2019
04/Oct

Pantone

Qu’elle est le principe du Pantone :

Le Pantone est un système de colorimétrie permettant d’accéder à des teintes de couleurs très précises et de retrouver très facilement la couleur précise que l’on veut. C’est un système surtout utilisé dans le milieu de l’imprimerie, mais les conversions en RGB pour le web sont fréquentes. C’est un mélange d’encre basé sur 15 couleurs au lieu des 3 primaires. Celui-ci a été étudié pour créer de grandes nuances de couleurs où l’on attribue à chacune d’entre elles un code pour la retrouver instantanément. Ces codes sont presque infinis et de nouvelles couleurs sont créées en permanence, en termes de stratégie et conseils, elles sont donc souvent sujettes à des appropriations de marque et à des « droits d’auteur », car tout le monde peut créer la sienne.

D’où vient le Pantone ?

Apportant inspiration aux designers et beauté à une marque, le logiciel Pantone, appelé aussi pantonier, est créé par une société américaine, basée au New Jersey. Apparue en 1866, l’entreprise existe depuis plus de 50 ans. Sa première impression est réalisée par Lawrence Herbert en 1963 avec le système PMS ou Pantone Matching System. Mais c’est en 1990 que le nouveau procédé de séparation des couleurs est inventé.

Quelles sont les caractéristiques du Pantone ?

Un Pantone est doté de 15 couleurs de base avec le Blanc, le Blanc Transparent, le Noir, le Violet, la Pourpre, le Magenta, le Rouge rubis, le Rouge pur, le Rouge chaud, le Bleu indigo, le Bleu primaire, l’Orange pure, le Jaune « O12 », le Jaune et le Vert avec plus de 1600 variations de nuancier. Chaque mélange possède un nom ou un code unique permettant de les différencier.

Par contre, le pantonier peut être représenté sous 3 gammes de couleurs adaptées à chaque format différent :

  • Le Pantone C est dédié au papier couché ;
  • Le pantone U : les couleurs de cette gamme sont destinées au papier non couché. Ici, il est important de bien choisir le nuancier correspondant, car le format absorbe rapidement l’encre et les teintes peuvent devenir plus ternes ;
  • Le Pantone M est adapté au papier mat ou légèrement verni.

Les échantillons du Pantone sont présentés sous forme d’impression bandelettes dans un papier-carton mesurant à peu près 15 cm x 5 cm. Les inscriptions de la numérotation et de la formule pour les obtenir y sont également consignées. Mais les guides changent chaque année en raison de la dégradation de l’encre.

Quels sont les avantages liés à l’emploi de la Pantone ?

Une grande précision dans les couleurs : les couleurs Pantone sont très demandées dans le domaine des arts graphiques, de la conception et des travaux d’impression grâce à la précision des résultats obtenus.

Des colorations plus vives et des teintes plus nettes : par le biais des formules et des codes attribués pour chaque combinaison, il est plus que facile d’identifier et de communiquer les tons recherchés. Faire une comparaison sur les mélanges désirés ne réclame aucun effort et les finitions sont plus vives. En plus, ce qui différencie réellement la Pantone se trouve dans le brassage des encres avant l’impression. Cela apporte encore plus une meilleure qualité et des teintes encore plus nettes.

Une grande cohérence : utiliser le système Pantone pour les publications de cartes de visite, la sérigraphie et les formats qui demandent des couleurs fluorescentes ou métalliques est très efficace, car il joue sur l’harmonie des peintures.

Quelles sont les étapes à suivre dans la réalisation d’une impression en Pantone ?

Même si les couleurs de la Pantone sont universelles, il est important de suivre différentes étapes avant d’imprimer vos œuvres :

  • La connaissance des valeurs exactes des couleurs ;
  • La communication directe avec le chromiste : envoyer par e-mail ou par internet vos œuvres n’est pas du tout une bonne idée, car le modèle de couleur sur écran est différent de celui sur les supports ;
  • La prise en compte du support : cette étape n’est pas des moindres, car la fonction des formats utilisés est très importante dans la Pantone. Cela permet même d’avoir un bon nuancier.
  • Une impression sous presse « offset » au lieu du numérique : pour avoir des teintes exactes en Pantone, il est conseillé de choisir l’offset, car cela apporte beaucoup plus de netteté et de clarté à l’image. Mais si vos œuvres ne sont pas adaptées à cette édition, il vaut mieux choisir des couleurs quadrichromie CMJN pour une publication numérique.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à découvrir notre agence Conseil en Strategie Digitale et à télécharger les premières pages de la méthode « Acquisition Strategy Design : le guide ultime pour construire pas à pas son plan d’Acquisition »

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation j’ai commencé ma carrière dans le conseil en télécom et en média où j’ai a

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Stratégie & Conseils :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)