2020
14/Avr

DIY et marketing : pas si incompatible

En quelques années, le « Do It Yourself » est devenu une véritable tendance. On veut tout faire et créer soi-même : son gâteau, ses habits et chaussures, son propre maquillage… et même ses meubles de jardin. Les nombreuses vidéos DIY partagées sur YouTube et les réseaux sociaux ont d’ailleurs contribué à renforcer cette pratique.

Mais serait-ce là une si mauvaise chose pour les marques ? Pas forcément ! Le DIY ouvre, au contraire, la voie à de nouvelles opportunités pour les entreprises. En scrutant plus loin, on se rend même compte que le concept peut devenir un bon levier marketing. On vous explique tout !

Une infinité de possibilités avec les « Do It Yourself »

Le « Do It Yourself » est un concept assez ancien. On en entendait déjà parler dans les années 50. Cependant, il n’a jamais fait autant d’écho que ces dernières années. En effet, le DIY est désormais présent dans presque tous les domaines, surtout dans ceux de la décoration, de la cuisine, de la beauté, du bricolage, etc.

Vous vous demandez comment ce concept est parvenu à séduire autant de publics ? Tout simplement parce qu’il offre un grand nombre de possibilités.

Do It Yourself pour créer soi-même ses produits

Acquérir un bien sans trop dépenser. Voilà l’une des principales préoccupations des consommateurs actuels. Certains n’hésitent pas à suivre des tutos DIY pour savoir comment un produit a été conçu et le recréer chez eux.

D’ailleurs, les créateurs de tutoriels fournissent souvent des vidéos complètes ou des fiches illustrées d’images expliquant que faire et comment.

Do It Yourself pour personnaliser ses objets

Les tutoriels DIY qui circulent sur le Web permettent le plus souvent de personnaliser les objets. Les marques créent le produit. Mais les consommateurs peuvent y ajouter leur touche personnelle pour le rendre plus adapté à leurs besoins ou à leurs goûts. Pour cela, il peut parfois être nécessaire de voir comment tel ou tel produit a été conçu, puis le reproduire à sa façon.

Do It Yourself pour déjouer les pratiques abusives des marques

L’obsolescence programmée de certains produits (surtout high-tech) pousse parfois les utilisateurs à chercher à comprendre leur fonctionnement. Leur objectif est de contourner le blocage imposé par les constructeurs. L’exemple d’iFixit n’est peut-être pas le meilleur, mais il faut savoir que le site se spécialise dans le démontage des nouveaux smartphones ou autres produits high-tech. Il cherche à connaître le mécanisme en place, à identifier les divers composants du produit et à en mesurer le niveau de réparabilité.

Les tutoriels et démonstrations partagés par le spécialiste vous permettent de savoir si vous pouvez réparer vous-même votre smartphone quelle que soit sa marque.

Le DIY comme nouveau levier marketing pour les entreprises

A priori, le concept de DIY semble aller à l’encontre de l’intérêt des entreprises. D’ailleurs, c’est peut-être la raison pour laquelle le grand spécialiste des meubles Ikea a attaqué le site Ikeahackers en justice en 2014. Ce dernier propose en effet des astuces et tutoriels pour personnaliser ses produits.

Cependant, des enseignes ont prouvé que le DIY peut très bien constituer un levier marketing efficace pour promouvoir leurs marques et leurs produits.

Le DIY pour soigner son image de marque

Des entreprises à l’instar de McDonald’s ont exploité le concept de DIY à leur profit. Certes, ce géant américain du fast food ne publie pas les recettes de ses hamburgers. En revanche, avec son concept « Create your taste », il permet à ses clients de créer eux-mêmes leur propre hamburger. McDonald’s fournit les ingrédients. Le client se charge de les assembler à sa manière pour créer un hamburger personnalisé.

Grâce à ce concept, l’entreprise peut soigner et améliorer son image de marque. Ses clients savent désormais de quoi sont faits ses hamburgers. Mieux encore, ils sont conscients qu’il leur est possible de les préparer eux-mêmes. Une politique d’ouverture qui fait plutôt du bien à la marque.

Le DIY pour renforcer ses valeurs

Grâce au DIY, une marque peut également transmettre les valeurs qu’elle véhicule à ses clients. L’exemple de The Body Shop pourrait peut-être vous aider à mieux comprendre. L’enseigne propose aux consommateurs de recycler les packagings vides. Grâce à des tutoriels diffusés sur Internet, elle leur montre comment les transformer en des articles de décoration.

La stratégie permet avant tout d’ériger The Body Shop en une marque éco-responsable. Mais au passage, elle fait aussi de la publicité gratuite à ses produits. En recyclant ses packagings, ses clients deviennent en effet ses propres ambassadeurs.

Le DIY pour s’approprier une communauté

Vous pouvez également créer une communauté en partageant des contenus DIY autour de vos produits. Dans ce cas-ci, l’important n’est pas d’indiquer comment sont conçus vos produits. Il faut plutôt mettre l’accent sur la manière de les utiliser afin d’obtenir un maximum d’efficacité. Pour ce faire, vous pouvez collaborer avec des blogueurs ou des YouTubeurs œuvrant dans le même secteur que vous.

C’est le cas de L’Oréal Paris qui a créé BeautyTube afin de partager des cours de maquillage avec l’aide de YouTubeurs disposant déjà d’une audience.

Conclusion

Le DIY offre un grand nombre de possibilités aux consommateurs. Mais du côté des entreprises, le concept est tout aussi intéressant, car il ouvre la voie à de nouvelles stratégies marketing. De quoi soigner son image et entretenir sa relation avec son public.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence Inbound marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!