1min30 > Blog > Brand Marketing > La voiture sans conducteur va changer l’automobile! [Infographie]
2013
15/Fév

La voiture sans conducteur va changer l’automobile! [Infographie]

Suite à un article sur le marketing 3.0 au salon de l’automobile que j’ai publié sur le Cercle les Echos, j’ai été auditionné hier matin à l’Assemblée Nationale à l’occasion d’une table ronde sur les nouvelles mobilités sereines et durables.

Au long des discussions qui étaient riches et de bonnes tenues avec des interventions brèves de 2 minutes de chacun des participants, j’ai été surpris par la non prise en compte par les constructeurs des phénomènes de rupture que sont et que seront l’auto-partage d’une part et surtout la voiture sans conducteur d’autre part.

En effet, la voiture sans chauffeur est pour demain. Google prévoit qu’elles seront prêtes d’ici 3 à 5 ans, et que l’obstacle n’est plus technologique mais réglementaire.

La voiture sans conducteur va changer l’automobile!

  • Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin d’avoir la même forme avec un avant et un arrière, elle peut être ronde et organisé autour d’un salon, ou d’une couchette pour dormir,
  • Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin de volant, de pédale d’accélération, de boîte de vitesse,
  • Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin de phare pour éclairer la route, seulement des phares pour se signaliser,
  • Sans chauffeur, l’intervalle entre les voitures, les distances de freinage, la fluidité peut être optimisé, et la route beaucoup moins embouteillée,
  • Sans chauffeur, les véhicules peuvent être plus facilement partagés, car toujours disponible au lieu où on en aurait besoin, il sera facile d’appeler une voiture comme on appelle un taxi, n’importe où, n’importe quand, il ne sera plus utile d’être propriétaire du véhicule pour s’assurer de sa disponibilité,
  • Sans chauffeur, plus besoin de tourner pendant des heures pour se garer, il suffira de se faire deposer au pied de sa destination,
  • Sans chauffeur, la dimension plaisir, désir de la voiture disparaît, ce n’est plus un attribut de virilité, une extension de soi,
  • Sans chauffeur, l’industrie automobile perd ses repères, on le voit bien, d’où ses réticences et ses craintes!

Alors plutôt que d’anticiper ce futur proche et de prendre de l’avance, nous allons freiner des quatre fers  et laisser la place aux géants américains que sont Google, Intel, etc. Ils sont déjà en situation de monopole sur les technologies de l’information, ils le seront demain aussi sur l’automobile.

Pour illustrer mon propos, je vous propose d’ailleurs de découvrir une infographie réalisée par France Lease sur le sujet.

Voiture sans chauffeur

Et vous qu’en pensez-vous? L’avenir est-il à la voiture sans conducteur? Ou le volant restera indissociable de l’automobile?

Encore une fois de mon point de vue les constructeurs devraient anticiper ce futur et ouvrir la réflexion, créer le débat, animer une communauté sur le sujet plutôt que de le repousser… ce faisant, ils pourraient mettre en place une stratégie d’Inbound Marketing efficace et visionnaire;-) Ils auraient peut-être eux aussi besoin de télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing pour découvrir cette approche marketing?

 

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Brand Marketing :

Gabriel Szapiro

gszapiro@1min30.com
0611410158





10 Commentaires

La voiture sans conducteur va changer l’a... dit:15 Mai 2013

[...] Suite à un article sur le marketing 3.0 au salon de l’automobile que j’ai publié sur le Cercle les Echos, j’ai été auditionné hier matin à l’Assemblée Nationale à l’occasion d’une table ronde sur les nouvelles mobilités sereines et durables.  [...]


URBAN-GALINDO dit:27 Fév 2013

Augmenter les capacités de trafic n'a d'intérêt qu'en situation proche de la saturation. Comment peut-on alors imaginer une augmentation de 273% de la capacité soit une multiplication par plus de 3 ?
Quel est le mode de calcul de ce chiffre que mon bon sens ne me permet pas d'accepter comme une vérité d'évangile ?


Gabriel Dabi-Schwebel27 Fév 2013

Je n'ai malheureusement pas d'information sur l'estimation faite par France Lease, et je suis d'accord avec vous que cela n'a de sens qu'en cas de saturation. Cela n'enlève rien à l'argumentation dont l'objet est de dire que la voiture sans conducteur change l'automobile en profondeur.

Bien cordialement,

Gabriel Dabi-Schwebel



Masterprems dit:18 Fév 2013

Sujet passionnant !
je ne suis cependant pas certain que tout le monde est prêt à tolérer que la voiture se conduise toute seule. Je n'y suis pas du tout réfractaire mais je pense que certains le sont. Ensuite quid de la législation. Pour conduire une voiture, il faut un permis de conduire. La loi doit évoluer à ce sujet je pense. Les Google Cars n'ont certes pas causer de dégats mais ne sont pas pour autant en circulation. C'est également encore un projet dans les cartons qui doit encore murir pour trouver sa place.
C'est Opel il me semble qui avait réalisé une étude intéressante et qui mentionnait le fait que si 5% des véhicules sur nos routes étaient intelligent, on réduirait de 20% le trafic sur les routes (à confirmer je ne retrouve plus l'article). Par conséquent le chiffre de +273% de trafic ne m'étonne pas au final.

Les chiffres de France Lease sont basés sur une étude récente ? Comment ont il procédé pour déterminer tout ça si vous le savez ? J'ai eu l'opportunité d'aborder le sujet de l'autopartage dans une compagnie c'est passionnant mais de nombreux freins sont tout de même présent pour l'utilisateur final ...

Merci en tout cas pour ce billet qui présente effectivement des possibilités pour l'avenir de l'automobile et la gestion des grands parcs automobile dans le monde.

Au plaisir.

Fabrice


Gabriel Dabi-Schwebel18 Fév 2013

Merci pour ce retour Fabrice. Je n'ai malheureusement pas d'info sur les sources de France Lease pour son infographie mais c'est vrai que cela se conçoit assez bien.

Sinon, les Googles Cars font des tests de circulation réels actuellement en Californie sous bonne escorte je crois;-)

Bien cordialement,

Gabriel



pascal mangin dit:18 Fév 2013

Sujet très intéressant voire passionnel car il s'agit d'automobile et dieu sait si la voiture suscite autant de passions !
Pour ma part, l'auto sans conducteur s'apparente plus un système de transport collectif : on entre dans un véhicule et on se laisse guider (comme des robots): fini les passages de vitesses, le bruit des moteurs que l'on fait vromir (verbe qui n'existe pas mais que tout le monde va comprendre), fini les envies de s'arrêter là on l'on veut (et non là on vous le demande). Qlq part, c'est un peu de liberté qui disparait. Je ne suis pas étonné que cette idée vienne des states...pays on l'on ne vit pas la voiture comme en Europe (berceau de l'automobile), aux USA, la boîte auto est de rigueur car elle facilite la conduite sur des grandes distances mais elle retire tout plaisir de conduire.
Bien que je sois d'accord sur le fait que cette invention ne doit pas rester une exclusivité américaine...pour finir en quasi monopole. Mais cette idée, je la leur laisserai bien. C'est pour moi une invention du "non plaisir" automobile.
Je vs avais prévenu,c'est un sujet passionnel !


Gabriel Dabi-Schwebel18 Fév 2013

tout à fait d'accord avec vous Pascal, le sujet est passionnel, c'était d'ailleurs le cas à l'Assemblée Nationale, où de nombreux intervenants ont levé les yeux au ciel quand je l'ai soulevé!

Néanmoins passion ne doit pas rimer avec myopie et j'ai été très surpris par l'incapacité des constructeurs à se projeter dans un futur proche. Radicalement différent mais très proche, que cela plaise ou non;-)

Au plaisir,

Gabriel



Samuel dit:15 Fév 2013

Les gens n'accepteront pas un véhicule tel que vous l'imaginez, c'est beaucoup trop anxiogène. Il y aura à l'avenir un mode automatique sur chaque voiture, mais enlever les pédales et le volant ca ne passera pas (en tout cas pas par moi ^^).

Dans l'aviation les choses sont encore plus avancées. Le 1er vol transpacifique totalement automatique (décollage et atterrissage inclus) date d'il y a 2 ou 3 ans si j'ai bonne mémoire. C'était un drone mais il a tout fait comme un avion de ligne: il avait un transpondeur, il s'est signalé aux tours de contrôle, il a respecté un plan de vol, etc. Mais ce projet reste dans les cartons parce que tous les sondages montrent que la majorité des gens n'accepterait pas de monter dans un avion sans pilote.

Sinon ca n'a rien à voir, mais je suis assez fan du call to action fait à la main à la fin de chaque article, en variant le contenu proposé suivant les thèmes. Je serais très intéressé par une comparaison avec un module automatiques qui propose toujours la même chose (newsletter, related posts, etc).


Gabriel Dabi-Schwebel18 Fév 2013

Merci Samuel pour ce retour.

Effectivement cela va être dure de changer les mentalités concernant la voiture et l'automatisation, mais je suis convaincu que devant les avantages les choses peuvent changer plus vite qu'on ne l'imagine... A suivre;-)

Concernant les call-to-action textuel, je crois effectivement qu'il faut en rajouter des manuels qui sont plus personnels que ceux qui sont automatiques, en plus on a pris l'habitude de ne pas traiter toute l'information environnante autour d'un article d'où l'importance d'insérer les call-to-action au sein de l'article. Idem pour la lecture par Feedburner ou pour les reprises d'articles en curation, etc.

Bien cordialement,

Gabriel



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!