2020
28/Oct
4 min

PAO

Dans certaines instances, un traducteur peut aussi se charger de faire la mise en page du contenu qu’il va traduire. En revanche, ce n’est pas systématique, car la PAO requiert un ensemble des compétences qui ne sont pas nécessairement parmi celles d’un traducteur professionnel. Quand ce n’est pas le cas, le traducteur est amené à collaborer de près avec le spécialiste en PAO pour un bon rendu final.

Définition PAO

Le terme PAO est l’acronyme de Publication Assistée par Ordinateur. La PAO se rapporte essentiellement aux procédures à suivre pour ce qui est de la mise en page de contenu destiné à être imprimé ou bien visionné en ligne. Ainsi, qu’on se charge de créer les pages d’un magazine ou bien celle d’un site web, ou sera toujours dans le domaine du PAO. En outre, il est important pour les professionnels de la traduction de prendre en compte la mise en page d’un contenu.

En effet, il est amené à traduire du texte qui va peut être présenté de manière diverses. En outre, la mise en page d’un texte peut affecter la manière dont on va se charger de faire le comptage des mots par la suite. Si jamais certains mots sont sous un format non compris par les compteurs, le total final risque d’être erroné.

Importance du PAO

La manière dont un contenu est présenté va affecter grandement l’impact qu’il va avoir sur les personnes qui vont le lire. En premier lieu, la PAO va utiliser un ensemble d’images et de couleurs qui vont rendre le tout plus plaisant visuellement. Les différentes polices d’écriture ainsi que les règles de mises en page permettent également de faire cela. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle divers efforts sont faits un peu partout pour faire en sorte de rendre le texte présentable au mieux.

C’est également pour cela qu’il est important pour un traducteur de ne pas perdre de vue le rendu PAO quand il travaille sur des documents avec un formatage spécifique. Sur certains plans, la PAO peut même influencer la manière dont on va rédiger des contenus écrits. Par exemple, notamment pour des raisons esthétiques, il est conseillé de séparer les textes en plus paragraphes bien aérés.

On peut se dire que le simple fait d’aller à la ligne ne va rien impacter sur le contenu du texte, et donc la manière dont les lecteurs vont lire celui-ci. Or, c’est une erreur que de penser cela, et un large bloc de texte peut être repoussant pour un potentiel lecteur, et il sera plus enclin à lire un texte si celui-ci dispose d’un bon espacement entre les sous-parties.

La PAO et la traduction

Il se trouve plusieurs outils de PAO, comme certains éléments de la suite Adobe, comme Photoshop, Illustrator, ou encore InDesign. Il y a bien d’autres logiciels qu’on peut trouver, mais ceux de la suite Adobe sont actuellement la référence. Pour que traduction s’intègre au mieux aux documents traités avec ces logiciels, une collaboration étroite entre le traducteur et le spécialiste PAO qui travaillent au sein d’une même agence est souvent nécessaire.

Le tout se déroule de la manière suivante :

  • Le traducteur fait une première ébauche de la traduction, puis demander au spécialiste PAO de faire la mise en page avec le document correspondant.
  • Le spécialiste se charge d’intégrer le texte pour faire en sorte que le tout ait un bon rendu visuel, et indique au traducteur quelles parties pourraient gagner à être raccourcies.
  • Plusieurs allées et venues entre ces deux peuvent être nécessaires jusqu’à ce qu’on puisse aboutir à un résultat de qualité.

Application de la PAO à la traduction

Pour faire un travail de traduction convenable d’un texte d’une langue à une autre sur un texte avec un formatage spécifique, le traducteur doit prendre en compte l’aspect PAO. Le rendu visuel d’un texte depuis une langue vers une autre risque de grandement varier. Notamment, la longueur moyenne des mots n’est pas pareille suivant la langue concernée. Ensuite, il se peut également que la langue source et celle cible n’utilisent pas le même système d’écriture.

Pour faire traduire un document tout en bénéficiant de la même mise en page que la source, il est généralement nécessaire d’approcher deux prestataires qui fournissent chacun l’un ou l’autre de ces services. Pourtant, cela peut s’avérer onéreux, et fort heureusement, il est possible de trouver des agences qui peuvent se charger de faire aussi bien la traduction de vos documents que de leur mise en page.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!