2022
25/Fév

Qu’est-ce qu’un bon webinaire ? Faut-il continuer après 2 ans de pandémie ?

Le webinaire est un format de contenu qui s’est fortement popularisé durant ces 2 années de pandémies. Lorsqu’il est parfaitement maîtrisé, le webinaire peut générer des leads de qualité. Cependant, encore faut-il le réussir pour assurer son efficacité. Comment donc réaliser un bon webinaire ? Ce format est-il toujours pertinent deux ans après la pandémie ? C’est le sujet de ce webinaire avec Stéphane Couleaud, le président de Webmecanik, de Virginie Vivier, consultante 1min30 en Design Thinking et Gabriel Dabi-Schwebel. Le résumé des échanges dans cet article.

Avant webinaire

La phase en amont d’un webinaire est certainement la plus importante. Elle constitue environ 80 % du jam dans laquelle on définit l’objectif du webinaire, son angle d’attaque, et à qui l’on s’adresse. En effet, le fait de bien comprendre ses utilisateurs permet de savoir ce dont ils ont besoin, ce dont ils ont envie d’entendre et comment peut-on les aider. Cela dit, la ligne éditoriale se construit dans cette phase sur des sujets pouvant répondre à leur besoin.

Mais la ligne éditoriale se doit aussi de répondre à la maturité, que ce soit pour les néophytes ou pour les experts. Dans cette phase en amont du webinaire, on définit également les outils à utiliser, la manière dont le webinaire va être animé et la façon dont le contenu sera construit. En bref, elle constitue le bulletin de réussite de cette dernière.

On peut réfléchir au webinaire de la même façon que l’on réfléchit à n’importe quel contenu dans un site. Par conséquent, il faut adopter une stratégie de contenu en définissant plusieurs éléments comme les persona, la position du contenu dans le parcours client, en l’intégrant dans une réflexion de type Acquisition Strategy Design.

Le webinaire évolue dans un contexte où la manière de fonctionner ne peut plus être que descendante. Cela vaut pour la formation, la manière de travailler ensemble, etc. L’idée, c’est de trouver d’autres manières de transmettre des informations qui ne soient pas que descendante. De la même manière que les séminaires en présentiels qui deviennent de plus en plus interactifs, les webinaires prônent désormais l’interaction. Cela a pour but de répondre à différents types de besoins.

Faut-il avoir des invités dans un webinaire ?

Le fait d’avoir des invités dans un webinaire constitue une approche assez conversationnelle. Cela évite les longs monologues et cela apporte une certaine dynamique à l’événement. En ce qui concerne le choix des invités, cela dépend notamment des objectifs du webinaire, de la durée de celui-ci, ou selon les besoins. Dans le cadre d’une présentation en intelligence collective, on recherchera plus chez les participants les interactions.

Le fait de créer la régularité est tout aussi important pour un webinaire. De la même manière que le journal de 20h, garder un horaire fixe permet de créer une habitude chez ses cibles. Par conséquent, le public va essayer de chercher un créneau pour se libérer afin de participer à l’événement. Ceci dit, vous pouvez fidéliser votre audience grâce à la régularité.

Les outils pour du webinaire

Avec la pandémie, le format Webinaire a connu un grand essor avec de nombreux types d’outils qui ont fait leur apparition. Cela dit, il devient facile de se perdre avec toutes les plateformes existantes. On connaît particulièrement les plateformes traditionnelles comme Zoom, Webex, Webinar Jam ainsi que beaucoup d’autres. Cependant, on peut agrémenter ces outils par d’autres outils avec d’autres fonctionnalités. Le plus important, c’est donc de choisir la plateforme idéale avec les fonctionnalités qui correspondent aux besoins souhaités.

L’importance de la préparation

Sur un sujet dont on a très peu de connaissance, il est évidemment indispensable de bien se préparer avant un événement. Un minimum de documentation est alors recommandé afin de profiter d’une approche mieux structurée dans le questionnement.

Du côté des organisateurs, il faut s’apprêter à tout ce qui pourrait arriver en live. De cette manière, il serait plus facile de jongler ou de régler le problème. Le plus important, c’est l’authenticité, la qualité des échanges, ainsi que la qualité des échanges.

La méthode Webmecanik pour créer vos scénarios personnalisés pour vos webinaires

  1. Définir les persona, les cibles à adresser pour la segmentation de la base de données,
  2. Déterminer l’objectif final,
  3. Fixer les étapes du parcours entre l’objectif et le segment adressé,
  4. Créer les contenus appropriés.

Pour ceux qui n’ont pas pu venir, il convient de proposer un replay.

La promotion d’un webinaire

Les newsletters constituent un excellent moyen de promouvoir un webinaire. Non seulement on peut l’utiliser pour inviter des personnes à participer à des rencontres, mais ils servent aussi à présenter le replay des précédentes rencontres. Une autre méthode pour promouvoir un webinaire c’est de miser sur le teasing. En effet, il s’agit d’utiliser des extraits ou d’un passage qui pourrait intéresser les invités. Les rappels de newsletters sont tout aussi efficaces. En outre, il existe des plateformes à l’instar d’Eventbrite pour faire la promotion d’un événement.

L’animation du webinaire

L’animation du webinaire ne se limite pas à ce que l’on peut faire pendant l’événement. Il est important de rendre plus interactif. Par ailleurs, faire participer une audience homogène est pratique pour l’approfondissement d’un sujet. Mais il est également intéressant d’avoir une audience hétérogène pour plus d’exploration.

En outre, les webinaires en soi ne sont pas forcément lassants, mais c’est la manière dont ils sont animés qui peut l’être. Par conséquent, il est du devoir des animateurs de les rendre plaisants, d’où également l’importance de l’interactivité qui apporte un nouveau souffle au format.

Après le webinaire

La suite du webinaire dépend du parcours suivi. Toutefois, il s’agit d’un bon point pour pouvoir poursuivre la conversation avec les personnes. Selon la maturité, on peut renvoyer le replay et les remerciements et des tips pour commencer. On peut ensuite poursuivre et engager les personnes à les réinviter à d’autres webinaires ou donner d’autres éléments qui leur seront importants comme les livres blancs. C’est un point important de conclure quand on a fait un webinaire.

Il est également intéressant de réutiliser les contenus du webinaire dans les newsletters, en teasing sur les réseaux sociaux, etc. En bref, il s’agit d’une base de la ligne éditoriale qui peut être resservie et réutilisée à la suite. On peut également tester et copier ce qu’il y a de sympa chez les autres en essayant de faire des variantes. Enfin, à partir de la mesure des résultats, on peut voir ce qui a fonctionné ou ce qu’il faut améliorer.

Retrouvez l’ensemble du webinaire

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre méthodologie l’Acquisition Strategy Design et à télécharger les premières pages de la méthode « Acquisition Strategy Design : le guide ultime pour construire pas à pas son plan d’acquisition »

Ranja Randriambelo

Posté par

Ayant 8 années d'expériences dans le marketing, j'ai débuté en tant que téléconseillère pour chargée

Ranja Randriambelo

Contact Acquisition Strategy Design :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)