2020
10/Juil

Réimpression

La réimpression venant du mot impression est un procédé qui produit un très grand nombre d’imprimés et qui possède des techniques propres à ce domaine. Ce procédé fait appel à l’utilisation de machines spécifiques, qui selon chacune d’entre elles, permet d’obtenir des supports imprimés. Toutefois, de ce mot vient le mot réimpression qui lui aussi, comporte un univers lui étant propre.

Définition

Composé du préfixe “ré” et du mot “impression”, le mot réimpression désigne l’action d’une impression répétée d’un motif ou d’un support. Plus simplement, il s’agit du nouveau tirage d’une œuvre sans en modifier le contenu.

Difficulté du terme réimpression

Le terme est généralement employé dans le domaine de l’imprimerie. Ce dernier, qui consiste à éditer une impression, peut souvent être confondu à celui de réédition qui lui, suppose généralement des modifications et ajouts à une édition antérieure.

Il est donc important de bien utiliser le mot réimpression selon le contexte dans lequel on se situe, afin qu’il ne perde pas son sens étymologique.

Toutefois, le terme réimpression peut être employé dans plusieurs circonstances bien différentes du domaine de l’imprimerie.

Il est important de noter que l’impression d’un ouvrage réalisé dans les semaines qui suivent la publication de l’édition originale fait parfois recours à des corrections. En effet, l’auteur, l’éditeur ou encore le lecteur peut avoir décelé quelques coquilles ou un autre type d’erreur. De ce fait, l’éditeur doit demander de nouvelles épreuves de la page ou des pages fautives, et imprimer de nouveaux textes ou film en page.

Ici, la décision de réimprimer n’est pas facile à prendre. L’éditeur pourrait bien disposer de critères objectifs pour sa réimpression, mais il faudrait faire attention à la remontée d’autres informations précises. Ces dernières pourraient venir des points de vente, des points de presse, des imprimeries ou encore des lecteurs.

Afin de pouvoir corriger les fautes d’impression, vous pouvez disposer de plusieurs logiciels de traitement de texte. On peut citer à cet effet, l’éditeur de texte, le logiciel de traitement de texte interactif grâce à ses technologies IHM. On dénote aussi le compilateur pour un langage de mise en forme de texte, le correcteur d’orthographe et bien encore.

Cependant, pour réimprimer un papier en recto, verso, ou recto-verso, un fichier électronique, un fichier presse ou une œuvre, le réimprimer ou le transmettre, il faut absolument consulter la note sur le droit d’auteur et ainsi suivre les lignes directrices. Ceci dans le but de se conformer aux lois quant à l’utilisation de matériel. Pour ce qui est des fichiers la réimpression fait très souvent référence à la version PDF. Ce type de réimpression s’observe généralement dans le domaine académique.

Conclusion

La réimpression désigne une impression d’une œuvre sans en modifier le contenu. Il est donc déconseillé d’apporter des modifications à une œuvre à moins que ces modifications ne s’imposent au travers des fautes ou des erreurs. De plus, une œuvre ne peut être réimprimée que par son auteur. Si tel n’est pas le cas, l’auteur de la réimpression devra consulter la note sur le droit d’auteur, et suivre les lignes directrices afin de se conformer aux lois.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre maison d’édition

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!