2016
17/Jan

Google scraping : Définition

Définition : Google scraping

Le terme Google Scraping désigne le procédé qui consiste à effectuer plusieurs requêtes automatiques sur Google ou l’un de ses services. Cette pratique est surtout utilisée dans un but d’analyse et de référencement.

 

Des requêtes automatisées

Le Google Scraping se définit comme le fait de générer de gros volumes de requêtes automatisées. Cette pratique est obtenue à l’aide d’un logiciel, d’un script, d’un programme conçu par un webmestre ou directement depuis les interfaces de programmation de Google.

Grâce au Google Scraping, il est possible de récolter des données statistiques sur les requêtes, mais également de repérer les sites en Do Follow, les liens externes ou encore de suivre le positionnement des mots clés.

Analyser pour mieux référencer

La pratique du scraping sur Google est surtout utile dans le domaine du SEO et du référencement en général. Il est utilisé pour analyser différents éléments pouvant être utiles au référencement d’un site.

​Pourquoi adopter le Google scraping ?

Le Google Scraping est une technique utilisée par les personnes ou les entreprises qui utilisent une vaste quantité de données disponibles sur le web afin de prendre des décisions plus intelligentes. Par l’intermédiaire de programmes, de logiciel automatique ou autre site, son objectif sera de récupérer et restructurer les données d’une page.

​Réutilisation des contenus

Le Google scraping ou Google harvesting consiste à réutiliser les contenus d’un site pour le publier sur une autre plateforme. Cela permet de multiplier le nombre de pages d’un même texte et d’obtenir par la même occasion un meilleur référencement naturel. Il sert également à alimenter les données de n’importe quel type d’application ou site web pour le rendre fonctionnel. Mais ce pompage ou pillage de contenu est pénalisé par Google si les algorithmes des moteurs de recherches arrivent à détecter le duplicate content.

​Outil de surveillance des concurrents

Ce processus est également requis à des fins de veille concurrentielle. Effectivement, le regroupement de plusieurs informations spécifiques aide les entreprises dans leur analyse et leur traitement d’informations.

Le Google scraping facilite aussi la comparaison des prix par rapport à ceux des concurrents et cela grâce aux informations spécifiques et à la consultation des produits et tarifs d’un site de commerce opposant en ligne. Il facilite par la même occasion la génération de lead et l’étude de marché.

​Le fonctionnement du Google scraping

Le Google Scraping joue sur le trafic et le positionnement des résultats sur le moteur de recherche. C’est pour cela qu’il est important de bien connaître son fonctionnement.

​Le scraping manuel

Le scraping manuel consiste à copier et insérer dans une manuelle les données et les informations. C’est un processus qui marche très bien si les quantités des données à exploiter sont assez moindres. Son fonctionnement consiste à repérer les textes qui vous sont utiles et les enregistrer de façon irrégulière.

​Le scraping automatique

Cette technique recourt à un logiciel ou à un algorithme afin d’analyser plusieurs sites internet et d’en extraire les informations. Le choix du système pour le scraping automatique doit avant tout dépendre du contenu et aussi de la nature du site web. Ce processus se divise sous différentes méthodes :

  • Les analyseurs syntaxiques : ils convertissent le texte en nouvelle structure. Cette méthode peut se baser soit sur l’analyse du HTML soit sur l’analyse d’un DOM.

  • Des robots : c’est un logiciel qui exécute des tâches spécifiques à travers l’automatisation, l’exploration des sites et la collecte des données ;

  • Le texte : cette méthode est la plus simple, car elle se fait sur la Command Line par le biais des instructions d’Unix grep. Mais elle est également la plus longue avec l’exploration web et la recherche des thermes dans Perl ou Python.

​Quelles sont les techniques pour bloquer le Google Scraping ?

Le Google Scraping est légal aux États-Unis, en Europe et en France quand les données sont accessibles librement par les utilisateurs. Mais certains scrapeurs passent par la dénaturation des contenus. C’est pourquoi nombreux sont les sites qui emploient différentes techniques pour bloquer ce processus.

​Le fichier robots.txt

Le fichier robots.txt a pour but de bloquer les robots des moteurs de recherche et empêche par la même occasion le scraping automatique.

​Les données sous forme d’image ou CSS

Cette technique complique la réalisation du harvesting dans son site. Son fonctionnement joue sur la transformation des données sous forme d’images ou de feuilles de style CSS. Cela inclut les numéros de téléphone et toutes les coordonnées sensibles.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à découvrir notre agence SEO et à télécharger notre livre blanc « Placez le Search Engine Marketing au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation j’ai commencé ma carrière dans le conseil en télécom et en média. J’ai aus

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact SEO :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos points de blocage ! Rejoignez notre communauté et libérez votre potentiel :)