2020
09/Juil

Façonnage

De façon simple, le façonnage regroupe toutes les techniques qui consistent à mettre un document en forme. En dehors de la la reliure, il existe de nombreux paramètres qui sont pris en compte lors de processus de façonnage d’un livre. Autrement dit, c’est une étape qui achève l’impression des documents. Il permet de donner un certain aspect à l’ouvrage. Dans ce cas, il faudra avoir une idée bien précise de la forme finale pour mieux orienter l’imprimeur pendant l’impression.

Façonnage : définition dans le contexte de l’édition

Le façonnage est une activité qui est importante en ce qui concerne la production d’un ouvrage ; il intervient juste après avoir fait l’impression des imprimés afin de sublimer le produit, l’anoblir et de lui donner une forme. Même si c’est une étape de finition dans le processus de production graphique, le façonnage a un grand impact sur un projet partant des toutes premières étapes de la réalisation. Ainsi, il doit être considéré comme tel au moment de la conception initiale de l’ouvrage.

Lorsqu’on inverse le processus, tout le travail de façonnage en réalité consiste à un ajustement léger du contenu de l’ouvrage sur la forme avec pour but d’arriver à son embellissement à la fin. Le façonnage est une source de caractère et d’émotion ; il implique le passage de fabrication, de contrainte ou encore de production. Il est alors important de déterminer au préalable les types de finition qu’il faudra appliquer à l’imprimé au cours des opérations qui contribuent à l’ennoblissement.

Les techniques de façonnage

Le façonnage est constitué de plusieurs techniques :

Le pliage

Le pliage consiste à mettre les pages dans le bon ordre. C’est une étape qui se fait grâce à une plieuse mécanique à couteau. Il s’agit d’un appareil qui permet de faire des plis parallèles ou des plis croisés en fonction des cas.

Le masticotage

Pendant l’impression, l’imprimeur se sert du papier à un format beaucoup plus grand. Ce qui lui permettra d’avoir de la marge en cas d’erreur. Lorsque les images et les textes sont transcrits sur des papiers, l’imprimeur découpe par la suite le format exact. Pour cette raison, il se servira du ‘’massicot’’ et une presse qui sert à enlever les ‘’rognes’’ (les excédents de papier).

L’assemblage

C’est une étape qui permet de rassembler tous les petits cahiers imprimés recto verso afin de donner le rendu final de l’ouvrage. Le plus souvent les ouvrages seront agrafés ou collés en fonction des demandes. Il existe des appareils d’imprimeries qui permettent de créer successivement ces trois étapes.

La reliure

Cette étape donne la forme finale à l’ouvrage. C’est la mise en place de la couverture du livre, pour que tous les cahiers soient maintenus. Autrefois, la couverture d’un ouvrage était faite en cuir ou en toile. De nos jours, les imprimeurs se servent des feuilles en cartons ou en en faire une plastification. Ces dernières sont aussi d’une grande solidité et bien plus abordables.

Le pelliculage

Il consiste à insérer une pellicule fine et transparente. Ce qui offre une optimisation sur l’aspect de l’ouvrage et lui apporte une allure bien plus intéressante. C’est la raison pour laquelle à l’intérieur on utilise le vernis brillant, mat ou encore grainé en alternative si le pelliculage n’est pas possible.

Conclusion

Le façonnage est une technique qui s’avère indispensable pour définir toute l’allure d’un document. Il est aussi question de lui apporter une mise en forme bien plus propre.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre maison d’édition.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!