2013
25/Fév

Biens rivaux et non rivaux en infographie par G. B. Shaw

Aujourd’hui, je vous propose une infographie réalisée par l’agence Kinoa, à la fois très poétique et juste.

Elle est inspirée par la citation de George Bernard Shaw  « Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée, et que nous échangeons nos idées, alors nous aurons chacun deux idées ! » qui résume bien – et ce par anticipation – la problématique actuelle des biens rivaux et non rivaux liée à l’économie de l’immatériel.

Ainsi, les médias sociaux en permettant d’échanger des idées, mais aussi des images, des extraits musicaux, etc. participent pleinement à notre société d’échange immatériel où de plus en plus de biens sont non rivaux et totalement dématérialisés.

Je vous laisse découvrir cette infographie, elle pourra vous servir pour votre stratégie de marketing (Inbound):

Biens rivaux et non rivaux

Et vous qu’en pensez-vous? Avez vous déjà pris en compte cette dichotomie croissante entre biens matériels et immatériels? Si vous voulez approfondir le sujet j’ai publié une tribune plus technique dans le Cercle les Echos qui propose de scinder la monnaie en 2 pour s’adapter à cette dichotomie.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence d’Inbound Marketing et à télécharger notre livre blanc “Inbound Marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients”

 

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Marketing (Inbound) :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





1 Commentaire

Philippe Guihéneuc dit: 26 Fév 2013

Vive la poésie en marketing. Shaw était un magnifique farfelu, et un splendide dramaturge. Capable d'écrire à la fois un des plus beaux textes sur Jeanne d'Arc et de s'écrier devant des amis: "Au début, j'embrassais ma femme à l'étouffer. Maintenant, j'espère bien y arriver". Il faut écouter les fous: "Tout progrès dépend de l'homme déraisonnable", disait Shaw.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Agence 1min30