1min30 > Blog > Actualité 1min30 > Le #moissanstabac fera-t-il un tabac ?
2018
01/Nov

Le #moissanstabac fera-t-il un tabac ?

Bon cette fois, j’arrête ! On a tous prononcé cette phrase jusqu’à, comme la plupart, reprendre aussi vite. Le #moissanstabac arrive en ce 1er novembre et si 106 047 personnes y ont officiellement participé l’année dernière, nous nous devons en tant que citoyens et aussi en temps qu’agence de soutenir la campagne pour le #moissanstabac.

#Défi du #moissanstabac

Si ce n’est pas un défi que d’arrêter de fumer, c’est la preuve que les bonnes résolutions ne suffisent pas. Mais cette fois vous/nous ne sommes plus seuls devant notre cigarette et le briquet à décider si je l’allume ou pas. Ou bien à palper la poche du blouson pour vérifier si notre paquet de clopes est bien là au cas ou l’envie deviendrait insurmontable. Et la liste des pathologies et symptômes à la dépendance envers le tabac est longue. Dépendance modérée, dépendance physique, psychologique, physiologique, le tabac s’est inscrit dans le quotidien et s’en débarrasser ne va pas être de tout repos.

C’est bien un défi collectif que vous propose #lemoissanstabac. Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’opération #moissanstabac met à votre disposition un kit d’aide à l’arrêt.

Le site et la campagne ne se cachent pas que c’est un défi. Et si vous êtes fumeur, nous vous conseillons aussi de le prendre comme tel. La promesse est d’ailleurs sans ambiguïté.

#1moissanstabac c’est 5 fois plus de chances d’arrêter.

Des tabacologues, oui des individus  se sont formés pour vous ôter les différents syndromes d’addictions au tabac. Vous pouvez les joindre en composant le 39 89 du lundi au samedi de 8 h à 20 h. L’accompagnement par un professionnel de santé augmente vos chances de réussite et le recours à des substituts augmente vos chances de 50 %.

#plusdethune

Les augmentations successives du prix tabac n’ont pas eu toujours les effets escomptés, mais il faut dire qu’aujourd’hui, avec un prix moyen de 8 euros, le paquet de cigarettes et une réelle volonté du gouvernement de le faire passer à 10 euros, l’aspect économique devient aussi important que l’aspect santé.

De 13,2 millions de fumeurs en 2016 le nombre est passé à 12,2 millions en 2017, ce qui est sans précédent depuis plus d’une dizaine d’années.

#politiqueantitabac

Le tabac est autant un combat politique qu’il est symptomatique du miroir que nous renvoie la société face à ses responsabilités.

Si 49,7 % des fumeurs sont des demandeurs d’emploi, les ouvriers occupent 36,4 % de notre quotas de fumeurs contre 15,9 % de cadres. Le gouvernement affirme que les inégalité sociales en matière de tabagisme se sont stabilisées en 2017.

Votre région, la politique culturelle et sociale, le bassin d’emploi sont bel et bien des facteurs qui peuvent avoir raison de votre addiction au tabac. La région Grand Est compte 30,1 % de fumeurs, les Hauts de France, 30,5 %, l’Ile de France 21,3 %. Cela révèle aussi quelque évidence sur les inégalités sociales. Mais restons-en là.

#Votreburaliseestpasvotreami

Au printemps 2015, les buralistes et cigarettiers sont montés au parlement européen pour le stopper contre la réforme sur les paquets de cigarettes, à savoir le paquet neutre. Voté in extremis, ils ont obtenu que les prix ne grimpent pas.

Deux petites voix seulement ! Deux toutes petites voix ont permis après une séance homérique de faire passer le paquet neutre. La pression exercée par les lobbys du tabac a été telle que la moitié de l’assemblée a été retournée.

#ambassadeurs du #moissanstabac

Si l’arrêt complet du tabac semble difficile, arrêter l’industrie du tabac l’est encore plus. Quoi qu’il en soit, si le tabac procure autant de plaisir il n’en est pas moins responsable de votre santé. Le tabac tue 7 millions de personnes chaque année. Le tabac est une menace comme le déclare le directeur général de L’OMS, le Dr Magaret CHAN.

« Le tabac aggrave la pauvreté, bride la productivité économique, pousse les ménages à faire de mauvais choix alimentaires et pollue l’air intérieur. »

Pour le Dr Douglas Bettcher, directeur du Département Prévention des maladies non transmissibles à l’OMS, « le tabac est un obstacle majeur au développement dans le monde entier. Les décès et les maladies imputables à ce produit constituent des facteurs de pauvreté. Les maigres ressources sont consacrées à l’achat de tabac plutôt qu’à l’alimentation ».

Pour la France c’est l’humoriste Titoff et Rachel Legrain-Tappani, ancienne Miss France qui sont les ambassadeurs du mois sans tabac. Michel Cymes et Laurent Romejko ont également prêté main forte au #moissanstabac.

#influenceurs

La sophistication des industriels du tabac dans leur communication n’épargne pas Instagram. Le groupe Campaign for Tobacco Free Kids révèle que de nombreux hashtags existent déjà : les hashtags #likeus, #lus ou#aheadbr feraient directement référence à la marque Lucky Strike et auraient été mis en avant par la British American Tobacco. Japan Tobacco International aurait sponsorisé plusieurs hashtags comme #forthehunters ou #staytruestayfree#nighthunters, #redmovenow ou #idecideto.

Si les montants touchés par les influenceurs pour promouvoir la cigarette n’ont pas été rendus publics, certains ont admis avoir reçu 200 dollars et deux cartouches de cigarettes.

Tous à vos bonnes résolutions : en novembre je fais #unmoissanstabac !

Derrière ces bonnes résolutions, n’hésitez pas à venir nous rencontrer pour sortir du rang ! Et faites confiance à nos créatifs pour votre campagne.

Laurent Coperet

Posté par

J’ai commencé ma carrière de directeur artistique dans de grandes agences de publicité, telles que M

Laurent Coperet

Contact Actualité 1min30 :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!