2020
28/Oct
3 min

Ingénierie linguistique

Le domaine de l’ingénierie linguistique fournit un grand nombre d’opportunités de carrière pour les personnes qui sont intéressées par le domaine. Ingénieur linguistique est un des chemins qu’il vous est possible d’envisager, et le tout possède de nombreuses implications, comme des responsabilités diverses, mais requiert aussi un parcours universitaire spécifique.

Définition Ingénierie linguistique

On parle d’ingénierie linguistique pour parler du métier qui se trouve à mi-chemin entre la linguistique et l’informatique. En gros, un ingénieur linguistique a pour mission d’utiliser ses connaissances du domaine informatique pour traiter des tâches en rapport avec les langues. Le Big Data est un des milieux pour lesquels il est essentiel d’automatiser certaines actions qui concernent du contenu écrit, notamment grâce à des logiciels. Le monde de la traduction vient aussi bénéficier de cette activité.

En outre, la traduction professionnelle utilise actuellement des outils de TAO, ou Traduction Assistée par Ordinateurs. Ce type de logiciel n’existerait pas sans les services d’ingénieurs linguistiques. D’ailleurs, ceux-ci se chargent d’optimiser ce type de logiciel de manière fréquente, pour donner l’assurance que les traducteurs professionnels puissent bien faire leur travail convenablement. Ainsi, les tâches qu’on peut confier à un ingénieur linguistique sont plus que vastes.

Comment on devient ingénieur linguiste

On doit d’abord commencer par une formation en informatique, et la maitrise d’un langage informatique comme Java ou Python est essentielle pour ce type de métier. Ensuite, on décide de choisir le traitement automatisé des langues ou TAL comme spécialisation. Toute personne qui possède un Master II dans un domaine similaire peut également prétendre au poste d’ingénieur linguistique. Cela ira tant que vous maitrisez la base du métier qu’est être en mesure de concevoir des logiciels qui viennent répondre aux problématiques à traiter.

Il est aussi essentiel pour celui-ci de comprendre les règles et les mécanismes qui régissent les diverses langues existantes. Dès lors que c’est le cas, on peut aisément prendre en main les différentes tâches qu’on va nous confier en tant qu’ingénieur linguistique. Parmi les qualifications qu’il est nécessaire d’avoir, il y a également un certain attrait pour la résolution de problèmes divers, car c’est essentiellement ce qu’on aura à faire à ce poste.

Qu’est-ce que l’ingénieur linguistique apporte à la traduction ?

L’ingénieur linguistique est devenu essentiel au monde de la traduction professionnelle actuellement. En effet, il contribue largement dans l’élaboration et l’optimisation en continu de l’ensemble des outils utilisés dans ce domaine. En outre, on doit les outils de TAO aux ingénieurs linguistiques, mais c’est également eux qui créent et développent les outils de TA ou traduction assistée. Avec les recherches qui sont faites dans ce domaine, le travail des traducteurs pourra se faire dans des conditions qui ne cessent de s’améliorer.

Conclusion

Le métier d’ingénieur en linguistique vient apporter de grandes contributions dans les domaines en lien avec les langues. La traduction est une des activités qui vient bénéficier de celles-ci. Aussi, on ne va pas cesser de fois des interactions entre ces deux activités de sitôt, car elles s’influencent de manière mutuelle.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!