2021
01/Sep
Abdel Amzil 5 min

Growth Hacking vs Acquisition Strategy Design

L’économie post-Covid est critique, laissant bon nombre d’entrepreneurs dans l’incertitude. Avec une concurrence plus compétitive et une croissance qui n’est pas toujours garantie, l’environnement professionnel actuel a de quoi désorienter. Heureusement, en adoptant la bonne méthode, chef d’entreprise et direction marketing peuvent mettre les chances de leur côté. Dans cet article, nous vous présentons deux approches qui vous permettent d’adopter un meilleur plan marketing pour redresser ou développer votre business.

Growth Hacking et Acquisition Strategy Design : deux approches similaires d’acquisition

La particularité du Growth Hacking ou Hacking de croissance

Le Growth Hacking est une méthode qui a pour principe l’utilisation de plusieurs techniques marketing, en particulier les moins conventionnelles, pour générer une croissance rapide. Une autre particularité du Growth Hacking c’est le fait d’utiliser le moins de ressources possible pour un maximum de résultat. Cette approche s’articule autour de deux mots d’ordre, à savoir « innovation » et « tests ». Le Growth Hacking n’est pas toutefois une nouveauté en marketing. Cette pratique a fait ses débuts aux États-Unis il y a de cela une dizaine d’années, mais ce n’est que tout récemment que le Growth s’est popularisé en France. Parmi les cas célèbres de l’utilisation de la méthode, nous pouvons citer Facebook, le réseau social qui a su utiliser le Growth Hacking pour générer des millions d’utilisateurs en seulement quelques mois.

La technique du Growth Hacking est surtout compatible avec les start-ups et les entreprises en développement. Opérant le plus souvent avec un budget limité, ces organisations qui cherchent un moyen de croissance rapide ont besoin d’une méthode de travail systémique et méthodologique pour trouver la formule qui fonctionne. Toutefois, le Growth Hacking demande plusieurs capacités, dont celle de l’analyse des datas, du désir de comprendre et surtout d’expérimenter, qui font l’essence même du Growth Hacking.

La particularité de l’Acquisition Strategy Design

L’Acquisition Strategy Design est une méthode qui se concentre sur le parcours client. L’approche Acquisition Strategy Design permet à l’entreprise de construire une stratégie d’acquisition du client. Mais la méthode permet aussi d’aligner les équipes Marketing, Communication et Ventes d’une entreprise pour une meilleure organisation de travail. Grâce à cette approche, une entreprise peut aussi définir et prioriser ses actions ou ses investissements quand il s’agit d’acquérir le client.

L’Acquisition Strategy Design intègre la notion de Growth Hacking. Toutefois, il n’y a pas de spécialité propre au Growth Hacking dans la méthode. Il est mentionné dans la méthodologie de l’agence 1min30 que le Growth Hacking réunit plusieurs spécialités. Ce dernier est vu comme une forme de recette qui réunit des éléments comme l’Inbound Marketing, le Social Média, le Marketing Automation et le SEO.

Growth Hacking et Acquisition Strategy Design : des étapes différentes

Une stratégie de Growth Hacking peut se construire en 3 étapes

  1. Définir les objectifs : dans cette première étape, il faut déterminer ce dont notre entreprise a réellement besoin. La fixation des objectifs est le fil conducteur de la stratégie. En général, il existe 3 principaux objectifs en Growth Hacking : l’acquisition de trafic, la conversion des prospects, et la fidélisation de l’audience. Ces objectifs doivent néanmoins être cohérents avant de pouvoir passer à l’étape suivante. Afin de vérifier cette cohérence de l’objectif, il faut appliquer la méthode SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel).
  1. Tester, expérimenter, apprendre en boucle : c’est l’étape la plus cruciale du Growth Hacking. En effet, il faut savoir que faire du Growth ne consiste pas à proposer une solution parfaite et déjà prête à l’utilisation. Le principe du Growth Hacking c’est d’essayer de comprendre les consommateurs cibles et proposer par maints essais, une solution qui pourrait répondre à leur besoin. L’offre découle donc d’une réflexion, provenant d’idées infructueuses avant de devenir concluante. En bref, le Growth Hacking n’est pas une formule qu’il faut suivre à la lettre. Il perfectionne l’entreprise grâce aux « hacks » et à l’expérimentation, car chaque essai peut apprendre beaucoup de choses à l’entreprise.
  1.  Faire une proposition hyper-personnalisée : avant de pouvoir proposer une offre qui va séduire ses consommateurs, il faut avant tout étudier ses cibles et faire une segmentation. C’est la capacité de comprendre le public cible qui permet au Growth Hacking d’être efficace, car de cette manière, il pourra répondre aux attentes des consommateurs de façon hyper-personnalisée.

L’Acquisition Strategy Design, quant à lui, s’effectue en 4 étapes

  1. Canvas d’Acquisition : Cette première étape de l’Acquisition Strategy Design consiste à répondre à une série de questions pour découvrir le comportement du client dans son parcours. La Canvas d’Acquisition permet également d’analyser la problématique du client, de rechercher une solution et de prendre facilement des décisions, de faciliter les prises de décisions, ainsi que d’autres objectifs.
  1. Parcours d’achat : Après le Canvas d’Acquisition, toutes les données pour construire le parcours d’achat sont obtenues. Cela permet de déterminer les étapes de maturité du client et de connaître les meilleurs moments pour agir afin de le convertir. Aussi, la construction du parcours d’achat permet de connaître les émotions du client dans son parcours. Ce qui permet d’orienter l’entreprise dans ses prises de décisions.
  1. Matrice d’acquisition : Après avoir défini le parcours d’achat, vous pouvez construire la matrice d’acquisition. Il s’agit de ce que votre entreprise va mettre en place pour chaque action du client et de le faire avancer dans son parcours d’achat.
  1. Priorisation des investissements : La dernière étape de l’Acquisition Strategy Design consiste à définir les actions importantes à mettre en œuvre selon les résultats de la matrice d’acquisition. La priorisation des investissements complète votre plan d’acquisition.

Growth Hacking ou Acquisition Strategy Design : quelle méthodologie pour votre entreprise ?

Le Growth Hacking est une approche qui est certes efficace, mais qui ne convient pas à toutes les entreprises. Même si l’idée d’associer petit budget et croissance séduit, cela est loin d’être évident à mettre en pratique. Le modèle pour faire grandir sa boite de manière non conventionnelle convient mieux aux start-ups qui peuvent expérimenter sans trop de risques, contrairement aux grandes boîtes qui ne peuvent pas se le permettre.

La méthodologie du Growth Hacking est aussi souvent associée à l’Inbound. Or, l’Inbound n’est qu’une méthode parmi tout un arsenal du marketing utilisé en Growth Hacking pour gagner des prospects. L’Inbound, qui fait aussi partie intégrante de l’Acquisition Strategy Design, est une méthode d’acquisition client à long terme. Pour le Growth, l’acquisition client s’étale le plus souvent sur le court terme.

Nous pouvons alors conclure que l’Acquisition Strategy Design est une méthode qui perfectionne le Growth Hacking. La première apportant plus de pertinence et de précision à la seconde, d’où le fait que le Growth Hacking soit intégré dans la méthode Acquisition Strategy Design, pour croître d’une manière rebelle.

Retrouvez l’ensemble du webinaire

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre méthodologie Acquisition Strategy Design et à télécharger notre livre blanc « Placez le Data Marketing au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Abdel Amzil

Posté par

Passionné par l'innovation et les nouvelles technologies, je suis toujours prêt à relever de nouv

Abdel Amzil

Contact Growth Hacking :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)