2020
28/Oct
4 min

Perfect match

Pour dĂ©terminer qu’on a un perfect match, le logiciel d’assistance Ă  la traduction va se charger de comparer chaque mot de l’expression Ă  traduire avec les lignes prĂ©-traduites stockĂ©es dans sa mĂ©moire. Si la phrase que le traducteur doit traiter est prĂ©sente Ă  chaque mot prĂšs dans la base de donnĂ©es de l’outil TAO, le tout peut ĂȘtre utilisĂ© directement. Ainsi, gĂ©nĂ©ralement, il ne suffit que de quelques clics au grand maximum pour le traducteur s’il souhaite utiliser le perfect match ainsi trouvĂ©. 

DĂ©finition perfect match

Le terme perfect match dans le monde de la traduction se rapporte essentiellement au domaine des outils pour la TAO ou traduction AssistĂ©e par Ordinateur. Le tout se rĂ©fĂšre Ă  une correspondance parfaite avec une partie d’un texte Ă  traduire et le contenu prĂ©alablement traduit se trouvant dans la mĂ©moire de traduction de l’outil de TAO. Quand un perfect match est dĂ©tectĂ©, le traducteur professionnel n’a gĂ©nĂ©ralement pas besoin de faire de modifications supplĂ©mentaires sur la traduction proposĂ©e, et il peut directement intĂ©grer celle-ci Ă  son travail.

Utiliser des outils de TAO a permis de grandement faciliter le travail de traducteur comparĂ© Ă  celui-ci dans le passĂ©. Le but de ces outils est d’ailleurs de prĂȘter assistance aux traducteurs, et non pas de servir pour directement traduire du contenu, comme c’est le cas avec les outils de traduction automatique. Perfect match est un terme anglophone, mais qui est Ă©galement utilisĂ© dans la langue française par les traducteurs professionnels.

Comment fonctionne la TAO ?

Le mĂ©tier de traducteur a bĂ©nĂ©ficiĂ© de la crĂ©ation de divers logiciels qui vont donner une aide spĂ©cifique. On peut distinguer deux types d’outils de traduction sur le marchĂ©, soit les traducteurs automatiques d’un cĂŽtĂ©, et les outils de TAO de l’autre. Les traducteurs automatiques, comme Google Translate, sont gratuits, mais la qualitĂ© de traduction n’est pas trĂšs Ă©levĂ©e. Ainsi, il faut gĂ©nĂ©ralement un grand travail de relecture et de correction pour arriver Ă  un rendu dĂ©cent.

Les traducteurs professionnels n’utilisent cependant pas cette mĂ©thode de maniĂšre gĂ©nĂ©rale. A la place, ils vont se tourner vers les outils de TAO. Au dĂ©but de l’utilisation, il vous est demandĂ© d’entrer un fichier texte directement dans l’outil. Par la suite, celui-ci vous sera prĂ©sentĂ© sous une forme oĂč chaque phrase sera sĂ©parĂ©e, avec une traduction suggĂ©rĂ©e Ă  cĂŽtĂ©.

Pour distinguer jusqu’oĂč une phrase commence et se termine, le logiciel va se baser sur les ponctuations. En revanche, il sera gĂ©nĂ©ralement possible pour le traducteur de spĂ©cifier quelles sont les blocs de mots qui vont ensemble. Une fois qu’une traduction est proposĂ©e, le traducteur peut dĂ©cider d’utiliser celle-ci telle quelle, ou bien d’y apporter quelques modifications.

Ici, le perfect match a lieu quand aucun changement ne se rĂ©vĂšle nĂ©cessaire. La MT ou MĂ©moire de Traduction joue un grand rĂŽle pour ce genre de logiciels. En outre, c’est dans celle-ci que sont stockĂ©es l’ensemble des suggestions de traductions. C’est un systĂšme Ă©volutif, et le traducteur peut donc entrer de nouvelles suggestions de traduction pour un groupe de mots donnĂ©s.

Les correspondances MT

L’intĂ©rĂȘt d’une mĂ©moire de traduction ou MT rĂ©side principalement dans le fait que le tout Ă©vite qu’on ait Ă  rĂ©Ă©crire les mĂȘmes traductions dans un texte trĂšs long. Par exemple, si une phrase ou une expression revient plusieurs fois dans un mĂȘme texte, il est possible de traduire ces Ă©lĂ©ments plus rapidement. Ainsi, il n’y aura plus besoin pour le traducteur de rĂ©pĂ©ter une mĂȘme phrase, et le tout sera traduit bien plus rapidement.

Il n’est possible de faire ce genre d’action pour un perfect match, soit un groupe de mots dont on est sĂ»r qu’il aura le mĂȘme sens peu importe oĂč on le trouve dans le texte. Pour les autres traductions Ă  faire, le tout doit quand mĂȘme se faire manuellement. En revanche, l’outil contribue quand mĂȘme Ă  rendre le travail bien plus facile. C’est le cas dans la mesure oĂč les niveaux de correspondances vont varier.

Plus ces niveaux seront Ă©levĂ©s, moins le traducteur aura Ă  fournir d’effort de traduction. Par exemple, il se peut qu’un groupe de mots et sa traduction stockĂ©e dans la MT soient similaires Ă  quelques mots prĂšs. Quand c’est le cas, il vous est possible d’utiliser quand mĂȘme la traduction suggĂ©rĂ©e, puis de faire les modifications requises.

Un traducteur professionnel se charge lui-mĂȘme de constituer ses bases de donnĂ©es pour la traduction. Celles-ci se classent par sujets pour une organisation plus simple. En outre, pour pouvoir utiliser ce type d’outil, il est nĂ©cessaire d’en faire l’achat, quoiqu’il soit possible de trouver des logiciels de TAO qui fonctionnent sur un systĂšme d’abonnement.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!