2021
22/Avr

L’utilisation de la data au service des études et du passage à l’action

Le numérique et la mondialisation sont deux grands vecteurs de transformation de ces dernières décennies. Ces deux phénomènes ont surtout bouleversé l’ensemble des secteurs d’activités économiques. Pour se rentabiliser, les entreprises doivent désormais réajuster leur méthode de production, mais aussi leur relation avec les consommateurs. Ces derniers sont d’ailleurs devenus plus exigeants, adoptant de nouveaux comportements et de nouvelles pratiques qui demandent plus d’études pour construire une stratégie. 

Désormais, les organisations devront se fier à l’hybridation de la data pour pouvoir répondre aux besoins du marché. Désormais, la vie des organisations s’articule autour des données, et c’est par la data que découle les meilleures approches. 

Qu’est-ce que l’hybridation de la data ?

L’hybridation de la data est le croisement entre les données qualitatives et quantitatives des études classiques et des données qui proviennent du digital. C’est une démarche qui combine les avantages de plusieurs éléments qui permettent d’assurer la durabilité, la résilience et l’optimisation des coûts de fonctionnement d’une société.

Hybrider les données consiste aussi à tirer parti de chaque data exploitée de provenances différentes :

  • Les données passives ou déclarées ;
  • Les données digitales et offline ;
  • Les médias ou CRM ;
  • Les données propriétaires ou partenaires ;
  • Les données probabilistes ou déterministes;
  • Etc.

Ces données exploitées serviront par la suite de moyen d’orientation et de guide pour les entreprises quant aux décisions qu’elles doivent prendre ou aux stratégies qu’elles devront construire. Toutefois, la qualité et la pertinence des données sont importantes pour permettre à l’entreprise d’adopter la meilleure stratégie ou d’être sur la bonne voie.

Pourquoi recourir à l’hybridation des données ?

L’hybridation de la data est aujourd’hui considérée comme un moyen infaillible pour parvenir à une connaissance parfaite du client grâce à la transformation des données. Les entreprises l’ont d’ailleurs compris. Avec un monde qui évolue et dans lequel il est difficile de catégoriser les consommateurs, l’hybridation est vue comme la principale solution pour les entreprises. En bref, avec un monde hybride, il faut aussi s’hybrider.

L’hybridation de la data est aussi la solution face à l’énorme flux de données que l’entreprise devra gérer pour construire sa stratégie. Pour cause, ces dernières années, la grande majorité des entreprises s’équipe d’un CRM. Il s’agit d’un outil qui permet d’exploiter et de piloter la relation client, mais aussi de déterminer le ROI de chaque consommateur. Les CRM se présentent la plupart du temps comme une plateforme en ligne sur laquelle les marques peuvent connaître la fréquence d’achat du client, le panier moyen, les variétés ou catégories de produits qu’ils achètent, des données de géolocalisation ou de tracking, etc.

Les groupes de nos jours utilisent aussi les DMP ou des plateformes de gestion de données qui sont indispensables pour la prise de décisions marketing. En utilisant donc des outils CRM et DMP en même temps par exemple, l’entreprise pourrait se trouver sous un déluge de données. Il risquerait alors de se perdre et de ne pas savoir sur quel pied danser.

Justement, c’est là tout le côté pratique de l’hybridation des données. Le croisement permet de combiner l’ensemble des données issues de différentes études, ce qui simplifie leur exploitation. Mais encore faut-il bien les structurer et apprendre à les utiliser pour pouvoir en tirer de véritables avantages.

Les avantages apportés par la structuration des données

Il est important de rendre les informations intelligibles pour que l’entreprise puisse mieux agir et prévoir son futur. En effet, des données sans contextes ne servent pas à grand-chose. Il est donc important de les organiser afin de pouvoir en tirer parti, d’où la nécessité d’un professionnel en la matière.

Les entreprises doivent déterminer leur Insight. Autrement dit, la perception qu’un client ou consommateur a à propos d’un produit. Mais Insight peut aussi désigner la situation de consommation, ou d’un problème qui se trouve dans l’offre qui intéresse le client.

En identifiant ces entraves ou points de tension, une entreprise peut adopter la meilleure approche marketing pour résoudre ce blocage. C’est justement tout l’intérêt de la data structurée. Ces informations, en étant bien organisées, vont permettre à l’entreprise d’apporter les meilleures réponses possibles.

En outre, si les données n’étaient pas facilement exploitables durant les années 90, et dont la recherche coûte cher à l’entreprise, elles sont aujourd’hui plus faciles à utiliser par l’hybridation. Les différentes contraintes peuvent être désormais éclaircies et les solutions peuvent vite être mises en place. En bref, les organisations deviennent désormais plus agiles grâce à l’hybridation.

L’entreprise de nos jours vit aussi dans un environnement plus complexe et incertain. Mais grâce à la data et l’essor de l’Intelligence Artificielle, elle peut procéder à l’hybridation de données, à se construire une vision, à mieux comprendre ou avoir plus de clarté concernant sa condition sur le marché. La donnée est également un bien qui ne s’use pas et qui peut être réutilisé. Elle est stable dans le temps et elle fait l’élément qui différencie le marketing de base du marketing digital.

En plus, des données bien structurées permettent d’offrir la transparence aux consommateurs. En effet, nous vivons à une époque où les clients ont besoin de preuves tangibles. Et grâce à la data, une entreprise peut démontrer sa performance à son public cible.

Enfin, la data permet d’optimiser la performance de l’entreprise, ainsi que son excellence opérationnelle grâce à l’algorithme de l’IA. Sans avoir recours à la data logicielle, il est tout simplement difficile d’optimiser les fonctions d’entreprise.

La data : un levier de croissance pour les PME

L’exploitation de la data n’est pas uniquement réservée pour les grands comptes. D’ailleurs, ce sont les entreprises en développement qui ont le plus besoin de se fier aux données pour connaître la meilleure direction qu’elles doivent prendre.

Par exemple, une PME est en mesure de mieux agir sur les zones géographiques grâce à la data. Ou encore dans le cas des Retailers, la data permet d’obtenir des données comportementales granulaires grâce au CRM.

En somme, dans le cadre d’un Market Research, ou de la recherche d’hypothèse, la data aide les entreprises, quelle que soit leur taille, à s’orienter dans la bonne direction.

Retrouvez notre webinaire pour en savoir plus sur l’hybridation de la data

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc sur le data marketing stratégie d’acquisition, et à contacter notre agence de data marketing.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Data Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Agence 1min30