2014
25/Juin

5 bonnes raisons de partager son expertise sur son blog

Quand on publie un article sur internet, il est lisible par tous, prospects, simples curieux ou… concurrents. Partager son expertise sur son blog d’entreprise, c’est donc prendre le risque que des personnes s’en inspirent, et pas toujours celles que l’on vise ! Pour autant, faut-il renoncer à communiquer ses « bons plans » à ses lecteurs ? La réponse est non, cinq fois non !

1. La crainte est légitime, mais les bénéfices plus importants !

Je comprends la crainte qu’ont certaines personnes de partager leur expertise sur leur blog. En fait, elle est tout à fait légitime, puisque les informations communiquées sur internet sont accessibles à tous. Un dirigeant de PME me confiait récemment “En partageant mon savoir-faire sur internet, j’aurais l’impression d’ouvrir la porte de ma bergerie au loup. Pas question de dévoiler mes petites astuces sur un blog si c’est pour faciliter le travail de mes concurrents !”. Son attitude est compréhensible, mais je pense qu’il n’a pas une vision globale de la situation.

En créant un blog d’entreprise et en y postant des articles à forte valeur ajoutée, il court certes le risque que certains de ses concurrents viennent jeter un coup d’oeil à sa façon de travailler et lui piquent des tuyaux. Mais en même temps, il attirera à lui de nouveaux prospects, avec qui il pourra entretenir une relation de confiance jusqu’à la concrétisation de nouvelles ventes.

Il a en fait le choix entre deux stratégies :

  • la “stratégie égoïste”, qui consiste à garder pour soi ses découvertes et ses bonnes pratiques : pas partagé, pas de risque de se les faire piquer ! C’est la stratégie la plus prudente, mais pas forcément la plus gagnante.
  • la “stratégie généreuse”, qui consiste à offrir du contenu de qualité, en libre accès. Elle aide à gagner en notoriété et en visibilité sur le web. Elle permet également de s’imposer à moyen terme comme un expert de son domaine et de fidéliser de nouvelles cibles.

2. Vos lecteurs vous remercieront

Voici un exemple qui plaide en faveur de la “stratégie généreuse”.

Récemment, j’ai découvert des banques d’images gratuites, de qualité, et qui permettaient de booster le taux de conversion d’un site. J’ai tout d’abord eu la tentation de garder pour moi cette découverte et de n’en parler à personne : je ne souhaitais pas que des agences de webmarketing viennent piocher dans ces banques d’image. Mais en y réfléchissant bien, je me suis aperçue qu’en communiquant l’information, je rendrais service à de nombreux prospects d’Alesiacom. Beaucoup d’entre eux sont en effet amenés à chercher des visuels pour illustrer leur propre blog ou site d’entreprise. J’ai donc rédigé l’article “Mort aux banques d’image“, sur lequel j’ai eu des retours très positifs sur les réseaux sociaux.

Est-ce que certains concurrents sont allés faire un tour sur ces banques d’images et s’en servent désormais ? Peut-être. Est-ce que les lecteurs d’Alesiacom ont apprécié cet article et m’ont accordé leur confiance ? J’ai la preuve que oui, à travers les commentaires enthousiastes des internautes sur les réseaux sociaux.

3. Soyez généreux envers vos cibles, elles le seront envers vous en retour

Si vous êtes généreux avec vos cibles, elles seront généreuses envers vous. Autrement dit : si vous leur proposez des contenus à forte valeur ajoutée, que nul autre ne leur propose, alors elles seront attachées à votre blog et à votre entreprise. Elles seront donc moins volatiles. Elles pourront même devenir des promoteurs de votre marque, en partageant autour d’elles vos contenus et en conseillant votre blog à leurs proches. En résumé : vous aurez des prospects fidélisés et engagés, plus faciles à convertir en clients, et qui se chargent eux-même de faire grossir votre base de prospection. Ca vaut le coup, non ?!

4. En partageant en premier vos “bons plans”, vous serez un leader d’opinion

La première personne qui dégaîne a souvent une longueur d’avance. En étant le premier à communiquer des informations précieuses sur internet, vous vous imposerez comme un leader d’opinion. Si vous êtes repris par d’autres, tant mieux ! Cela prouve que vos idées sont bonnes, et que même vos concurrents marchent dans vos pas.

5. Si ce n’est pas vous qui le faites, d’autres le feront à votre place

Soyons réalistes : pensez-vous vraiment que vous avez plus à perdre en postant des contenus d’expertise sur votre blog qu’en ne jouant pas le jeu ? De plus en plus d’entreprises se dotent d’un blog, qui leur permet de mettre en valeur leur expertise, mais aussi et surtout d’être mieux référencées par les moteurs de recherche.

Aujourd’hui, 97% des internautes effectuent une recherche sur internet avant achat, et 90% d’entre eux cliquent sur les trois premiers résultats proposés. Si vous ne faites pas partie de ce top 3, alors vous passez à côté d’une part de marché extrêmement importante, que vos concurrents n’hésiteront pas à récupérer. Et elles y arriveront en partie grâce à leur blog, qui leur permet d’être mieux positionnées que vous dans les classements.

Et vous, avez-vous peur de partager votre expertise sur internet ? S’il vous reste des appréhensions, dites-nous lesquelles dans les commentaires, et nous pourrons analyser ensemble leur légitimité.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





2 Commentaires

Pilou dit: 26 Nov 2014

Et comment se protéger du duplicate content ?


Gabriel Dabi-Schwebel 01 Déc 2014

Bonsoir Pilou, Bonne question ! Vous trouverez plusieurs ressources sur notre blog à ce sujet. Pour identifier le duplicate content, vous pouvez utiliser des logiciels spécialisés (Copyscape, Positeo...). A bientôt sur notre blog, Pauline d'Alesiacom



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!