src=
2017
16/fév

4 conseils pour optimiser sa performance individuelle

Le milieu du digital permet de mesurer efficacement et précisément ses performances. Mais outre les mesures de performance de votre site ou de vos actions marketing, il est aussi important de savoir optimiser vos propres performances.  

La performance individuelle passe par votre environnement de travail, votre organisation mais aussi par votre personnalité. 

1. Organisez votre espace de travail 

Pour optimiser sa performance, l'un des premiers moyens est de modérer son stress.

Il peut être stimulant ou dévastateur. Se sentir bien dans son environnement de travail est primordial. Cela passe par l'organisation de votre travail, la communication avec vos collègues et managers, mais aussi par votre bureau ! 

Nous passons en moyenne 12 % de notre vie au travail.

Alors autant le rendre aussi confortable que possible. Votre espace de travail est votre deuxième petit chez-vous, personnalisez-le ! Avec modération et professionnalisme, bien entendu. Faites en sorte que votre bureau reflète un peu votre personnalité. Il ne doit pas être une source de tension ou de stress, mais au contraire votre espace de détente personnelle. 

Pour organiser votre charge de travail

Vous pouvez utiliser l'outil de gestion de tâche et de projet Trello. C'est un outil gratuit qui permet de lister vos missions et vos objectifs, de leur attribuer des étiquettes pour plus de clarté ainsi qu'une dead line. Vous pouvez synchroniser cet outil avec votre Google Calendar pour voir chaque jour votre charge de travail. Pour cela :

  • Activez le power-up Calendrier dans le menu de droite de Trello puis cliquez sur la roue crantée et activez iCalendar.
  • Copiez-collez le lien affiché.
  • Dans votre Calendrier Google, colonne de gauche, cliquez sur la flèche dans la section "Autre Calendrier".
  • Cliquez sur ajouter une url et coller l'url de votre Calendrier Trello. 

Seul bémol, les missions avec une date d'échéance sont les seules à s'afficher dans votre Calendrier à ladite date. 

2. Evaluez votre temps et votre charge de travail 

Avec l'expérience, vous apprendrez à anticiper une surcharge de travail et l'éviter. Mais c'est plus difficile lorsque l'on arrive dans un nouvel environnement, à cause du temps d'adaptation. 

Pour ne pas ramener du travail à la maison, avant d'accepter une mission, posez des questions avant de répondre. Quelle est la date d'échéance ? En quoi consiste précisément la mission ? Pouvez-vous assurer cette mission aussi bien que vos missions en cours ?
Dans l'organisation de votre temps, ne négligez pas le temps de pause. Ce temps de repos vous permet de vous ressourcer et de reprendre vos missions plus détendu, donc plus performant. 

Ne vous comparez pas aux autres ! Nous avons tous un seuil de tolérance différent. Si ertains de vos collègues peuvent assurer quatre urgences, d'autres sont limités à deux. 

3. Fixez-vous des objectifs SMART 

Smart est un acronyme pour désigner des objectifs : spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis. Vous savez où vous allez et ce que vous devez faire précisément. Ces objectifs doivent être compréhensibles par tous d'un seul coup d’œil. Ils doivent vous aider à accomplir les objectifs et/ou les missions fixés par votre manager. 

Les objectifs spécifiques ne doivent pas être flous, mais simples et précis. S'il vous est difficile de retranscrire votre objectif spécifique, alors découpez-le en plusieurs petits objectifs qu'il vous sera plus facile de réaliser, de suivre et d'optimiser, plutôt que de perdre du temps avec un objectif trop complexe et ambigu. 

Les objectifs mesurables et temporellement définis peuvent être quantitatifs ou qualitatifs mais doivent comporter une donnée chiffrée ou un seuil, afin de savoir si l'objectif a été atteint ou non. Cela peut être une dead line, un nombre d'appels à effectuer, ou une pourcentage à réaliser dans le mois. N'oubliez pas d'indiquer votre point de départ et votre contexte.

Atteignables et réalistes, ces objectifs doivent être suffisamment ambitieux pour représenter un réel challenge, mais réalistes pour ne pas perdre sa motivation en cas d'échec. 

4. Apprenez à dire non 

Ne soyez pas trop exigeant envers vous-même !

Que l'on soit nouveau dans l'entreprise ou que l'on ait des année d'expérience, il est toujours délicat de dire non à une collègue ou un supérieur hiérarchique. Mais si l'on dit oui à tout, on se retrouve très vite débordé et surmené. En ayant évalué préalablement votre charge de travail et organisé vos tâches, vous saurez mieux si vous pouvez accepter ou non une nouvelle mission. 

Etre perfectionniste peut être une qualité pour des missions demandant une grande rigueur, mais cela peut aussi être un défaut générateur de stress. 

Si vous souhaitez en savoir plus je vous invite à consulter notre agence d'Inbound Marketing ainsi qu'à télécharger notre livre blanc sur l'Inbound Marketing.

Posté par Victoria Luthereau

Après un BTS en Négociation Relation Client, j’ai démarré ma carrière professionnelle en qualité de commerciale au sein de l’entreprise Inmac-Wstore, j’étais en charge de développer un portefeuille de prospects. Attirée par les nouvelles technologies, je me suis lire la suite...

Contact Inbound Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Image de marque et e-réputation : pourquoi un audit est incontournable

4 outils pour mesurer la performance de son site web !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!