2016
14/Avr

Les enjeux du crowdfunding pour votre marque

Vous avez entendu des milliers de fois parler du crowdfunding, sans prendre le temps de vous y intéresser… Je ne vous félicite pas ! Saviez-vous que ce mode de financement recèle d’avantages non négligeables pour votre entreprise ? Bon allez, on ne va pas (trop) vous en tenir rigueur. Pour rattraper votre retard, voici un récap’ du concept et de ses avantages. Et en prime, quelques bonnes pratiques pour la route. En voiture, Simone !

Le crowdfunding, c’est quoi ?

Le crowdfunding, on l’appelle aussi « financement participatif ». En fait, le principe est assez simple. Au lieu de faire appel à un établissement bancaire pour financer vos projets (ou votre entreprise), vous contactez une plateforme de crowdfunding. Celle-ci va se charger de lancer une levée de fonds, destinée à financer une partie, voire la totalité de votre projet (dont vous serez le « porteur »). Vous faites donc entièrement appel à la générosité des internautes.

Et ça marche ! Les particuliers y voient un moyen simple d’investir dans une entreprise à moindre coût. Du coup, les marques récoltent en général de belles sommes d’argent (bah oui, plus facile de convaincre 1.000 personnes de vous donner 10€, qu’une seule de vous en donner 10.000 !). Observez par exemple le montant recueilli par Art Of Soule sur la plateforme Happy Capital.

Montant levée de fonds pour Art of Soule : 320 000 €

ngb

Ici, l’entreprise a même dépassé ses objectifs (128%).

Pour vous situer le contexte, il existe plusieurs types de financements participatifs :

  • Basés sur un don. Dans ce cas, l’internaute donne de l’argent sans contrepartie aucune. Et ce, parce qu’il croit profondément au potentiel de l’entreprise. Ou qu’elle représente une cause qu’il lui tient à cœur de défendre. C’est d’ailleurs souvent le cas pour des entreprises du domaine de la santé-recherche.

Levée de fonds de Biosantech, recherche médicale

as

  • Basés sur un don moyennant contrepartie. Ici, toujours pas de compensation monétaire, mais l’internaute reçoit un avantage en nature, un cadeau de la part de l’entreprise en remerciement.
  • Basés sur un prêt.
  • Basés sur un investissement (en capital, ou royalties).

Vous vous demandez si le crowdfunding est fait pour vous ? La réponse est oui ! En fait, tous les types d’entreprises peuvent y avoir recours. Les start-ups en manque d’argent apprécieront de n’avoir presque aucun frais à débourser. Tandis que les grosses entreprises auront moins de mal à fédérer leur communauté autour de leur projet. Du coup, moins de risques que leur levée de fonds échoue, même si ce n’est jamais gagné d’avance.

Vous comprenez mieux le concept ? Alors découvrons un peu comment ça se passe concrètement.

Comment ça marche ?

Selon les plateformes de crowdfunding, la marche à suivre n’est pas la même. Mais globalement, ça donne ça :

  • Vous vous inscrivez sur une plateforme de crowdfunding adaptée à votre secteur d’activité. La plateforme administre et coordonne tout le process.
  • Vous publiez une description (alléchante de préférence) de votre projet. Du type :

Description de l’entreprise Simply Move sur la plateforme My New Start-up

  • Puis vous fixez un montant minimum à atteindre, en un temps donné (en général de 20 à 90 jours), ainsi que des paliers d’investissement.
  • Vous promouvez votre page de projet autour de vous, histoire de lui donner un maximum de visibilité.
  • Les internautes se connectent. S’ils trouvent de l’intérêt en votre projet, ils paient en fonction des options de paiement disponibles.
  • A la date prévue, la levée de fond s’arrête. Si vous avez réussi ou dépassé votre objectif, les fonds vous reviennent. Sinon, ils sont reversés aux internautes.
  • Attention : les plateformes se rémunèrent en général grâce à une commission ou à des frais de mise en ligne. Vous devez le prendre en compte dans le choix du montant minimum à atteindre.

Maintenant que tout est bien clair dans votre esprit, si on passait aux choses sérieuses ? Parcourons ensemble les avantages du crowdfunding pour votre marque.

Le crowdfunding : un véritable levier marketing

Le crowdfunding, c’est un peu le mode de financement de demain. Et ça se comprend ! Retour sur les principaux avantages de la pratique :

  • Ça vous apporte une visibilité du tonnerre ! Le fait de communiquer sur votre projet va mettre votre entreprise en mode visibilité maximale sur le web pendant la levée de fonds (à condition que vous fassiez votre part du job). En plus la plupart du temps, c’est aussi relayé par les médias en ligne. Par exemple, la plateforme We Do Good a lancé une levée de fonds pour son entreprise sur sa propre plateforme (belle opé !). L’entreprise a donc été le sujet de pas mal d’articles. Mais tout cela ne se fait pas tout seul, évidemment. Alors prévoyez un petit budget webmarketing, ou bien beaucoup de temps pour mener les actions de promotion par vous-même.

Article sur la levée de fonds We Do Good

bg

  • Outre un gain en notoriété, c’est aussi une façon pour vous de mettre en avant vos produits avant même qu’ils ne soient sur le marché. Du coup, vous constituez en amont une bonne base de prospects potentiels. Et ça, c’est pas donné à tout le monde !
  • Le crowdfunding vous permet de créer une véritable connexion émotionnelle avec les internautes (ou de renforcer celle existante). Eh oui, les internautes s’investissent dans votre projet. Ils se sentent donc plus proches de vous, et de vos produits, qu’ils ont contribué à faire naître. Un peu comme Michel & Augustin (dans une moindre mesure), qui propose de temps en temps à ses clients de choisir le nom de ses produits.

ez

  • S’ils vous financent, c’est que les internautes aiment votre concept/produit. Du coup, ils deviendront assez rapidement des ambassadeurs de votre marque : vous obtiendrez une communauté grandissante, qui boostera l’influence de votre entreprise. Fédérer une chouette communauté de fans avant même la sortie du produit, qui dit mieux ?
  • Enfin, le crowdfunding, c’est un peu comme une étude de marché grandeur nature, mais à moindre coût ! Vous savez très vite si votre projet, produit ou concept remporte l’adhésion des internautes. Ou si un contraire, ça fait un flop total. Du coup, vous pouvez ensuite l’adapter de façon à le faire performer. Vous testez votre concept à moindre coût, mais surtout, à moindres risques.

Vous êtes tout feu tout flamme après la lecture de ces avantages ? Vous avez une irrépressible envie d’embarquer pour un aller sans retour direction le crowdfunding ? Alors, vous aurez peut-être besoin des quelques conseils ci-dessous…

Les bonnes pratiques en matière de crowdfunding

Le crowdfunding, c’est sûr, c’est top. Malheureusement, rien ne vous garantit que votre levée de fond va marcher ! Mettre toutes les chances de votre côté, ça vous dit ? Alors pensez à garder ces quelques conseils sous le coude. Ça peut toujours servir !

  • Soyez réaliste ! Fixez judicieusement le montant initial : il faut qu’il soit atteignable (même si oui, c’est tentant de miser sur une grosse somme). Si la somme espérée est trop importante, vous vous planterez (sans vouloir être pessimiste). Et là, ça serait à la fois décevant pour vous, mais aussi pour les internautes qui auront mis du cœur à l’ouvrage. En plus, vous aurez du mal à convaincre par la suite d’autres investisseurs de se rallier à un projet qui a déjà connu un échec. Vous ne voudriez pas en arriver là ?
  • Pondez une description super enthousiasmante ! Vous devez décrire votre projet de manière à ce qu’il inspire les gens, qu’il les concerne ou les transporte. Chaque internaute doit être convaincu que votre projet a quelque chose d’unique. Mais aussi, qu’il a les capacités pour percer. Sinon, à quoi bon investir ?
  • Informez les investisseurs ! Il est normal pour un internaute de se demander à quoi servira concrètement son argent. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à être très clair sur ce point, aussi bien dans votre description, qu’ailleurs sur le web. Par exemple, l’entreprise We Do Good (plateforme pour projets à impact positif) communique sur l’aspect financier dans certaines de ses vidéos explicatives, comme celle-ci :

Vidéo explicative de We Do Good

  • Bon, vous l’aurez compris : pour que votre levée de fond soit un succès, il faut aussi mettre la main à la pâte ! Par exemple, n’hésitez pas à contacter des influenceurs de votre secteur, qui vous seront bien utiles pour développer votre audience. Misez aussi à fond sur les réseaux sociaux ! Vous devez mettre en place une véritable strat webmarketing bien distincte de celle que vous utilisez au quotidien, et publier très régulièrement sur l’avancement de la campagne. Je reprends l’exemple de We Do Good, qui a très bien géré la com’ de sa levée de fonds, notamment sur Facebook. Avec des messages engageants, et une fréquence de publication assez soutenue.

Publications Facebook de We Do Good

xc

sd

  • Réalisez une veille active sur le web. Il est utile de garder à l’esprit tout ce qui se dit sur vous sur la toile. De cette façon, vous serez à même de répondre aux interrogations des internautes en temps réel. De remercier les personnes qui communiquent sur vous, etc. Votre entreprise et vos investisseurs constituent une grande famille ! Soyez à l’écoute.
  • Quelle que soit l’issue de votre levée de fonds, il est indispensable de remercier votre audience. Une bonne pratique également utilisée par We Do Good, qui a même organisé une soirée de clôture de la campagne.

Remerciements et invitation à la soirée de clôture We Do Good

gf

Un dernier conseil pratique : choisissez bien votre plateforme de crowdfunding ! Certaines ont de meilleurs taux de réussite que d’autres, et s’adapteront mieux à votre projet. D’ailleurs, en voici une liste non exhaustive : Particeep, Ulule, My New Start-Up, We Do Good, Kiss Kiss Bank Bank, My Major Company…

Pour conclure

En bref, le crowdfunding c’est beaucoup d’avantages, et peu d’inconvénients (voire pas) ! Grâce à cet article, vous devriez avoir les clés en main pour vous lancer. Du coup, il ne vous reste plus qu’à choisir la plateforme qui correspond à votre besoin, et d’illuminer le web ! On compte sur vous, faites-nous rêver.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Acquisition Strategy Design :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





2 Commentaires

Gérald Bouillaud dit: 19 Avr 2016

En effet, quand on sait bien maîtriser toutes les techniques, c'est une excellente technique marketing. Cependant, mon appréhension se situe au niveau de la sécurité du crowfunding. Oui, on ne dispose pas de garantie face à d'éventuelles arnaques qui utiliseraient cette technique pour récolter de l'argent sur la base d'un mouvement inexistant. Au final, c'est la technique elle-même qui perdra sa notoriété si les escroqueries arrivent à trop s'en mêler.


Gabriel Dabi-Schwebel 25 Avr 2016

Bonjour Gérald, merci pour votre commentaire ! C'est vrai que les arnaques ont tendance à se multiplier sur le web. Du coup face à cela, de nombreuses plateformes de crowdfunding sécurisent d'autant plus leur système ! Par exemple, en demandant un prototype, ou des preuves de l'avancée du projet de l'entreprise. Cela reste donc une solution vraiment fiable à mon sens. A bientôt sur le blog :) !



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!