2020
10/Juil
3 min

Hors-Textes

La publication d’un document peut avoir plusieurs dimensions. En effet, de la création à la mise en forme de votre livre, chaque étape doit être revisitée de manière scrupuleuse. Ainsi, un point qui est certainement peu connu d’un document est le hors-texte.

Hors-Textes : définition

Le hors-texte peut être vu comme une illustration de même dimension que les cahiers, formant un livre. Cependant, ces derniers sont généralement imprimés à part, sous un aspect intercalé dans l’ouvrage d’origine.

Cependant, il est aussi important de savoir qu’en réalité, le hors-texte peut aussi représenter toute illustration avec ou sans légende, qui est tirée à part, et intercalé dans un texte et non inclus dans sa pagination.

Le hors-texte dans le domaine de l’imprimerie

Pour la création d’illustrations imprimées sur papier, le hors-texte est une gravure ajoutée à l’architecture d’un ouvrage écrit. Généralement, ce dernier représente une impression sur feuille, dont la couleur est différente de celle du livre.

Toutefois, la notion de “hors-texte” est étroitement liée avec les littératures au second degré, utilisée dans les années 80.

De ce fait, d’une manière simple, le hors-texte représente un tout ce qui se trouve à l’extérieur de la frontière des pages d’un manuscrit.

Comme précédemment mentionné, il s’agit d’une illustration, qui a été imprimé, en dehors du document d’origine. Si l’un des plaisirs de la lecture et de parfois retrouver des illustrations dessinées entrer les pages, avec le hors-texte, ceci peut être un cadeau davantage précieux.

Les supports des illustrations hors-texte

Dans la plupart des cas, les illustrations hors-texte représentent des images gravées sur du bois ou du métal, qui sont ensuite reproduites sur une feuille de papier, uniquement sur le recto.

Ces images seront alors insérées selon un alignement strict, au moment de la mise en place de la reliure.

Ce qu’il faut savoir c’est que les images ne sont pas choisies au hasard. Elles sont en rappel au texte sur lequel elles sont rattachées.

Pour effectuer un hors-texte, le matériel généralement utilisé est un papier, dont le grammage est plus fort que celui des feuilles du livre en question. En effet, ceci est fait de manière volontaire, pour permettre au lecteur lors de son parcours de l’œuvre de tomber rapidement sur l’illustration.

Les techniques de gravure

Parmi les techniques de gravure les plus utilisées, il est possible de compter :

Les gravures sur bois

Ce type de gravure était très utilisé au XIX siècles.

Les gravures sur cuivre

Les dernières dates durant lesquelles ces gravures étaient utilisées étaient au XVIII siècle.

Les gravures lithographies

Ce sont ces dernières que le public retrouve généralement rangées dans l’art de la gravure bien qu’il peut y paraître certains défauts. Ce type de gravure était utilisé au XIX siècle.

Conclusion

Le hors-texte n’est pas présent sur tous les ouvrages, mais c’est un moyen comme un autre d’apporter du cachet à un ouvrage, et au traitement de texte. Toutefois, il est important de préciser que ce dernier n’est pas utilisable sur tous types d’ouvrage, c’est pour cette raison qu’il est recommandé de suivre les annotations.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre maison d’édition.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!