2021
01/Oct

Big Quali, la puissance des études qualitatives à l’ère du big data

Les études qualitatives permettent aux marketeurs d’obtenir des informations importantes pour mieux répondre aux attentes des consommateurs et prospects. Dans ce webinaire, Daniel Bô, fondateur de l’institut d’étude QualiQuanti présente la notion de Big Quali avec Gabriel Dabi-Schwebel. Le Big Quali est aussi un ouvrage écrit par Daniel Bô qui présente la puissance des études qualitatives à l’ère du Big Data. Nous rapportons les points importants de ce webinaire dans cet article.

C’est quoi le Big Quali ?

Big Quali est le nom du nouvel ouvrage de l’auteur Daniel Bô sur la puissance des études qualitatives à l’ère du Big Data. Le nom Big Quali n’a pas été l’idée de départ pour nommer le livre. Si son équivalent en anglais est Mass Qual pour mass qualitative, l’auteur a choisi une appellation proche de Big Quanti pour présenter plus simplement cette notion d’étude qualitative. Pour une sortie imminente en 2022, le livre est actuellement en phase de Bêta lecture.

La particularité de l’ouvrage est que la création de son contenu reprend les mêmes éléments du Big Quali. En effet, le livre a été revu par plusieurs lecteurs qui ont émis des remarques à son propos. Ainsi, le contenu du livre se perfectionne à mesure que les bêta lecteurs le consultent et émettent des remarques le concernant.

Le livre comptera près d’une dizaine de parties :

  1. Comprendre l’impact de la technologie sur le quali
  2. Susciter la contribution des consommateurs
  3. Utiliser les outils de recueils qualitatifs online
  4. Réussir l’exploration documentaire
  5. Pousser l’analyse avec la sémiologie et la culture
  6. Tirer parti de l’écoute sociale
  7. Ouvrir les études quantitatives
  8. Analyser questions ouvertes et données textuelles
  9. Produire des analyses qualitatives puissantes
  10. Diffuser des résultats vivants et inspirants
  11. Appliquer l’approche Big Quali sur des études

Le Design Thinking fait partie de la réflexion du livre. Néanmoins, comme plusieurs livres présentent déjà cette notion, Big Quali ne développe pas trop cette partie.

Comment faire du Big Quali ?

Le Big Quali ce n’est pas uniquement des gros échantillons de gens qui vont s’exprimer. C’est aussi un gros corpus, c’est-à-dire de grosses bases de données de matière sur des sujets donnés.

Par des données observées et captées

L’observation et la capture des données peut s’effectuer soit en physique soit en ligne.

Pour la récolte des données en physique

Les Datas recueillies vont être des photos, des expériences, du vécu, etc. Les photographies se font sous tous les angles pour obtenir plus de détails. Il est même intéressant d’utiliser une caméra à vue d’homme pour bien percevoir les données.

Pour la récolte des données en ligne

Les Datas sont récoltées via ordinateur par des captures d’écran, capture vidéo et capture audio. En zoomant sur des éléments à l’écran, on peut appliquer le sens du détail sur quelques moments clés.

Par des données décomposées

Une autre notion intéressante quand il faut analyser les Datas c’est celle de la décomposition. C’est-à-dire que quand on dispose de vidéos ou d’autres fichiers, on peut analyser les scrolls, découper les images, etc. La décomposition consiste à analyser les différentes vignettes, ingrédients, gamme, taille, quantité, etc. Elle consiste aussi à classer des produits pour avoir une meilleure compréhension des offres.

Par des données spontanées

Les études qualitatives à grande échelle impliquent aussi les données spontanées. Ces dernières peuvent être récoltées dans les réseaux sociaux ou dans les avis consommateurs.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent une source de données spontanées très intéressantes. Sur les plateformes sociales, il y a certes une masse, mais il ne faut pas trop s’illusionner sur le potentiel des réseaux en raison des similitudes de contenu.

Les avis des consommateurs

Les avis consommateurs sont un type de contenu qui est extrêmement fructueux. D’ailleurs, ils sont disponibles partout et se développent même aujourd’hui au format vidéo. La fonction question/réponse dans les sites e-commerce comme Amazon constituent également d’excellentes sources de données.

Par des données provoquées

Les données provoquées c’est quand les consommateurs participent à fournir ces données. L’ouvrage de Marie-Anne Dujarier que le consommateur coproduit ce qu’il achète, c’est-à-dire dans la mesure où ils contribuent eux-mêmes à s’offrir leur service. Les témoignages enthousiastes des consommateurs constituent également d’excellentes données.

Les méthodologies Quali Online

Grâce à la technologie, la récolte des données quali est simplifiée. Les méthodologies de récolte de données peuvent se faire de deux manières : individuellement et collectivement.

Méthodologie quali online individuelle

Elle s’effectue par entretien individuel synchrone (en visio) ou asynchrone (mail, bot ou chat). Les entretiens peuvent aussi se faire en Self-ethnologie avec des boîtes à idées, par Blog Appli mobile, ou par entretien via un questionnaire semi-ouvert.

Méthodologie quali online collective

Pour les entretiens collectifs, nous pouvons citer les forums, les visio, les ateliers créatifs ainsi que les communautés.

Les questions ouvertes dans la récolte des données

Dans une étude qualitative, proposer des questions ouvertes est très intéressant. Une question ouverte c’est une question dans laquelle le répondant peut donner son avis personnel sur un sujet donné. Contrairement aux questions fermées qui présentent un nombre limité de réponses et qui sont orientées, les questions ouvertes sont idéales pour comprendre réellement le comportement d’un panel. Il existe aujourd’hui plusieurs logiciels pratiques pour des études à questions ouvertes comme Mopinion, un logiciel de Feedback pour les canaux digitaux.

La notion d’hyperquali

HyperQuali est une approche des études hyperefficace, hyperlucide, hyperaccessible, mais surtout hyperinspirante. Elle consiste en une approche qui vise une hypercompréhension des phénomènes étudiés. Cette approche est ambitieuse, à grande échelle, riche, profonde, complète, efficace, inspirante et accessible.

Exemples d’outils utilisés pour des études qualitatives

Les études qualitatives peuvent engager de nombreux outils. Parmi eux, nous pouvons citer l’outil Krealinks qui présente de nombreuses fonctionnalités comme la reconnaissance des images et la traduction automatique pour récolter des données.

Les interfaces digitales comme RECOLLECTIVE peuvent aussi donner des missions à réaliser pour les consommateurs. L’outil permet aussi de présenter l’agrégat des réactions à une vidéo. Il permet de savoir si la perception d’une vidéo converge vers du like, du dislike ou du confusing.

Bilendis est aussi un outil indispensable qui permet d’agréger des feedbacks sur différents logiciels. Ou encore, l’utilisation d’outils de collaboration comme Miro, Mural, Klaxoon permet également d’obtenir des données indispensables. Avec ces derniers, on collabore avec les consommateurs qui vont alors fournir des données via des petits jeux et d’autres fonctionnalités créatives.

Retrouvez l’ensemble du webinaire

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence de Data Marketing et à télécharger notre livre blanc « Placez le Data Marketing au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Ranja Randriambelo

Posté par

Ayant 8 années d'expériences dans le marketing, j'ai débuté en tant que téléconseillère pour chargée

Ranja Randriambelo

Contact Quali :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)