1min30 > Blog > e-réputation > Pascal Nègre et Twitter ou comment rater sa stratégie sur les réseaux sociaux
2013
24/Mai

Pascal Nègre et Twitter ou comment rater sa stratégie sur les réseaux sociaux

Un mauvais tweet peut-il gâcher la e-Réputation de son auteur ? A en croire la polémique qui enfle autour du message envoyé sur le réseau qui gazouille par Pascal Nègre pour rendre hommage à George Moustaki, décédé le 23 mai, il faut croire que oui. L’auteur ne regrette pas, il assume. La promotion d’Universal est-elle pour autant écornée et son PDG en sort il gagnant ? Le content marketing, même sur les réseau sociaux, a pour principe d’écrire des messages intéressants avant d’être intéressés. Pascal Nègre se serait-il égaré ?

 Le tweet qui “tue”

Pascal Nègre et la mort de Moustaki: laissons là nos tartufferies de cimetières | Slate.fr

Certains accusent les Tartuffes de pointer du doigt un homme qui finalement n’a pas mieux agi que d’autres célébrités. Ainsi, le site Slate.fr rappelle quelques hommages publics rendus sur la toile pour, soi-disant, en récolter une part de gloire personnelle. L’article, intitulé Pascal Nègre et la mort de Moustaki : laissons là nos Tartufferies de cimetières », donne en exemple Dominique Bertinotti, ministre déléguée chargée de la Famille :

bertinotti
Il poursuit en taclant Pierre Bergé, « spécialiste de ces tweets funèbres à la première personne », exemples à l’appui :

Pierre Bergé
 

Pascal Nègre a aussi ses défenseurs qui ne s’offusquent pas de voir s’afficher sur Twitter l’honneur d’avoir eu Georges Moustaki dans ses rangs :

soutien

Quoi qu’il en soit, les indignations se multiplient et se diffusent. En quelques heures, l’hashtag tweetcommepascalnegre figure parmi le top 10 des TT en France (les Tweet Trends répertorient les mots-clés les plus utilisés sur Twitter), avec un florilège de créativité :

 

tweeetcomePN

Depuis, Pascal Nègre s’est expliqué et ne regrette rien. Interrogé par MYTF1News le 23 mai, il déclare : “Les gens ont une méconnaissance totale du métier. S’ils croient qu’Universal a besoin qu’un artiste meurt pour vendre des disques…”. “Mais pourquoi devrais-je regretter mon tweet ? Je rends hommage à un artiste que nous avons eu la chance de produire. Je donne une information ».

 Tweeter pour informer ?

En dehors du fait que, oui, Universal comme les autres, connaît des difficultés à vendre des … quoi ? ah oui, des disques, la polémique mérite que l’on s’arrête sur ce que peut être une stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux, et sur la différence entre une information et une (auto)promotion. La confusion des genres étant souvent de mise dans les médias. Inutile de lyncher un homme qui assume ses mots et qui, tout de même, aussi maladroit soit-il, n’a tué personne. En revanche, un tel tweet et le scandale qui l’accompagne, illustre un point élémentaire en matière de marketing de contenu : la règle est avant tout d’écrire pour être intéressant et non de paraître intéressé. C’est tout l’art de faire de la promotion sans en avoir l’air. Après tout, faire de la pub pour sa maison de disque via twitter n’a rien de fâcheux. L’appliquer à l’occasion d’un décès peut choquer. Et Pascal Nègre n’avait peut-être pas anticipé le buzz négatif de son acte numérique. Le voilà en pleine communication de crise pour avoir dérapé sur l’un des principaux réseaux sociaux. Car si l’on entend souvent dire qu’un tweet a une durée de vie d’environ deux heures, un excellent ou mauvais gazouillis provoque l’onde de choc. En matière de réseaux sociaux, chaque news, chaque ligne, chaque mot qui sortent de nos ordinateurs sont analysés, notés, votés par les internautes affiliés, fans, abonnés …. La qualité des contenus, leur pertinence et leur contrôle, sont devenus des vecteurs de toute e-Réputation. Sans compter les réponses et messages entre les internautes eux-mêmes.

En un seul tweet, Pascal Nègre a flingué son e-Réputation. Certes, maintenant tout le monde sait que Georges Moustaki avait signé chez Universal. Une information que les journalistes avaient peut-être oubliée, les malheureux, de rappeler dans leurs nécros. La promotion reste, dans tous les cas, maladroite. Entre la musique et les tweets, Pascal Nègre a décidemment du mal à passer au numérique. Car le PDG de toute société, petite ou grande, devrait aussi ne pas ignorer que l’utilisation des réseaux sociaux ne peut se faire sans une (bonne) stratégie et sans choisir les mots pour le dire.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à nous consulter pour mettre en place votre stratégie e-réputation et gagner de nouveaux clients grâce à Internet.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact e-réputation :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





5 Commentaires

Pascal Nègre et Twitter ou comment rater... dit:09 Juin 2013

[...] Un mauvais tweet peut-il gâcher la e-Réputation de son auteur ? A en croire la polémique qui enfle autour du message envoyé sur le réseau qui gazouille par  [...]


Pascal Nègre et Twitter ou comment rater... dit:28 Mai 2013

[...] Un mauvais tweet peut-il gâcher la e-Réputation de son auteur ?  [...]


Julien dit:25 Mai 2013

Merci Laure pour cette réaction à chaud, pleine de bon sens, notamment la dernière partie "Tweeter pour informer".


Pinailleur dit:24 Mai 2013

Je vous trouve très gentille avec Pascal Nègre.Cet homme à encore le droit à la parole dans le domaine de la musique alors qu'il est responsable de la chute du disque en France. Comment allez vous me dire ? Très simplement. Pendant qu'il criait au feu en insultant les "méchants téléchargeurs" de musique, il continuait de leur donner de bonnes raisons. Quelques actions dont universal peut se targuer :- Un CD coutait environ 180 francs dans la première partie des années 80 a l'époque ou c'était un produit neuf, rare, et encore très cher a la fabrication. Alors que les boutiques ferment les unes après les autres, le CD (hors prix de lancement) est encore entre 20 et 30 euros. alors que son cout est dérisoire aujourd'hui. Mais vous comprenez, dira Mr Negre, il faut bien payer les spots sur TF1. ce à quoi je réponds "si tu ne produisais pas de la musique pour demeurés, tu n'aurais pas besoin de te payer des spots sur tf1"- Ne plus produire d'artistes émergents. Toutes les majors ont 2 ou 3 groupes trouvés sur des festivals histoire de dire "si si on produit des jeunes", sauf que c'est faux. la quasi totalité des nouveaux artistes sont "fils de" c'est mieux pour la promo, et pour aller se faire reluire chez Drucker. Donc, non Monsieur Negre vous n'avez pas oeuvrer pour nous donner envie d'acheter de nouveaux artistes- Pascal Nègre et sa clique sont derrières la plupart des télé crochets. Lui même jury de la star ac c'est dire. Là encore un message assassin pour la musique. Que disent ces émissions ? "votez pour un artiste qui sortira dans un mois un album médiocre et mal produit puisque réalisé la hate, et que de toutes façons vous aurez jeté un an après puisque la nouvelle édition de l’émission va vous en présenter un autre"Nègre veut qu'on respecte les artistes, mais dans le même temps il explique aux jeunes que chanter c'est faire la queue dans une émission. Donc pourquoi le consommateur respecterait un artiste qui lui coute 20 euros, alors que la production elle même assume le fait que cet artiste soit jetable.Conclusion, je trouve étonnant qu'on soit encore surpris des propos honteux de Pascal Nègre. a part l'argent que rapporte universal rien ne l'intéresse. Je suis même surpris qu'il ne mette pas encore un stand pour vendre sa camelote directement devant les cimeterres lors des obsèques.


Gabriel Dabi-Schwebel27 Mai 2013

Monsieur, ce n'était pas le sujet, Mais votre analyse de la disparition du disque est fort pertinente et je reconnais bien là le ton d'un pinailleur averti ! Merci pour votre commentaire.



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!