2020
19/Fév

Concurrence monopolistique

La concurrence monopolistique est une situation qu’on observe sur le marché et où un producteur bénéficie de façon artificielle d’une position de monopole du fait de sa politique de démarcation de produit ou service réussi.

Concurrence monopolistique : définition

La théorie de la concurrence monopolistique a été pensée en 1933 par l’Américain Edward Hastings Chamberlin, il y démontre au sens large que les situations de monopole dans la réalité sont souvent très fréquentes et la réalité demeure exceptionnelle.

Le terme ‘’concurrence monopolistique’’ est beaucoup plus employé en économie pour désigner la situation d’un marché au sein duquel, un producteur arrive à se démarquer de la concurrence. Il optimise son service ou son produit grâce à des caractéristiques mises en avant lors de la communication marketing. La concurrence monopolistique est une sorte de concurrence hybride entre le monopole et la concurrence parfaite.

Proposer un service ou un produit sur le marché avec des spécificités précises positionne le producteur dans une espèce de monopole, ce qui le met à l’écart des prix sur le marché et d’engranger ainsi plus des bénéfices. C’est pourquoi le plus souvent, on observe des entreprises adopter une attitude stratégique qui les rapproche davantage vers une situation de monopole en différenciant leurs produits. Dans ce cas, le rôle de la publicité devient alors déterminant, car elle a pour but de convaincre les clients que le produit affiché est seul et unique en son genre. La différenciation d’un produit peut reposer sur les caractéristiques suivantes : la qualité, la forme, la couleur, la taille, le service après-vente, l’innovation technologique, la notoriété de la marque. Tous ces éléments constituent un important levier pour les échanges Btob.

Les attributs de la concurrence monopolistique

  • Plusieurs vendeurs qui ont pour but d’attirer le même groupe de consommateurs.
  • La différence des produits : chaque entreprise met en place un produit qui présente des différences importantes ou au moins légèrement de ceux des concurrents.
  • Une libre entrée : les entreprises ont la possibilité d’entrer et de sortir d’un marché sans interdiction.

Comment différencier son produit ?

Par la qualité

Les produits sont proposés avec des gammes d’entrées, dans un milieu de gamme ou dans un haut de gamme. Exemple : Montres Chocolats, vélos, stylos…

Par le style ou par le type de produit

Ils sont attribués à des goûts ou à des besoins différents. Exemple : voiture sportive, familiale, tout terrain. Ou encore Fast food, hamburger, kebab, pizza, nourriture chinoise

Par la localisation

Le plus souvent le prix du déplacement implique une attirance pour ce qui est plus proche. Le même service ou produit propose alors une demande locale qui peut être intéressante.

Conclusion

Pour mener à bien sa concurrence monopolistique, il est possible de passer également par d’autres canaux comme le plus répandu à l’heure actuelle internet en mettant place une stratégie d’e-commerce bien établie

Ainsi, le consommateur aura tant accès à une gamme bien plus étendue, des services et des produits tant sur un marché classique que sur des plateformes digitales ce qui permet alors de satisfaire tous les besoins des clients en se démarquant de tous les concurrents.

Pour en savoir plus, retrouvez notre Livre blanc “Inbound Marketing : faire de sa marque un média et convertir son audience en client” et contactez notre agence d’Inbound Marketing

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!