2019
27/Juin

Capsules Ooho x London Marathon : une course contre le plastique

Plus de 30 000 capsules Ooho, des capsules de boissons comestibles à base d’algues, ont été distribuées aux coureurs lors du marathon de Londres 2019, dans le but de réduire les déchets plastiques.

Le marathon a été le plus grand essai jamais réalisé sur les capsules Ooho – des capsules biodégradables pouvant être remplies d’eau ou d’autres boissons.

Le plastique c’est pas fantastique

Le plastique est la principale cause de déchets et de pollution des océans. Une étude réalisée en 2017 a révélé que moins de 10 % des 8 300 millions de tonnes de plastique produites avaient été recyclées. La plupart vont dans les décharges et une grande partie, ainsi que le plastique mal jeté, se retrouve dans les océans. L’empoisonnement au plastique devient rapidement une cause majeure de décès pour la vie marine.

Ooho, la capsule d’eau biodégradable

Les capsules Ooho sont fabriquées par Skipping Rocks Lab, une start-up basée à Londres, dirigée par les diplômés du Royal College of Art, Rodrigo Garcia Gonzalez et Pierre Paslier.

Rodrigo Garcia Gonzalez et Pierre Paslier ont commencé à développer la technologie pour Ooho en 2013, après avoir obtenu leur diplôme du programme Innovation Design Engineering de RCA, en partenariat avec l’Imperial College London.

Aujourd’hui, ils fabriquent leurs bulles de boissons Ooho avec un matériau de leur création, appelé Notpla. Ils utilisent cette algue brune qui se décompose naturellement beaucoup plus rapidement que le PLA, l’un des bioplastiques les plus utilisés.

“Ce que nous utilisons, ce sont les éléments constitutifs des algues”, a déclaré à CNN Rodrigo Garcia Gonzalez. “Nous enlevons toutes les substances vertes et les substances malodorantes.”

La mission de leur entreprise, disent-ils, est de “faire disparaître les emballages en plastique”.
Ils élaborent également des alternatives au plastique dans d’autres domaines : des pellicules adhésives et des doublures dans les tasses à café sont déjà en préparation.

Comment ça marche ?

Vous pouvez soit consommer les capsules entières, soit mordre dedans pour libérer le liquide. Fabriqué à partir d’une substance à base d’algues, l’emballage mis au rebut se décomposera naturellement en quatre à six semaines, soit à peu près le même temps qu’un fruit.

Un marathon plus vert

L’introduction des capsules Ooho faisait partie de la volonté des organisateurs du marathon de Londres de faire de l’événement de cette année le marathon le plus durable de tous les temps.

L’année dernière, quelque 760 000 bouteilles en plastique ont été jetées dans les rues de la ville par les coureurs et les spectateurs. L’objectif pour 2019 était de réduire ce nombre de 215 000.

Le nombre total de points de ravitaillement de boissons a été réduit de 26 à 19, y compris celui qui distribue des dosettes Ooho comestibles. De plus, deux des ravitaillements distribuaient des boissons dans des gobelets compostables.

Pour réduire davantage l’empreinte carbone du marathon, les bouteilles en plastique déposées dans les arrondissements londoniens de Tower Hamlets, Greenwich et Southwark sont acheminées vers une usine de recyclage où elles seront transformées en nouvelles bouteilles, dans un système en boucle fermée.

Les capsules Ooho peuvent contenir divers types de boissons

Pendant le marathon, les capsules étaient aussi remplies de boisson énergisante Lucozade Sport Orange et étaient distribuées aux coureurs depuis une station située à 37 km du parcours de 42 km.

Les capsules Ooho acceptent presque toutes les boissons. L’entreprise travaille donc souvent avec des marques. Ils les utilisaient auparavant pour proposer des cocktails lors de festivals de musique et également comme sachets de ketchup et autres sauces.

Elles sont produites sur le site par une machine mise au point par Skipping Rocks Lab.

Lucozade Sport a d’abord testé les capsules lors du marathon de Richmond en septembre 2018 et les a distribuées depuis lors à plusieurs courses. Mais le marathon de Londres a été l’occasion de distribuer des capsules à une plus grande échelle qu’auparavant.

“Nous sommes fiers de dire que toutes les bouteilles de 380 ml Lucozade Sport distribuées lors de manifestations sportives massives seront désormais fabriquées à partir de plastique recyclé à 100 %”, a déclaré Michelle Norman, directrice des relations extérieures et du développement durable chez Lucozade Ribena Suntory.

“Ces initiatives ambitieuses signifient que nous pouvons continuer à nous attaquer au problème mondial des déchets plastiques et à réduire notre impact sur l’environnement.”

Cet article vous a intéressé, retrouvez notre livre blanc Inbound Marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients, et contactez notre agence Inbound Marketing.

Lucas Godefroy

Posté par

Étudiant issu d’études littéraires et artistiques, je me suis ensuite orienté vers un DUT Informatio

Lucas Godefroy

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!