1min30 > Blog > Marketing RH > Le chief happiness officer (CHO), le facilitateur d’engagement
2017
05/Avr

Le chief happiness officer (CHO), le facilitateur d’engagement

Encore un nouvel intitulé de poste à la mode ? Peut-être ! Cependant, si ce poste a autant émergé depuis ces dernières années, ce n’est pas ni sans conséquences, ni sans raisons.
En effet, un des pivots de la performance en entreprise est l’engagement du collaborateur.

Un responsable du “bonheur” en entreprise ?

Un responsable du bonheur ? Mais du bonheur de qui ? Et pourquoi ?
Et bien la réponse est simple : il faut un collaborateur qui puisse être le garant du bonheur de ses pairs dans l’entreprise.

 

En quoi est-ce que l’entreprise doit pourvoir au bonheur de ses collaborateurs ? Quelle est donc encore cette curieuse invention ?
Et bien oui, l’entreprise est composée de femmes et d’hommes, d’êtres humains en somme ! Et comme tout être humain nous sommes sensibles aux différentes attentions que l’on peut nous porter.

Il y a un cheminement assez simple à comprendre dans le fonctionnement de la femme et de l’homme : petites attentions = bien-être = bonheur = implication = motivation.
Appliqué à l’entreprise, ce cheminement est le même, exception faite d’un dernier point que nous pourrions ajouter : l’engagement et la performance.
Les petites attentions mèneraient-elles à la performance ? Et bien oui ! Un collaborateur qui se sent bien dans son environnement de travail sera un collaborateur engagé et performant !

C’est donc en cela qu’un “responsable du bonheur” dans votre entreprise peut trouver toute sa place et sa légitimité.

Le rôle d’un chief happiness officer

Son objectif ? Le bonheur des collaborateurs en entreprise bien évidemment. Oui, d’accord… mais encore ?
Le CHO se doit d’être un facilitateur de la vie en entreprise, il se doit d’être le lien entre la direction et les collaborateurs mais également entre les collaborateurs eux-mêmes.
Au-delà du lien qu’il doit savoir tisser entre les différents acteurs de l’entreprise, le CHO doit faire en sorte de mettre au premier plan de l’activité le bien-être du collaborateur.

Ce bien-être peut être atteint par plusieurs biais dont, par exemple, la mise en place de services dédiés au collaborateur ou à tout le moins faciliter l’accès à ces services par le biais de mises en relation.
Pour faire simple, le CHO se doit d’être un véritable concierge d’entreprise et ainsi pouvoir être à même de pouvoir apporter une solution adéquate et spécifique à l’ensemble des questions et des attentes qui pourraient lui être exprimées.

Pour arriver à ses fins, le CHO doit avoir des qualités relationnelles indispensables : il doit être une femme ou un homme empreint d’humanité, d’enthousiasme ou bien encore d’empathie. Il (ou elle !) doit naturellement savoir être un bon communiquant et se doit de pouvoir être un “modèle” pour ses collègues afin de pouvoir les inspirer.

Un CHO par entreprise ?

Petite, moyenne ou grande entreprise vous pouvez vous doter d’un CHO !

Ce “happiness hero” devra distiller joie et bonne humeur au sein de votre organisation. Il devra conseiller la Direction sur la stratégie à adopter pour la bonne gestion des relations au sein de l’entreprise.
Bien évidemment, il n’est pas nécessaire d’avoir un poste spécialement dédié à cela et ce, notamment dans les PME.
Ce rôle peut être endossé par un collaborateur du service RH par exemple (ce qui est au final, souvent le cas !).

En tout état de cause, notre happiness hero devra avoir la latitude nécessaire à son travail. Il devra avoir un budget en adéquation avec les missions à mener.
Il serait possible de se poser la question du bien-fondé de l’existence de ce poste au sein d’une organisation dans le sens où c’est au Comité d’Entreprise qui a la charge de “divertir” les collaborateurs… Il est vrai, la question est légitime. Cependant, la réponse tient en deux points : d’une part, toutes les entreprises n’ont pas de Comité d’Entreprise, et, d’autre part, pourquoi est-ce que l’employeur devrait faire l’économie d’une dimension sociale qu’il peut donner à son entreprise ?

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez que l’on vous accompagne dans un diagnostic de votre performance RH ? Je vous invite à contacter notre agence de Marketing RH et à télécharger notre livre blanc sur la démarche de Marque Employeur.

Yann Schimmer

Posté par

Atypique et passionné. Tels sont les adjectifs qui peuvent me caractériser. Baccalauréat scientifiqu

Yann Schimmer

Contact Marketing RH :

Yann Schimmer

yschimmer@1min30.com
0635226226





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!