2016
05/Juil

5 conseils de pros pour bien rédiger sur le web

Le web est peuplé de contenus insipides, et d’autres, un peu plus mémorables. Où vous situez-vous par rapport à ça ? Désolée de vous le dire, mais si vos articles n’envoient pas du lourd, ils passeront totalement inaperçus sur la toile. Bon, rassurez-vous : cet article n’est pas là pour vous plomber le moral ! Je vous propose plutôt 5 astuces pour rédiger des contenus ultra impactants. Ouvrez bien vos oreilles : c’est parti.

1.    Cassez la structure de votre texte

Quand vous écrivez votre article, gardez à l’esprit d’aérer votre texte ! Eh oui, si les blocs massifs sont d’usage en littérature, ils n’ont pas leur place sur votre blog. Ca risquerait de décourager vos internautes de poursuivre leur lecture.

jChlcC99Vqu2I

C’est bête, mais les internautes auront tendance à privilégier un article plus agréable à lire, c’est-à-dire :

  • Avec des retours à la ligne fréquents,
  • Des bullets points,
  • Des phrases courtes (dégagez-moi tous ces adverbes qui alourdissent la lecture),
  • Des mots en gras, en capitale ou en italique (pensez aux zappeurs, qui ne lisent qu’en diagonale !),
  • Des rich medias (images, vidéos, GIFs…) pour aérer la lecture.

La preuve en image :

Article sur le site Visibiliz

visibiliz

Ici, les phrases sont longues (pas moins d’une ligne et demi) et les paragraphes aussi. C’est complètement indigeste. D’ailleurs, je parie que vous n’avez pas tout lu ? En plus, le gris pâle du texte ne sert pas vraiment la lisibilité de l’ensemble. Bref, un bien bel article de fond, mais pas du tout attrayant…

VS

Article sur le site Trafic Mania

789

Bon, la différence se fait sentir, non ? Du vocabulaire courant (voire familier, sans pour autant choquer Mamie Annick). Des phrases courtes. Des bullets points. Des mots en gras. Des retours à la ligne. C’est clair et percutant, tout en ayant du fond. Validé !

2. Commencez par le plus impactant

Vous voulez attirer vos lecteurs dans le corps de l’article et les subjuguer par votre expertise ? Bon, alors il faut taper fort, dès le début. Autrement dit, évitez de les tenir en haleine trop longtemps, en leur promettant une super info qui arrivera 53 lignes plus tard.

Ça. Sert. A. Rien.

Au contraire, vos lecteurs doivent savoir tout de suite ce qu’ils gagneront de la lecture de votre article.

Dans votre intro, je vous conseille donc de bien mettre en évidence la problématique de votre cible. Et d’insister sur « en quoi votre article va résoudre ce problème et même changer leur vie ». Vous trouvez ça exagéré ?

Pourtant, c’est ce qui marche.

Du coup, au lieu de partir sur une intro un peu chiante du type :

  • « Le content marketing pour votre entreprise est important. Découvrons ses avantages »

Pourquoi ne pas plutôt miser sur :

  • « Vous avez deux solutions : vous mettre au content marketing ou stagner en regardant vos concurrents devenir des big boss sur la toile. Sombrer au fond des abysses du web ne vous dit rien ? Alors apprenez-en tout de suite plus sur le content marketing et ses avantages » ?

Votre intro est agréable à lire et impactante ? Je serais tentée de dire que vous avez fait la moitié du chemin : les lecteurs sont censés être déjà conquis par votre article. Du coup, c’est beaucoup plus simple de les faire aller au bout !

3.    Simplifiez votre langage pour vous adresser au lecteur

Pour que votre article parle au plus grand nombre, voici quelques astuces à garder sous le coude :

  • Bannissez TOUT TYPE de jargon (ça fait pro, mais si on ne vous comprend pas, ça sert à rien). Ça vous permettra d’éviter ce type de réaction :

fpXxIjftmkk9y

  • Utilisez du langage courant, voire familier (en fonction de votre cible, bien-sûr),
  • Ecrivez comme vous parleriez à un pote. A Paul, votre pote de fac, vous lui diriez « le métier de consultant informatique implique entre autres l’utilisation d’outils d’exploitation constructeurs »? Non ? Bah alors retravaillez-moi cette phrase !
  • Utilisez des expressions à la voix active (histoire de dynamiser un peu votre texte et d’engager votre lecteur),
  • Soyez spé-ci-fi-que : évitez les tournures générales. Donnez plutôt de l’information claire et utile au lecteur, allez droit au but.

En faisant ça, vous avez de bonnes chances d’engager votre lecteur !

4.    Utilisez le story telling

Votre prochain sujet à traiter n’est pas vraiment viral ? Pas de panique ! Vous pouvez tout de même rendre votre article mémorable. Pour ça, n’hésitez pas à travailler votre story telling (d’ailleurs, vous pouvez l’utiliser en toutes circonstances !). C’est-à-dire, à raconter une histoire autour de votre sujet. De cette façon, vos lecteurs se sentiront beaucoup plus inspirés voire engagés par votre article. Et s’il arrive à susciter de l’émotion en eux, il est d’avantage susceptible d’être partagé !

Par exemple, voici l’intro d’un article sur le blog « Glamour » :

Introduction d’article avec story telling

213

En racontant une sorte de petite histoire, l’auteur permet aux femmes de s’identifier à la situation décrite. Donc, de les faire se sentir encore plus concernées par l’article ! Pas mal 🙂

5.    Misez sur l’humour et l’émotion

Comme je l’ai sous-entendu un peu plus haut, l’émotion, c’est ce qui va permettre à vos contenus d’être partagés sur la toile.

Vous avez envie de faire une vanne ? De raconter une expérience vécue ? Ne vous gênez surtout pas ! C’est au contraire ce qui rendra votre contenu humain, et authentique. En plus, c’est beaucoup plus sympa à la fois à lire, mais aussi à écrire, qu’un contenu archi formel.

Tout le monde est gagnant !

Jetez par exemple un œil à cet extrait d’article, du blog « D’un Odieux Connard » :

Extrait d’article humour sur Le blog d’un Odieux Connard

ghjkkl

Ici, l’auteur ne se contente pas d’expliquer les techniques de ventes d’un commercial. Il opte plutôt pour un contenu bourré d’humour, qui donne envie aux lecteurs d’en savoir plus. Une très belle entrée en la matière ! (pas étonnant que l’article rafle 164 commentaires).

Le conseil en + : Liez vos contenus entre eux

Vous avez fini de rédiger votre article, et vous en êtes satisfait ? Super. Maintenant, pourquoi ne pas le parcourir de nouveau, et essayer d’y insérer des liens internes ? Vos lecteurs vous diront merci : ils auront accès en un clic à de précieuses infos complémentaires. De votre côté, ça vous permettra d’optimiser votre taux de rebond et d’améliorer votre référencement. Un tout petit effort pour autant de résultats, pourquoi vous en priver ?

Allez, reprenez-moi tout ça et finalisez ce super article !

Conclusion

Si vous avez suivi les 5 conseils juste au-dessus, votre article sera normalement mé-mo-ra-ble ! C’est sûr, il fera sortir votre blog de la masse. Super, non ? Maintenant, à toi de jouer, champion !

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





2 Commentaires

taxi logan dit: 16 Oct 2016

Merci Thibault Pour ces conseils
et aussi il faut éviter copier et coller de la part d'autres sites


Gabriel Dabi-Schwebel 18 Oct 2016

Bonjour, je suis ravi que ces conseils aient pu vous aider. Vous avez raison à propos du copier-coller. Ce n’est pas très professionnel et votre SEO risque d’en pâtir ! Alors à éviter ! Bonne journée :)



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!