2020
28/Oct
4 min

Traducteur indépendant

Un traducteur professionnel n’est pas toujours indépendant, et il arrive qu’il soit employé par une compagnie. Dans ce cas, il dispose du titre de salariés, avec tous les aléas qui accompagnent un tel statut. L’un comme l’autre se doivent de disposer des compétences requises pour permettre la meilleure qualité possible de traduction. En outre, être traducteur indépendant s’accompagne de certains avantages, mais le tout possède aussi ses inconvénients.

Définition traducteur indépendant

On parle de traducteur indépendant pour évoquer un prestataire de services qui peut prendre en main des tâches de traduction pour le compte d’un tiers. Traduire des documents officiels doit toujours être confié à un professionnel, pour en assurer une bonne qualité. Ainsi, un traducteur indépendant est une de vos alternatives pour que cette tâche soit remplie comme il faut. En outre, si on parle d’un traducteur indépendant, cela va impliquer qu’il travaille pour son propre compte.

Qu’est-ce qu’un traducteur indépendant

Les missions d’un traducteur indépendant

Dans le cas où on parle de traducteur de contenu écrit en indépendant, sa principale tâche est de traduire un texte d’une langue à une autre. En outre, c’est une mission bien plus complexe qu’elle en a l’air, essentiellement en raison des exigences en termes de qualité. Il se peut qu’il ait à faire la traduction d’un document axé sur un thème très technique. Quand c’est le cas, il lui faut se familiariser un minimum avec ce domaine.

C’est une nécessité car il doit pouvoir connaître et comprendre les termes spécifiques à ce domaine, afin de savoir dans quel contexte les utiliser. Se documenter sur la culture d’une région particulière d’un pays peut également être requis pour un traducteur indépendant. Enfin, il peut aussi être amené à réviser le travail d’un de ses pairs traducteurs. L’usage des logiciels de TAO est par ailleurs essentielle pour assurer la qualité de son travail.

Les qualités d’un traducteur indépendant

Un traducteur indépendant vous assure de faire des traductions de haute qualité pour vos différents documents. En vous tournant vers ses services, vous pouvez bénéficier d’une communication directe avec la personne qui va se charger de traiter vos documents. Ce n’est pas toujours possible quand on entre en contact avec une agence de traduction, or vous pourriez avoir des directives avant et pendant que le texte est traité.

Celle-ci va le plus souvent jouer le rôle d’intermédiaire entre vous et la personne chargée de traduire. Ensuite, comme il s’agit d’une interaction d’une personne à une autre, il y a une plus grande marge en termes de marchandage. En effet, un traducteur indépendant peut se permettre de décider lui-même de ses prix sans qu’autrui ne soit trop affecté.

Comment devenir traducteur indépendant

Travailler en tant que traducteur indépendant nécessite qu’on choisisse de s’instaurer en tant qu’entrepreneur. En effet, vous allez toucher des revenus en provenance d’une activité professionnelle, et en cela, vous êtes soumis au fisc. Le statut d’entrepreneur individuel est une des options vers laquelle vous tourner, mais ce n’est pas la seule.

Elles se différencient entre elles par le type de régime auquel vous êtes soumis. Ensuite, il y a les spécificités auxquelles vous devez répondre, comme une bonne maîtrise de la langue source et de celle cible. Disposer de documents prouvant une telle maîtrise, comme le TOEL pour l’anglais, peut jouer en votre avantage. Savoir bien faire usage des logiciels de TAO est également essentiel. En faisant quelques recherches, on peut aisément trouver des formations qui aident sur ce plan.

Salaire d’un traducteur indépendant

Les revenus moyens d’un traducteur qui débute varient entre 2000 et 3000 euros. Cela va ensuite varier dépendamment des contrats qu’il parvient à décrocher, et la durée sur lesquels ceux-ci vont s’étendre. Il est difficile d’avancer une estimation hautement précise vis-à-vis des gains qu’on peut faire dans une profession libérale. Pour ce qui est de la traduction, tout dépend de la manière dont le prestataire se débrouille dans son domaine. Ainsi, il peut gagner bien plus que la fourchette mentionnée plus tôt.

Les missions d’un traducteur indépendant

Traduire du contenu peut inclure d’autres tâches connexes, comme le fait de l’adapter culturellement à une audience ciblée. Il peut aussi être requis de suivre des directives données pour respecter une guide de style spécifique. Afin de trouver des contrats, il convient pour le traducteur indépendant de bien faire sa propre promotion, soit en assurant sa bonne visibilité sur les plateformes de traduction. Faire du travail de bonne qualité va l’aider à avoir une bonne image auprès de ses clients, et accessoirement lui en attirer de nouveaux.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!