1min30 > Blog > Content Marketing > Comment faire du content marketing avec SEMRush
2018
28/Mar

Comment faire du content marketing avec SEMRush

Le content marketing, ou marketing de contenu en français, est un levier très intéressant pour développer l’audience de son site Internet. L’un des meilleurs outils de content marketing est SEMRush. Notamment grâce à ses fonctionnalités de recherches de mots-clés. Dans cet article je vous montre comment bien référencer les articles de votre blog. Les premiers paragraphes expliquent ce qu’est cette stratégie ; le dernier paragraphe vous apprend à la mettre en place avec l’outil SEMRush. Et sachez que nous procédons de la même manière chez 1min30 pour nous positionner sur un mot-clé.

Choisir ses mots-clés en fonction de ses Persona

Lorsque vous avez défini vos buyers persona, i.e. vos clients idéaux, vous avez réfléchi à leur mode de vie, leur comportement, leur problèmes, etc. De cette analyse vous pouvez déduire un ensemble de thèmes d’où découleront des sujets d’articles.

Prenons un exemple : vous souhaitez vendre une formation de Community Manager.

Supposons que lors de la définition de vos buyers persona, vous avez identifié 3 grands sujets :

  • Apprendre à utiliser et configurer les réseaux sociaux
  • Les démarches à effectuer pour se lancer en freelance
  • Comment trouver de nouveaux clients

Ces 3 catégories peuvent ensuite vous fournir plusieurs idées d’articles.

Pour la configuration des réseaux sociaux, on peut imaginer les sujet suivants :

  • Comment créer une page Facebook
  • Comment créer un compte Pinterest
  • Comment fonctionne Pinterest ?
  • Comment automatiser la publication simultanée de contenus sur plusieurs réseaux sociaux, etc.

Concernant les démarches pour se lancer en freelance, on peut imaginer les sujets suivants :

  • Quel statut convient le mieux pour se lancer en freelance ?
  • Auprès de quels organismes faut-il se référencer lorsqu’on se lance en freelance ?
  • Quelles sont les obligations légales pour facturer
  • Etc.

Et à propos de la recherche de nouveaux clients, le même raisonnement s’applique.

La suite de cette stratégie de content marketing consiste ensuite à comprendre ce qu’est “un mot-clé à la longue traîne”.

Comprendre la stratégie à la longue traîne

S’il était relativement facile de se placer en première position sur le moteur de recherche Google il y a quelques années, aujourd’hui c’est beaucoup plus difficile. Le nombre de contenus publiés sur Internet n’a cessé d’augmenter, ce qui accroît la concurrence et oblige à écrire des articles de plus en plus pertinents et complets.

La stratégie à la longue traîne, ou “long tail strategy” en anglais, explique qu’il faut utiliser des mots-clés de 4 mots et plus, de préférence à des mots-clés d’un ou deux mots seulement.

En effet, il sera beaucoup plus difficile, voire quasi impossible, de se référencer avec le mot-clé “page Facebook”. Par contre, il est plus facile d’être en première page avec des mots-clé de type :

  • Comment créer une page Facebook pour un commerce de proximité
  • Comment créer une page Facebook d’entreprise
  • Comment optimiser sa page Facebook pour les conversions
  • Etc.

Ce sont-là des mots-clés de plus de 4 mots, donc à la longue traîne. Bien que relativement difficile, se hisser en première page de Google devient alors beaucoup plus envisageable.

L’avantage de cette stratégie de content marketing est double :

  1. Vous vous positionnez sur les requête à la longue traîne,
  2. Vous vous positionnez aussi sur votre mot-clé de départ, dans cet exemple “page Facebook”, si vous organisez vos contenus en cocons sémantiques.

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ? Eh bien c’est justement le sujet du prochain paragraphe.

Organiser sa ligne éditoriale en cocons sémantiques

La notion de cocon sémantique a été définie par le référenceur français (cocorico !) Laurent Bourelly, expert en stratégie de référencement SEO.

En substance, cette technique est basée sur l’organisation en silos des contenus de votre site web, et dont le maillage interne est tel que l’utilisateur trouve l’information qu’il recherche le plus rapidement possible.

Remarque : il ne s’agit pas ici de décrire en détail un cocon sémantique mais seulement de vous en donner un aperçu et de vous donner un moyen simple de repenser vos contenus à la lumière de cette méthode.

Reprenons notre exemple précédent sur le community management. Nous aurions 3 silos :

  • Utiliser les réseaux sociaux
  • Se lancer en Freelance
  • Trouver de nouveaux clients

A l’intérieur du premier, il est facile d’imaginer un “cocon sémantique” sur le thème “page Facebook”. Les articles concernant ce thème seront liés entre eux, produisant un maillage interne optimisé en rapport avec ce sujet.

Mais il y a un inconvénient majeur à tout ce qui précède : vos lecteurs cherchent-ils à lire ce que vous écrivez ? Ou faites-vous tout cela pour rien ? L’outil de référencement SEMRush vous aidera à répondre à ces questions grâce à ses possibilités de recherche.

Dans les prochains paragraphes, je vous explique comment…

Si vous désirez aller plus loin sur le sujet vous pouvez télécharger le livre blanc réalisé par SEMrush intitulé le Guide Pratique du Content Marketing.

Comment SEMRush peut vous aider dans votre stratégie de content marketing

SEMRush est un outil professionnel et très complet utilisé par les référenceurs chevronnés. Et, bien utilisé, il peut faire des miracles !

Dans le cadre de cet article, et donc de notre stratégie de content marketing, je vais présenter une toute petite partie de cet outil : le composant “analyse de mot-clé”. Nous allons supposer que nous souhaitons nous référencer sur le thème “comment créer une page Facebook”.

Notre objectif est double :

  • Savoir si cette requête est cherchée par des internautes
  • Estimer le volume de recherches mensuelles pour voir s’il est possible de se positionner sur ce mot-clé.

Avec l’outil SEMRush, j’obtiens le résultat suivant pour le mot-clé “comment créer une page Facebook”:Exemple SEMRush 1

J’observe que le trafic sur ce mot-clé est de 4400 recherches mensuelles, ce qui est trop élevé pour espérer se référencer sur lui. Je pars donc à la recherche de mots-clés de correspondance dont le volume de recherche est inférieur à 500 recherches par mois.

En utilisant une nouvelle fois l’outil de recherche de mots-clés, j’obtiens le résultat suivant :

Exemple SEMRush 2

J’en déduis que le mot-clé à la longue traîne “créer une page Facebook sans compte” semble intéressant. Je lance à nouveau une analyse sur ce mot-clé précisément afin d’obtenir des indicateurs plus précis :

Exemple SEMRush 3

Le volume de recherches mensuelles est estimé à 320 par mois ce qui est très intéressant.

La dernière étape est de chercher sur Google ce mot-clé et de compter le nombre de mots contenus dans l’article de la première entrée :

Exemple SEMRush 4

Après avoir utilisé un compteur de mots en ligne, je sais maintenant que pour avoir une chance de se trouver en première position sur le mot-clé à la longue traîne “créer une page Facebook sans compte”, il faudra que j’écrive au moins 1263 mots.

Alors… simple ? pas simple ? La question n’est pas là : vous êtes passé de l’inconnu à quelque chose de mesurable et de testable donc… à vous de jouer !

Cet article vous a intéressé ? Vous vous interrogez sur la pertinence de vos contenus ? N’hésitez pas à contacter notre agence éditoriale ou notre agence de content marketing. Ou même, pourquoi ne pas envisager un atelier de cocréation de votre stratégie de contenus ? Notre livre blanc Brand content et marketing content devrait également vous intéresser.

Mathieu Vénisse

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai travaillé pendant quatre ans auprès de grands groupes français (Alstom,

Mathieu Vénisse

Contact Content Marketing :

Bertrand Lavalou

bl@1min30.com
0651520978





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!