src=
2017
02/mars

5 étapes pour démarrer votre prospection sur le web

Ça y est ! Le site web en responsive design tant attendu est livré ! Toutes les dernières techniques sont déployées et un blog rutilant couronne l’ensemble. Oui mais, à cet instant, beaucoup d'entreprises se retrouvent face à un défi de taille : Comment créer mon audience ? Comment faire venir les premiers prospects ? 

Les premiers pas sur internet d’une TPE/PME sont déterminants. Je vous propose 5 étapes pour créer rapidement du trafic sur un site web.

1. Animer régulièrement le blog entreprise 

Le blog est le reflet des valeurs, de la vision et de la vocation de l’entreprise ! Animer un blog présente un triple avantage. Il permet :

  • d’actualiser régulièrement la communication de l’entreprise,
  • d’attirer des internautes vers l’écosystème digital de l’entreprise
  • d’interagir avec les visiteurs.

Le blog est le cœur du duo site/blog : Ses battements, fréquents, rendent dynamique la proposition de valeur de l’entreprise. Sa première mission est de répondre clairement aux besoins des internautes sous différents aspects (techniques, légaux, économiques, pratiques, commerciaux…); il confirmera ainsi la spécificité de l’entreprise ainsi que son expertise dans son champ d’action. De surcroît, l’interaction avec les visiteurs se créera, en rédigeant des articles (600/800 mots), et en permettant le téléchargement de livres blancs, d’infographies, de vidéos ou encore en proposant l’inscription à la newsletter mensuelle.

2. Rédiger des articles efficaces pour un bon référencement naturel 

Le référencement naturel d’un blog sur les moteurs de recherche passe par la diffusion d’un contenu varié, fréquent - L’idéal est un article par jour - touchant passionnellement le visiteur comme décrit dans l’article traitant de l’équation émotionnelle du rédacteur.

Afin de rédiger un article efficace au plus près de sa cible, il est essentiel de savoir évaluer les mots-clés qui le composeront en relation directe et indirecte avec le marché. Distinguer ensuite ceux qui sont les plus courants en consultant le nombre de fois où ils ont été utilisés et les mots-clés associés. Choisir également des mots moins courants pour bien se positionner sur des niches abandonnées mais riches de prospects qualifiés.

Il faut savoir que les 17 algorithmes de Google (93 % du flux des recherches mondiales) favorisent les blogs qui répondent judicieusement aux questions et aux attentes des internautes. C’est pour cela que la combinaison éclairée de mots-clés et d’expressions justes est essentielle pour le référencement naturel et contribue à l’augmentation du nombre de visites. 

Voici 10 principes importants des rédacteurs web.

  1. Un titre ne dépassant pas 10 mots, le titre vend l’article dans 90 % des cas,
  2. Un contenu clair, précis et intelligible pour vos cibles,
  3. Un chapeau pugnace d’environ soixante mots, ces premières lignes, complément du titre, doivent annoncer l’objectif de l’article,
  4. Une architecture avec des paragraphes différenciés pour un bon aménagement de l’information, Utiliser la technique du général au particulier,
  5. Un texte éclairci et envoûtant, la lecture doit être aisée,
  6. Privilégier la mono-idée par phrase et observer cette règle ([un article]= [une thématique]),
  7. L’objectif de l’article doit être représenté par un mot-clé principal et/ou des expressions.
  8. L’utilisation du mot-clé principal doit être équilibrée. Il est préférable d’adopter une densité de mots- clés située entre 3 et 8 %, et pas plus de 11 % (d’où l’intérêt de chercher des expressions).
  9. Interdiction formelle de copier / plagier d’autres contenus !
  10. Un article doit comporter au minimum 500 mots.

Consulter cette liste de générateurs de mots clés qui permet de se faire une idée plus large du spectre sémantique d’un marché. Une fois les listes de mots-clés et expressions établies, mettez-les en valeur dans vos articles, infographies, livres blancs, et vidéo. Afin de mieux figurer dans les recherches locales, intégrer aussi des informations concernant votre secteur géographique.

Pour déterminer les mots-clés (et plus encore…) utilisés par les entreprises concurrentes utiliser des outils (payants et/ou gratuits) tels Semrush, Yooda, Moz, Scrapebox, Ranktracker, Rankinity, Mypseo, Serplab, SERPWoo par exemple. ou encore les français de Dareboost.

3. Rédigez et diffusez une véritable newsletter 

La fidélisation passe aussi par l’inscription des visiteurs du blog et/ou du site à la newsletter. Grâce aux techniques utilisées dans la construction du site/blog un grand nombre d’adresses email seront disponibles. Ainsi ces abonnés recevront régulièrement des informations commerciales, techniques, et environnementales. De même que les derniers articles publiés créeront un bel effet « boule de neige ».

En effet, grâce aux liens insérés dans la newsletter, le site sera davantage visité, et sera perçu comme un site de confiance. Cela permet de grimper à moindre coût de plusieurs places dans les pages des référencements de Google et autres moteurs de recherche. Ce trafic gratuit est également constant par rapport au trafic payant lié aux publicités, lequel cesse dès que votre budget est épuisé sur une campagne.

4. Devenir contributeur et modérateur sur d’autres blogs

Pour que le duo site/blog d’une entreprise connaisse une notoriété croissante, il est important que le collaborateur chargé de la communication digitale de l’entreprise, construise une veille environnementale et concurrentielle. Pour s’équiper d'un logiciel de veille il pourra chercher sur un moteur de recherche l’expression « outil de veille gratuit» par exemple. Ainsi il pourra sélectionner des blogs et forums connexes où il interviendra comme contributeur ou même modérateur.

Il pourra ajouter en signature lors de ses commentaires un lien vers du contenu PERTINENT pointé vers son propre écosystème (site, blog, page Facebook, page entreprise LinkedIn, etc.)  Attention toutefois à bien utiliser cette méthode ! Il faudra d'abord demander au webmaster des forums ou blogs visés si une telle pratique est acceptée.

Proposer également des échanges d’articles sur des blogs d’une même sensibilité éditoriale. Si l’intervention fait mouche, Les deux entreprises récolteront des visiteurs supplémentaires et elles gagneront en notoriété sur le web.

De la même manière, un blog entreprise doit être ouvert aux échanges afin de le transformer en tribune pour votre activité. Cela permettra aux blogueurs de partager et de diffuser vos contenus et donc d’étendre votre réseau. 

5. Activez votre marque dans les réseaux sociaux que vous soyez en B2B, B2C ou encore en B2B2C. 

Puisque nous parlons de réseau, abordons les réseaux sociaux - Espaces communautaires et conversationnels façonnés pour augmenter les points de contacts avec les buyers persona et augmenter les liens vers le site/blog.

Incontournable les réseaux sociaux ? Voyons pourquoi : leur fréquentation est en constante hausse depuis leur création dans les années 2003/2004 et ils monopolisent la majorité du flux des internautes. Les chiffres parlent d'eux-mêmes :

  • Facebook : 30 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France
  • YouTube : 26 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France
  • Twitter 15 millions de comptes en France
  • Instagram : 11,8 millions de comptes en France
  • SnapChat : 9,8 millions de comptes en France
  • LinkedIn : 9,5 millions de comptes en France

Au-delà  de ces chiffres,  il faut que la stratégie d'acquisition de visiteurs sur le site intègre des interventions régulières sur les réseaux sociaux, fleurons de l’instantanéité. Avec un avantage considérable : les premières actions sur les réseaux sociaux sont des opérations marketing peu onéreuses

L’étude ci-dessous nous montre que le coût pour atteindre 1000 prospects est très faible avec  Facebook ou LinkedIn. 

les réseaux sociaux peu dispendieux en coûts d'acquisition

Coût /1000 d'un prospect acquis sur Facebook ou LinkedIn

 Les six mesures tactiques à adopter sur les réseaux sociaux :

  • Partager du contenu qui intéresse et captive l’internaute - pas de fake, pas de blague, pas de photos personnelles, etc.
  • Ecouter ce qui se dit de votre entreprise (veille active) et de son marché
  • Partager des contenus incitant au débat afin de recueillir les appréciations/engagements de votre communauté
  • Repérer les membres les plus actifs de votre communauté pour les promouvoir intelligemment
  • Interagir avec votre communauté lorsqu'elle vous interpelle - répondre rapidement de manière transparente
  • Proposer habilement le partage de votre contenu

Sur les réseaux sociaux, l’entreprise doit créer des conversations à valeur ajoutée pour attirer des visiteurs sur son blog/site. 

Si vous souhaitez voir grandir l’audience de votre site je vous invite à consulter notre agence spécialisée dans l'inbound marketing ainsi qu'à télécharger notre livre blanc sur l'inbound marketing.

Posté par Claude Castanet

Militaire ! Ma première grande école pour façonner mon adaptabilité et pour apprendre à renforcer la cohésion d'équipes, condition impérative pour atteindre les objectifs attendus. J'intègre ensuite l'industrie pharmaceutique avec des prises de fonctions managériales avant de me lancer en lire la suite...

Contact Inbound Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Comment améliorer votre performance économique grâce aux KPIs

Et si vos clients s’occupaient de votre marketing ?

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!