2021
12/Juil

Comment optimiser son netlinking en SEO ?

Aux yeux de Google, Internet c’est avant tout une histoire de partage. Les liens sont le symbole de ce partage mondial et c’est pourquoi ils sont au cœur de l’un des plus importants et puissants algorithmes jamais créés jusqu’à présent : l’algorithme de classification des pages web de Google.

Le netlinking incarne la discipline qui se concentre sur l’utilisation des liens, mais aussi sur leur optimisation. Nombreuses sont les techniques qui permettent de soigner son netlinking pour parvenir à acquérir la notoriété et la visibilité suffisantes pour assurer le succès du site web ! Nous vous présentons différentes méthodes au fil de cet article… 

Netlinking : définition et comment influe-t-il sur votre référencement naturel ?

Le netlinking désigne en français la recherche, la création et l’échange de liens. Il s’agit de l’une des nombreuses manières de faire la promotion d’un site web. Il permet aussi d’améliorer son score de popularité aux yeux des moteurs de recherche.

Il agit sur deux leviers différents :

  • Chaque lien créé sur un autre site que le vôtre et qui pointe vers votre site amènera du trafic sur votre site web. Les visiteurs du site tiers pourront cliquer sur le lien ainsi créé pour atterrir sur votre page web. Plus de liens provenant d’autres sites web, c’est plus de trafic potentiel !
  • Les moteurs de recherche comme Google utilisent ces liens (appelés Backlinks lorsqu’ils sont créés par des sites externes au vôtre) pour déterminer la popularité d’un site web. Le raisonnement est le suivant : un site web souvent cité par d’autres sites web est certainement plus intéressant qu’un site web qui n’est jamais cité. Bien sûr, dans ce cas, la quantité de liens qui pointent vers votre site web est prise en compte. Leur qualité a aussi son importance.

Les moteurs de recherche utilisent donc les liens comme indicateurs de la notoriété d’un site web. Précisément, c’est ainsi qu’est calculé le PageRank, algorithme faisant lui-même partie de l’algorithme principal de Google quand il s’agit de classer les pages web sur les SERP.

Conséquence ? Votre stratégie de netlinking et l’optimisation de votre netlinking comptent fortement dans votre référencement naturel !

Optimiser son netlinking : qu’est-ce qu’un bon lien ?

La différence entre un lien optimisé et un lien sous-optimisé peut vraiment faire pencher la balance, mais pas à l’échelle d’un lien unique.

En revanche, multipliée par une dizaine de liens (pour les plus petits sites) ou par des milliers de liens (pour les plus gros), une telle optimisation devient vraiment intéressante, voire primordiale.

Optimiser son netlinking : la page de provenance du lien

Plusieurs critères sont pris en compte par les moteurs de recherche pour déterminer si un lien est intéressant d’un point de vue SEO, mais aussi afin de préserver une navigation saine pour les internautes.

Une page de provenance populaire

Tout d’abord, la page web de provenance se doit d’être populaire. En effet, le but de la stratégie de netlinking est de pouvoir capter la popularité des pages qui citent la vôtre : ciblez donc les pages avec une forte popularité !

Pour vous donner une idée de la popularité d’un autre site web (ou du vôtre), vous pouvez utiliser tous les outils dédiés au SEO : ils proposent tous un ou plusieurs indicateurs différents.

Du côté de Semrush par exemple, utilisez Analyse de Backlink pour avoir accès à pas moins de 4 indicateurs qui vous renseignent, entre autres, sur la notoriété d’un site web.

Plus le domaine qui pointe vers vous est notable dans son milieu, plus il sera bénéfique sur le calcul de votre PageRank !

 

Image 1 – L’analyse de Backlinks permet de connaître très rapidement de nombreux indicateurs utiles pour définir plus précisément sa stratégie de Netlinking.

 

Une page de provenance dont la thématique est semblable au site de destination

La thématique du site d’origine du lien doit être sensiblement la même que votre thématique principale. Plus précisément : la page de provenance est d’abord analysée, puis le site dans sa globalité.

Concrètement, cela veut dire que si deux sites traitant de marketing digital sont liés par un lien, alors ce lien sera très puissant aux yeux de Google. Mais il le sera encore plus si le lien relie deux articles traitant précisément du même sujet, par exemple de SEO.

À l’inverse, si un article traitant de l’envoi de mails est relié à un article traitant de netlinking, alors le lien aura perdu de sa valeur.

Avoir l’exclusivité sur la page de provenance

La page de provenance doit compter le moins de liens externes possible.

En effet, si c’est par les liens qu’une page transmet sa notoriété, alors plus la page compte de liens qui pointent vers des sites externes, plus la notoriété qu’elle transmet s’en trouve diluée.

C’est le principe du « linkjuice », comme illustré ci-dessous.

 

Image 2 – Ici, on voit bien que les sites externes donnent leur “linkjuice” au site web principal. Ce linkjuice est ensuite redistribué sur les autres pages en passant par les liens internes du site.

L’optimisation du netlinking : l’optimisation sur les liens

En plus du choix de la page de provenance du lien, le lien lui-même doit suivre certaines règles pour pouvoir offrir au site tout son potentiel en termes de PageRank.

Optimiser le texte de son lien

Tout d’abord, le texte du lien, appelé l’ancre du lien, se doit de contenir les mots-clés principaux ou tout du moins des mots-clés intéressants pour le site de destination.

Toutefois, il faut aussi retenir que le but premier du lien est d’offrir une passerelle aux internautes : l’ancre du lien doit donc être intelligible et compréhensible.

Dans le meilleur des cas, le lien doit parfaitement s’intégrer dans la phrase et l’ancre du lien prise seule doit pouvoir faire comprendre le contenu se trouvant à l’autre bout du lien. Et ce, afin de ne pas perturber la navigation de l’internaute.

Évitez donc les “Cliquez ici” et offrez à vos visiteurs une meilleure compréhension dans les liens que vous proposez.

De plus, depuis la mise à jour Penguin de Google, il est fortement conseillé d’éviter de répéter trop souvent les mêmes termes en ancre de lien. Tablez donc sur une majorité de mots-clés intéressants pour la cible du lien !

Étaler sa stratégie de netlinking dans le temps

Vous venez de trouver un partenaire SEO fiable et très intéressant et vous commencez à échanger des liens ?

L’erreur de débutant, ici, est d’aller trop vite. Les filtres apparus dans la mise à jour Penguin de Google, très concentrée sur les liens, ont rendu Google beaucoup plus susceptible quant à l’utilisation malsaine des liens.

Concrètement, dès qu’un lien ne semble pas naturel, il peut être dévalorisé par Google. En allant plus loin, un site web peut même se voir infliger des pénalités et voir son PageRank fondre comme neige au soleil.

De ce fait, mieux vaut considérer ce partenariat comme une entraide qui s’inscrit dans la durée : un lien créé par mois est déjà largement suffisant. Et n’oublions pas que le SEO est une discipline qui demande beaucoup de patience !

Procéder à un échange de lien optimisé et intelligent

Il existe plusieurs situations qui ne sont pas toutes identiques du point de vue de l’algorithme Google et des autres moteurs de recherche.

  • La création unilatérale de liens : un site A crée un lien vers une page B d’un autre site.
  • L’échange réciproque standard : ici, une page A crée un lien vers la page B d’un autre site. En réponse, le second site crée lui aussi un lien vers la page A.
  • L’échange triangulaire : une page A crée un lien vers la page B d’un second site qui répond en renvoyant un lien vers le premier site, mais pas sur la page A.
  • L’échange triangulaire entre sites : une page A crée un lien vers un second site (Page B) qui répond en envoyant un lien vers un troisième site (page C) qui répond lui-même en envoyant un lien vers la page initiale, la page A.

Toutes ces situations sont différentes et vont de la moins bénéfique à la plus puissante pour votre SEO.

En effet, l’échange de liens abusif est de mieux en mieux détecté par les algorithmes de Google. C’est le rôle des webmasters et responsables SEO de mettre au point des partenariats durables avec d’autres sites web afin de contrecarrer ces restrictions.

Ainsi, la meilleure stratégie consiste à inclure un troisième site web dans sa stratégie : l’échange de liens est tout simplement indétectable.

Le netlinking fait partie de ces (nombreux) éléments qui constituent ce qu’est aujourd’hui le SEO. Et comme à chaque fois, il est sujet à de très nombreuses optimisations insoupçonnées : elles sont à voir comme une opportunité ! En effet, nombreux sont les sites web qui présentent des sous-optimisations et qui n’exploitent pas au maximum les possibilités qu’offre le netlinking. En suivant ces quelques conseils, vous faites maintenant partie de ceux qui sortent du lot !

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence SEO et à télécharger notre livre blanc « Placez le Search Engine Marketing au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Posté par

Nous invitons des experts pour associer leurs points de vue à nos différents champs d'expertise.

L

Contact SEO :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter