2020
10/Juil

La mise en page

La mise en page désigne une opération de disposition graphique d’un contenu informationnel dans un espace donné. On peut citer comme espace une feuille de papier, une planche de bande dessinée, une page web et bien plus encore. La police, la marge, l’alinéa ou encore la césure pour ne citer que ceux-là sont des termes qui peuvent directement faire référence à la mise en page.

Mise en page : définition

Elle désigne une opération de disposition graphique, d’un contenu informationnel, dans un espace donné. Dans sa généralité, cette opération succède le travail de création de texte, et précède celui de l’impression. Le principal but de ce dernier est de représenter le document de manière harmonieuse et hiérarchique, afin de faciliter, et de rendre agréable la lecture de ce dernier.

Les logiciels utiles pour votre mise en page

Il existe plusieurs logiciels de traitement de texte. Les principaux peuvent être répartis de la manière suivante :

  • Les logiciels gratuits : Open Office, Abiword
  • Les logiciels payants : Worad, Works
  • Les logiciels professionnels : InDesign, Xpress

Les caractéristiques d’une mise en page

La police

La première des caractéristiques est la police. En effet, la taille de la police doit se situer entre 11 et 13 afin de procurer un bon confort de lecture. En fonction du genre du livre à éditer, il est recommandé de choisir le type de police à adapter. Cependant, il faut éviter de multiplier les polices. Généralement, il est recommandé de ne pas utiliser plus de deux polices distinctes. Cela pourrait nuire au confort de la lecture. Par ailleurs, il faut éviter les polices compliquées ou trop stylées. Elles pourraient nuire à la fluidité de la lecture. Le dernier point à savoir sur la police est que la taille de caractère ne doit pas être inférieure à 11.

Les marges

La deuxième caractéristique correspond aux marges. Elles représentent les espaces entre le bord du texte et le bord du papier. Par ailleurs, plus les marges sont grandes, plus la lecture sera aisée. Il est recommandé d’adopter des marges de 2 à 2,5 cm autour du texte en question. Le format peut définir la dimension du livre papier. Si la hauteur est supérieure à la largeur, le format est dit à “la française”. Cependant, lorsque c’est la largeur qui est supérieure à la hauteur, le format est dit “à l’italienne”.

Les alinéas

Une autre caractéristique : les alinéas. Il est dit d’une composition qu’elle est en alinéa, lorsque la première ligne du paragraphe avance d’un ou plusieurs espaces par rapport aux autres lignes. Par ailleurs, un alinéa de 5 à 8 mm est suffisant.

La numérotation, constituant une autre caractéristique de la mise en page, elle se place généralement en bas de la page, au centre.

Les césures représentent quant à elles les coupures des mots en fin de ligne, par manque de place. La césure d’un mot se fait avec un tiret.

L’appel de note

Comme autre caractéristique, il est possible de citer l’appel de note, qui est un chiffre qui renvoie vers une note ou un commentaire situé en dehors du traitement de texte. L’appel de note se note en bas de page, en fin de chapitre ou à la fin d’un livre.

Les citations

Les citations quant à elles se marquent par différents moyens, notamment les caractères plus petits, l’italique ou encore les guillemets. En outre, les dialogues s’ouvrent par des guillemets et le changement de personnages par ailleurs elles commencent par un tiret. Toutefois, vous pouvez aussi utiliser les tirets sans se servir des guillemets pour ouvrir ou fermer des dialogues.

La justification de texte

La justification du texte quant à lui est un texte dont toutes les lignes sont de la même longueur autant à la gauche qu’à la droite du texte. Cependant pour la poésie, même si le saut est autorisé, les vers ne se justifient pas.

Par ailleurs, pour ce qui est du saut de page, lorsqu’on commence un nouveau chapitre ou une nouvelle partie, il vaut mieux commencer sur une page vierge.

Enfin, il est important de respecter les règles de ponctuation, l’interligne ou encore l’alignement du texte afin d’obtenir un texte agréable pour la lecture.

Conclusion

La mise en page est une procédure indispensable pour obtenir un ouvrage de qualité équivalant à celui des éditeurs. Une mise en page parfaitement réalisée selon le type d’ouvrage pourrait être un élément de séduction pour les lecteurs et même pour les imprimeurs. Toutefois, afin d’avoir un maximum d’informations, vous avez la possibilité de faire appel à des professionnels.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre maison d’édition.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!