2020
28/Oct
3 min

Traduction juridique

Les documents qu’on peut avoir à traduire sont nombreux. Il y a par exemple les demandes officielles qu’on souhaite adresser à une ambassade, ou bien des documents qui se rapportent à un procès. Dans tous les cas, une bonne précision des traductions ainsi qu’un usage convenable des terminologies est un impératif. Dans le cas où les documents traduits ne sont pas suffisamment clairs ou bien présentent des erreurs, cela peut conduire à des problèmes divers.

Définition Traduction juridique

On parle de traduction juridique pour évoquer le domaine de la traduction qui se spécialise dans le domaine du juridique. Il est généralement nécessaire de procéder à la traduction de documents officiels d’une langue à une autre. Un des contextes qui va nécessiter cela est celui de démarches administratives se rapportant à des actions comme l’immigration. On ne peut pas vraiment utiliser un document dans un pays spécifique s’il n’est pas rédigé dans la même langue. C’est pour cela qu’il est nécessaire de se charger de faire la traduction du document en premier lieu.

Ensuite, il est nécessaire de rendre ce document officiel, et il vous sera communiqué les démarches à suivre pour faire en sorte que ce soit le cas. Dans la plupart des cas, il est possible de se tourner vers le traducteur professionnel ou bien la compagnie de traduction pour bénéficier d’une assistance sur cet aspect. Ils sont généralement en mesure de vous fournir l’assistance pour faire en sorte que les documents à traduire puissent être utilisés dans un cadre officiel.

Pourquoi faire appel à un traducteur juridique

Les enjeux de la qualité de la traduction dans le domaine juridique sont bien plus graves que ceux pour la traduction normale. En outre, il est question de faire des déclarations officielles qui seront rattachées à la personne qui a rédigé le document initial et non au traducteur. Si une erreur de traduction est présente dans le document, la personne qui sera légalement tenue en rigueur n’est pas le traducteur, mais la personne qui a demandé la traduction.

En retour, cette personne peut intenter une action en justice vis-à-vis du traducteur ou bien de la compagnie de traduction concernée. C’est pour cela qu’on ne doit accepter de faire ce genre de traduction que si on a une réelle assurance qu’on va bien traduire le document avec une haute précision. Pour que ce soit le cas, il faut que le traducteur ait une bonne compréhension du domaine juridique, et cela requiert qu’il ait au moins des bases dans ce milieu, et qu’il ait suivi une formation.

Ainsi, ce sont principalement les personnes qui ont suivi des formations en droit pendant un minimum de quelques années qui se risquent à faire ce genre de traduction. En effet, elles donnent l’assurance de pouvoir traduire vos documents en ayant une bonne compréhension du contexte dans lesquels les différents termes sont utilisés. Vous pouvez demander à ce que le traducteur vous présente des preuves qu’il est bien habilité à faire la mission que vous lui assignerez.

Les services connexes à la traduction juridique

Le simple faire de procéder à la traduction d’un document juridique ne suffit pas à pouvoir en faire un usage légal. Une des démarches que vous aurez à suivre est la légalisation de ces documents auprès des institutions correspondantes. Lorsque c’est le département concerné qui demande directement la traduction, ils vous donneront les instructions à suivre pour que le document soit valide. Autrement, vous devez faire les démarches sans leur assistance, soit sans aide si la compagnie de traduction ne vous propose pas un accompagnement pour cela.

On trouve des compagnies qui se spécialisent dans le fait de délivrer des versions officielles de documents légaux qui puissent être reconnus dans les pays correspondants. Le plus souvent, ce type de compagnie va vous demander de fournir une traduction du document, puis un original du document en question. Ils vont ensuite se charger de vous livrer le tout une fois que le tout aura été légalisé comme il faut.

Un particulier n’est pas toujours obligé de faire des approfondies pour trouver les services qui sont complémentaires à ses besoins de traduction juridique. Comme leurs clients ont besoin des services qu’ils proposent en plus de ceux de leurs collègues, ils ont beaucoup à gagner en faisant la promotion de ces derniers. En retour, les prestataires en question peuvent aussi rediriger leurs propres clients pour ce qui est des besoins en traduction qu’ils peuvent avoir.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!