2020
10/Juil

Quadrichromie

Grâce à de nombreuses techniques d’impression numériques, les objets publicitaires sont devenus bien plus que de simples produits de propagande. Ils sont devenus des œuvres d’art à part entière imposant ainsi respect et admiration. Parmi ces différentes techniques, il est possible de citer l’impression quadrichromie.

Définition de la quadrichromie

La quadrichromie désigne le mélange de trois couleurs CMJ, soit le cyan, le magenta et le jaune, en plus de la couleur noir N, d’où le signe CMJN. Il est composé de deux mots soit quadra qui signifie quatre et de chromia qui signifie couleur. De ce fait, l’expression quadrichromie renvoie à l’association de quatre couleurs.

Par ailleurs, lorsque les couleurs cyan, magenta et jaune sont superposées, la couleur noire est obtenue. En effet, l’association de ces trois couleurs et du noir permet d’obtenir un nombre infini de couleurs.

Procédé d’imprimerie en quadrichromie

Il est important au préalable de décomposer les couleurs primaires afin de pouvoir imprimer un visuel en quadrichromie sur un support. Le visuel est reproduit sur des filtres transparents, avec un filtre pour chacune des couleurs à l’exception du noir.

Au cours de l’impression, les trois filtres sont parfaitement superposés, le marquage étant ainsi effectué avec des encres aux couleurs de base. La couleur noire s’ajoute afin d’augmenter l’intensité et obtenir des nuances sombres sur le visuel.

L’impression offset

Toutefois, à l’exception de certaines couleurs spécifiques, il est utilisé dans des nuances pantone. Cependant, le principe d’impression offset n’utilise ni pantone, ni d’autres types d’aplats. Il est plutôt fondé sur la composition en quadrichromie. Les encres UV à pigments sensibles quant à elles, peuvent être utilisées pour les finitions.

Par ailleurs, différentes finitions sont proposées avec l’ajout de polymères particuliers dans les jets d’encre d’impression, de manière à obtenir un effet 3D ou un laminage or ou argent. L’encre blanche est uniquement utilisée pour les impressions sur plexiglas, puisqu’il s’agit d’un support transparent.

Le codage RGB

RGB, connu en anglais Red, Green, Blue, est un système de codage informatique de couleurs qui est plus proche du matériel. En effet, les écrans d’ordinateur reconstituent une couleur par synthèse additive à partir de trois couleurs primaires, soit un rouge, un vert et un bleu. Ces couleurs forment sur l’écran une mosaïque trop petite pour être aperçues. Chacune de ces couleurs primaires a donc une valeur indiquée par le codage RGB.

Cependant, les valeurs des paramètres plus intuitifs tels que la teinte, la saturation et la luminosité exigent du système informatique un calcul. Il est possible de faire intervenir à ce niveau, des techniques colorimétriques. Pour chacune des couleurs primaires, la valeur est exprimée dans un intervalle connu entre 0 et le maximum, qui peut être soit 1 ou 100%, soit 255 ou 0xFF.

Conclusion

Les domaines qui nécessitent le plus les médias et les produits publicitaires sont la publicité et le marketing. La beauté et la notoriété des produits publicitaires ont connu un grand essor grâce au marquage en couleur, et notamment, l’impression quadrichromie. Aussi bien utilisée en sérigraphie, cette technique fait le bonheur des imprimeurs et des utilisateurs.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre maison d’édition.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!