2020
28/Oct
4 min

Guide de style

Dans le monde de la traduction de contenu, le guide de style un domaine avec lequel il faut être familier. En effet, on sera amené à traiter des textes qui suivront un guide de style spécifique. Généralement, il sera requis que la traduction puisse suivre ce même guide, et cela nécessite un certain travail d’adaptation. Ainsi, les agences de traduction ont généralement des spécialistes en PAO au sein de leur équipe. C’est essentiellement une nécessité dans la mesure où une fois qu’un contenu est traduit, le texte peut nécessiter certains ajustements pour qu’on puisse avoir un rendu visuel convenable.

Définition guide de style

On parle de guide de style pour évoquer l’ensemble des décisions qu’il est possible de prendre vis-à-vis de l’identité visuelle d’une marque ou d’une compagnie. Cela inclut les choix à faire en termes de design pour les sites web, applications mobiles, flyers, et autres documents virtuels. Les décisions concernent aussi les éléments graphiques comme les jeux de couleurs à utiliser, les polices de caractères, et bien d’autres encore. Une fois que les détails qui se rapportent au guide de style de votre compagnie sont spécifiés, l’ensemble des contenus produits par la marque doivent s’y plier.

Importance d’un guide de style pour la traduction

Le but ici est de donner une identité facilement reconnaissable à une marque ou une compagnie, et c’est une nécessité sur le plan marketing. La cohésion sur le plan du style visuel adopté par une compagnie va faire que ses prospects et clients vont aisément reconnaître les codes d’un tel style, puis faire directement le rapprochement avec cette dernière. Cela s’applique à toute sorte de contenus, dont les médias, ainsi que les divers contenus écrits et traduits dans d’autres langues. En cela, c’est important pour le traducteur de prendre connaissance des grandes lignes du guide de style des compagnies à qui il propose ses services.

Si une marque ne prend pas les bonnes initiatives sur ce plan, elle perd un grand avantage par rapport à ses concurrents qui ont su bien asseoir leur identité visuelle. Cela peut sembler être une chose triviale, mais si jamais il n’y a pas de cohérence dans les polices de caractères et jeux de couleurs que vous utilisez, cela vous sera nocif. Par exemple, vos prospects pourraient ne pas vous prendre au sérieux, et estimer que votre compagnie n’est pas vraiment professionnelle. C’est en effet devenu un vrai standard dans le monde des entreprises.

Comment mettre en place un guide de style ?

Il vous faut décider des détails de votre guide de style en fonction de l’audience que vous allez viser, mais aussi des biens et services que vous proposez. Les éléments de votre guide de style vont affecter l’image que vous allez donner. Par exemple, si vous décidez d’utiliser des couleurs vives en général, cela va vous donner une aura dynamique. Dans le cas où vous souhaitez recourir à des tons de couleurs doux, vous allez dégager l’impression de favoriser le calme et la détente. Ensuite, viennent les détails comme les polices de caractères, ou encore le ton à adopter.

Suivant l’audience vers laquelle vous vous tournez, il est préférable de choisir un ton de parole spécifique plutôt qu’un autre. On peut décider de favoriser le tutoiement si jamais notre cible est un public relativement jeune. Quant aux polices de caractères, elles doivent principalement rester dans le même esprit que ce que vous proposez en termes de produits. Pour faire votre choix, il se trouve différentes options sur le marché entre lesquels il vous est possible de vous décider.

Exemple de guide de style

On peut se baser sur des éléments comme les théories des couleurs pour dresser un guide de style pour une marque ou compagnie. Par exemple, prenons une entreprise spécialisée dans la vente de produits énergétiques. Il lui est possible de se tourner vers certaines nuances de rouge pour les couleurs de base de son guide de style. Ensuite, il est nécessaire de bien choisir une police de caractères qui convient.

Pour les professionnels, Helvetica est souvent une option populaire, et cette police d’écriture polyvalente est en mesure de convenir à une large gamme d’usage. On doit ensuite décider de la ligne éditoriale dans son ensemble, soit le ton à prendre avec les prospects. On doit aussi choisir des tailles de polices pour les titres, sous-titres et autres détails similaires. Une fois vos décisions prises pour ces éléments, vous pouvez commencer à appliquer votre guide de style à vos contenus.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!