1min30 > Blog > Développement web > Obama vs Romney : verdict sur le mobile
2012
05/Nov

Obama vs Romney : verdict sur le mobile

La présidentielle américaine reflète souvent les dernières avancées technologiques.

Si 2008 fut « The Facebook election », Obama recueillant près de 70% des votes jeunes, il y avait fort à parier que cette année, l’armée de communicants préparant la campagne 2012 ne manqueraient d’anticiper l’enjeu mobile. Le phénomène est avéré, les statistiques évidentes : avec 28% des américains accédant au web principalement depuis leur smartphone, le dispositif de communication  ne pouvait oublier «the 3rd screen».

Tout était prêt pour une bataille au sommet,  avec à ma gauche, le site « responsive design » de Barack Obama, et à ma droite le site mobile dédié de Mitt Romney.

Site web de Romney et d'Obama

L’analyse comparative réalisée par l’excellent smashing magazine passionnera les adeptes du webdesign moderne (c’est-à-dire multi-formats).

Du coté du site mobile dédié de Romney, on retrouve l’écueil classique de construire une version trop simpliste et décorrélée du site original. Les communicants de Mitt Romney ont fait l’effort de «penser mobile», mais sans se servir de cette dynamique pour construire une approche fluide du contenu et de l’expérience utilisateur quelque soit l’écran utilisé. Tous les contenus ne sont pas disponibles. En particulier, un utilisateur mobile ne trouvera pas de réponse à des questions telles que : “Qui est ce type finalement?,” “Que pense-t-il de cette problématique?,” “Quel est son programme économique?,” etc. C’est un mythe de croire qu’un utilisateur mobile souhaite moins d’information qu’un autre! Il faut juste lui donner toute l’information disponible dans un format adapté!

Pour le site responsive design, l’équipe de Barack Obama s’est apparemment contentée de « verticaliser » les pages, lors du passage d’une présentation a 3 colonnes vers 2 ou 1 colonne selon que l’on accède au site depuis une tablette ou un mobile. Ici encore, il manque une étape essentielle de priorisation du contenu et de simple validation de l’expérience client. Non, tout livrer au mobinaute sur une seule colonne de 54 étages n’est pas vraiment acceptable, ni accepté par les navigateurs mobile qui plantent très logiquement.

Par ailleurs, comme pour nous rappeler que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, les deux sites se prennent les pieds dans le tapis sur le tout premier critère d’exécution :

Franchement, avez-vous déjà accordé 40 secondes à un site pour charger sur votre mobile ?

Et vous, depuis le temps que Gabriel vous parle de responsive design, je vous invite à relire son dossier changer de site, et à nous contacter si vous avez des besoins concrets d’efficacité et d’acquisition clients.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Développement web :

Jérémie Dornbusch

jd@1min30.com
0785928777





1 Commentaire

Près de 13% des sites français sont adaptés au mobile | Agence web 1min30, Inbound marketing et communication digitale à Paris dit:21 Mai 2013

[...] des tailles d’écran: tablette, format Notes, etc. voir à ce propos notre article comparant la campagne d’Obama et de Romney et leur site mobile. Elle est malgré tout bien utilisée surtout dans les secteurs qui n’ont pas encore adopté [...]


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!