur flux d’informations quotidiennes via les réseaux sociaux, en communiquant sur ce que vous inspire l’actualité en lien avec vos problématiques, vos événements. Invitez-les à les partager.
  • Faites de votre home page un media vivant at actualisé au service des actions que vous menez. Soyez informatifs.
  • Publiez régulièrement des articles intégrant les mots-clés qui vous feront émerger dans les requêtes sur les moteurs de recherche et qui les feront revenir.
  • Utilisez des formats percutants tels que l’infographie, pour les alerter sur les sujets qui vous tiennent à cœur.

3) Vos donateurs potentiels ont besoin d’entrer en relation avec vous

  • C’est vous qui avez la main ! Entrez en relation avec eux. Faites leur une place ! Mobilisez-les pour recevoir votre newsletter, votre magazine, signer vos pétitions, participer aux événements que vous organisez. Le footer est le bon endroit pour le leur rappeler !
  • Mutipliez les invitations à l’action partout.
  • Contextualisez vos appels aux dons, projet par projet.
  • Humanisez votre association en présentant votre équipe, en personnalisant les signatures d’articles.
  • Récupérez leurs coordonnées pour poursuivre la relation de façon personnalisée.

4) Vos donateurs potentiels ont besoin d’être émus par ce que vous faites !

  • Racontez des histoires humaines et sincères en utilisant le témoignage.
  • Appuyez-vous sur les vidéos (courtes !).
  • Développez des récits en images.
  • Faites-les aussi participer à votre quotidien, à la joie de vos succès, à vos échecs aussi peut-être.

 

5) Et aussi pour s’engager comme bénévoles. vos donateurs ont besoin de sentir qu’ils sont importants pour vous !

  • Alimentez-les régulièrement en informations pertinentes via votre newsletter : (succès de financement, suivi des actions menées)
  • Remerciez-les !
  • Donnez la parole à vos ambassadeurs.

 Pour approfondir vos connaissances, je vous invite à télécharger notre livre blanc sur l’inbound marketing et à contacter notre agence pour vos projets. 

Sources :

[1] Chiffres 2012

[2] Chiffres 2014

Sylvia Eskenazi

Posté par

Ex directrice conseil en charge de la communication éditoriale de Leroy Merlin au sein de l'agence T





2 Commentaires

Ghislaine ANIAMBOSSOU dit:17 Mai 2016

Article véridique et instructif !Une petite coquille s'est glissée dans le cinquième point, il s'agit de "newsletter" et non "news letter"; ou sinon, un grand "J'aime"!


Sylvia Eskenazi18 Mai 2016

Merci Ghislaine:)



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!